10/05/2023 07:46

USA : Kouri Darden Richins, qui a écrit le roman "Are You With Me ?" pour réconforter les enfants qui ont perdu un être cher, est accusée... du meurtre de son mari

Kouri Darden Richins, qui a écrit le roman «Are You With Me ?» (Es-tu avec moi ? ) pour réconforter les enfants qui ont perdu un être cher, est accusée du meurtre de son mari, décédé en 2022. Selon les informations du New York Post, la mère de famille a été inculpée «de meurtre aggravé au premier degré, et de trois chefs de possession au deuxième degré d'une substance contrôlée avec intention de la distribuer».

La mort du mari et père de famille, Eric Richins, avait été constatée le 4 mars 2022 au domicile du couple à Kamas (Utah), aux Etats-Unis.

À l'époque, Kouri avait confié aux enquêteurs avoir découvert le corps de son conjoint immobile et «froid au toucher» vers 3h du matin, d'après des documents cités par le média KSL-TV. Elle avait également confié s'être endormie dans la chambre de l'un de ses enfants, et avoir laissé son téléphone portable dans la chambre conjugale.

Une allégation alors contredite par l'enquête, puisque l'appareil avait été utilisé à plusieurs reprises dans la chambre de l'enfant.

L'autopsie réalisée sur le corps du défunt a révélé qu'Eric était mort d'une surdose orale de fentanyl, à un niveau cinq fois supérieur à la dose mortelle, selon le médecin légiste. Selon les documents judiciaires, la police a obtenu un mandat de perquisition à l'encontre de Kouri Richins et a découvert de nombreuses communications avec «une connaissance anonyme», sur l'ordinateur et le téléphone portable de l'accusée.

KSL-TV a précisé que cette mystérieuse personne avait révélé aux enquêteurs avoir été approchée par Kouri afin qu'elle se fournisse en médicaments analgésiques vendus uniquement sur ordonnance.

En février 2022, soit moins d'un mois avant la mort d'Eric, cet individu a expliqué avoir obtenu 15 à 30 pilules de fentanyl auprès d'un revendeur basé à Ogden, dans le même État.

Kouri s'était alors rendu au domicile de cette relation et avait récupéré les médicaments contre 900 dollars (820 euros). Toujous selon le média américain bien présent dans l'Utah, Eric Richins était «tombé malade» le soir de la Saint-Valentin, soit le 14 février 2022.

Suite à cela, le père de trois enfants pensait que sa femme avait tenté de l'empoisonner, et avait fait part de ses inquiétudes à un ami. Face aux enquêteurs, cette dernière nie les faits. Elle a cependant reconnu un «Moscow mule», une cocktail à base de vodka, à son mari le 4 mars 2022, le jour du décès.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions