16/03/2023 08:31

Invité hier soir sur CNews, Eric Zemmour flingue le maire de Béziers Robert Ménard : "C'est ce que l'on appelle un traitre... C'est le Judas de Béziers !" - Regardez

Eric Zemmour était hier soir l'invité de CNews, face à Christine Kelly, à l'occasion de la sortie de son livre "Je n'ai pas dit mon dernier mot" dans lequel il fait le bilan, avec du recul, sur la campagne présidentielle qu'il a vécu. Il accordait ainsi sa première interview avant un long marathon médiatique.

Interrogé sur de nombreux sujets pendant près d'une heure, le Président de Reconquête n'a pas hésité à charger lourdement le Maire de Béziers qui a été son soutien pendant de longues semaines avant de changer d'avis.

Selon lui, Robert Ménard « a joué dans cette campagne un rôle bien supérieur à son véritable poids politique » car « il a donné une crédibilité à toutes les accusations, même les plus outrancières, lancées à mon encontre. Sa position de prétendu ami fut idéale pour me décrédibiliser et donner corps aux arguments de mes ennemis ».

Dans son livre, il évoque également Marine Le Pen : ""Avec Marine, nous étions comme deux ensembles mathématiques sans intersection. Marine Le Pen s'est opposée à moi comme le système s'était opposé à elle. Elle m'a dénoncé à la vindicte médiatique comme elle a été jetée en pâture depuis son adolescence. (...) Elle ne se soucie pas des idées ; à ses yeux, tous ceux qui aiment leur maniement ne sont que des idéologues. Elle habille des oripeaux du pragmatisme son mépris des concepts et de la culture".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Talya
16/mars/2023 - 13h15

Eric Zemmour est un très bon analyste de la vie politique. S'il veut continuer à exister avec son parti Reconquête, il faut qu'il envoie Marion Maréchal au combat pour les prochaines élections (elle est intéressée) et il se dit qu’aujourd’hui, c’est  “la mieux placée pour l’emporter”. Il pourra ensuite avoir des élus et continuer son combat. Personnellement, je le préfère à un Mélenchon et à sa vision de la France. On voit déjà le bordel mis à l'Assemblée avec son groupe de députés. 

Portrait de sacha78000
16/mars/2023 - 12h05
trodat07 a écrit :

En 8 mois ! Fort!

Il aurait éradiqué la famine et établi la paix dans le monde. Il aurait été élu Miss France aussi.

Vous êtes entrain de faire le descriptif du président actuel. Que je sache, je n'ai jamais entendu Zemmour prétendre vouloir s'occuper de la faim dans le monde. Il n'a fait que parler de la France.

Et à toutes fins utiles, je ne suis pas zemouriste et je me donne la peine d’écouter tout le monde. Le seul pour lequel je n'ai aucune sympathie et duquel je ne retiendrai aucune de ses propositions, c'est le millionnaire Melenchon , l'homme qui voyage en classe affaire alors que ses lieutenants  sont stockés en classe eco, l'homme qui voudrait calquer en France le modèle vénézuélien.

Portrait de Ympyröijmm
16/mars/2023 - 09h51

Je préfèrerai lire le bouquin de Jérôme rivière,un des traîtres qui est parti du rn chez Zemmour ,oui il dresse un portrait au vitriol du Z,selon le Parisien. Et bizarrement ici on l'on nous tient pratiquement de la couleur de ses selles,pas un mot...et ça donne des leçons d'indépendance journalistique 

Portrait de COLIN33
16/mars/2023 - 09h45 - depuis l'application mobile

Il existe encore !

Portrait de Super Dupont
16/mars/2023 - 09h18

Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent et lui cracher dessus; n’empêche que si il avait été élu tous les clandestins sous OQTF auraient été expulsés, tous les délinquants qui ont la double nationalité se seraient tenus à carreaux ou auraient été expulsés si ils avaient foutu la merde. Des mesures radicales nécessaires qui aurait permis d’éviter pas mal de drames et dont nous en payons le prix chaque jour en constatant les faits divers.

Portrait de GToto
16/mars/2023 - 08h44

Zemmour a parfaitement raison, qu'on adhère ou pas ses idées; RM le pousse à se présenter et a passé ensuite son temps à lui mettre des bâtons dans les roues.

C'est en effet la définition parfaite d'un traître ou plus vulgairement d'un faux-cul.