10/05 12:49

Babette de Rozières règle violemment ses comptes dans "Morandini Live" avec Valérie Pécresse: "Cette femme c’est mensonge, mépris et manipulation ! Elle marche sur la tête de tout le monde" - Regardez

Ce matin, Babette de Rozières était l'invitée de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews, à l'occasion de la sortie de son livre "La face cachée de la politique en Ile-de-France" (éditions Orphie). Dans cet ouvrage, elle explique pourquoi elle a choisi de quitter l'équipe de Valérie Pécresse en pleine campagne présidentielle.

"Ce n'était pas une erreur d'aller en politique. Lorsque Valérie Pécresse est venue me chercher, je me suis dit 'pourquoi pas. C'est une occasion pour moi, en politique, de parler des Outre-mer'. J'ai fait une belle expérience. Ça m'a permis de connaitre l'envers du décor", a-t-elle débuté sur le plateau de "Morandini Live".

Et d'ajouter : "Valérie Pécresse, c'est la braqueuse en chef de la région Ile-de-France. Elle veut régner sur tout ce qui bouge, sur les municipales, sur les législatives, sur les européennes, sur la région... Elle veut être la cheftaine de tout. Elle pilote le canadair de l'argent public. Les gens sont à ses pieds".

"Valérie Pécresse n'a d'empathie pour personne. Il n'y a qu'elle qui compte. Mon mari m'a dit de ne pas y aller. J'ai fait mon expérience. Je ne la regrette pas. Ca m'a permis de défendre pas mal de dossiers (...) Valérie n'a pas de parole, elle méprise tout le monde, elle marche sur la tête de tout le monde. C'est la reine mère. Elle abuse de ça. C'est une femme qui n'est pas gentille. On ne peut pas avoir confiance en elle", a poursuivi Babette de Rozières.

"C'est une manipulatrice. Quand elle est gentille avec quelqu'un, tu peux être sûr qu'elle veut en tirer quelque chose. C'est son style (...) Au moment, où je n'en pouvais plus, je suis partie", a expliqué la cheffe. Et de continuer : "Je savais que, dans la politique, il y avait du mensonge, de petits arrangements entre amis. Mais à ce point là, non ! Il y a la méchanceté qui va avec, le mensonge, le mépris... Tout ça, c'est dans le menu de Valérie Pécresse. Elle n'existe plus pour moi depuis le 8 mars 2022".

.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de dzeus
10/mai/2023 - 19h03

aller cogne babette !! cogne !! je l'ai toujours entendu cogner sur quelqu'un. avec babette pas de repit c'est torgniole a tous les etages.

Portrait de Superscrat
10/mai/2023 - 17h43

Le plus grave c'est qu'elle semble rouler pour une puissance étrangère

Portrait de COLIN33
10/mai/2023 - 13h21 - depuis l'application mobile

Pourtant a l'époque où elle était au conseil régional, la Babette encencait sa Valérie