10/03/2023 21:47

Vents violents - Des milliers de clients sont privés d'électricité sur la Côte d'Azur et en Corse ce soir, où plus de 25 départs de feu ont été déclenchés par les vents violents qui frappent quatre département

21h46: Des milliers de clients sont privés d'électricité sur la Côte d'Azur et en Corse ce soir, où plus de 25 départs de feu ont été déclenchés par les vents violents qui frappent quatre départements toujours placés en vigilance orange. Le Var, les Alpes-Maritimes et les deux départements corses sont en alerte jusqu'à samedi 18H00, selon Météo France, qui a par contre mis fin à la vigilance dans les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Hérault. Les rafales les plus fortes, entre 140 et 200 km/h, sont redoutées en Corse, notamment sur le Cap Corse. Un mistral violent balayait aussi l'arrière-pays niçois avec des rafales jusqu'à 150 km/h.

Dans le Var, les pompiers se sont mobilisés sur une vingtaine de départs de feux, a indiqué le préfet, en appelant "chacun à la responsabilité" avec une interdiction totale de "l'emploi du feu" dans ce département en proie à une sécheresse précoce. Dans les Alpes-Maritimes, un autre feu, qualifié de "virulent" par la préfecture, s’est déclaré à Grasse.

A 20h00 il avait parcouru 20 hectares et mobilisait encore 145 sapeurs pompiers. Une poignée d'autres départs de feu a été recensée, ainsi qu'un autre en Haute-Corse, à Furiani.

Par ailleurs, à 18h00, 4.000 clients étaient toujours privés d'électricité dans les Alpes-Maritimes, 2.000 dans le Var et 3.500 en Corse, selon Enedis. Les rafales encore en cours ralentissaient les interventions.

La sixième étape de la course cycliste Paris-Nice, qui devait relier Tourves (Var) à La Colle-sur-Loup (Alpes-Maritimes), a été annulée en raison d'une alerte aux vents violents

La sixième étape de la course cycliste Paris-Nice, qui devait relier Tourves (Var) à La Colle-sur-Loup (Alpes-Maritimes), avait elle été purement et simplement annulée plus tôt dans la journée. Vendredi matin, deux personnes ont été blessées légèrement dans les Alpes-Maritimes, victimes de ces rafales, ont indiqué les services de secours, confirmant une information du quotidien Nice-Matin.

A Drap, une femme a été légèrement blessée dans sa voiture sur laquelle est tombé un arbre.

Elle a été transportée à l'hôpital Pasteur de Nice, ont indiqué les pompiers à l'AFP. Un ouvrier a également été blessé légèrement à Peymeinade, touché par un objet qui s'est envolé.

L'homme a été soigné sur place. Plusieurs villes, dont Nice, avaient décidé de fermer leurs parcs et jardins au public pour la journée. En Corse, nombre de transports scolaires ont été annulés. Déjà fermé vendredi, le Port de Bastia le restera également samedi, a annoncé la préfecture de Haute-Corse,perturbant fortement les traversées maritimes vers l'île. L'emploi du feu dans l'île est lui interdit jusqu'à dimanche, le risque incendie étant jugé important.

16h34: Deux trentenaires ont été blessés gravement par la chute d'un mur dans une zone commerciale de Dury (Somme), alors que la Picardie était placée en vigilance jaune pour vents violents par Méteo France, a-t-on appris auprès de la préfecture et des pompiers.

 

Les secours ont été «sollicités aux alentours de midi, pour la chute d'un mur en parpaing à proximité d'un magasin Norauto», a indiqué un porte-parole des sapeurs-pompiers de la Somme, confirmant une information du Courrier Picard.

Un homme de 31 ans et une femme de 30 ans qui circulaient à pied ont été pris dans l'effondrement. «Dégagés par des tiers», ils ont été pris en charge par les pompiers, a-t-il poursuivi. «Ces deux victimes sont en urgence absolue, suite à des polytraumatismes, c'est-à-dire plusieurs fractures», et ont été transportées au CHU d'Amiens, a-t-il ajouté.

Huit sapeurs-pompiers ont été mobilisés pour cette intervention, «dans le cadre d'un coup de vent sur le domaine amiénois», mais une enquête est en cours pour déterminer les causes de l'accident, a-t-il précisé.

Une personne circulant en voiture a par ailleurs été blessée par la chute d'un arbre, sur une départementale de la commune de Bécordel-Bécourt. Cette personne a dû «être désincarcérée et évacuée dans un état léger» vers l'hôpital. Plusieurs autres interventions étaient toujours en cours en début d'après midi, après une «recrudescence d'appels». Contactée par l'AFP, la préfecture a confirmé la chute d'un mur sur un parking de zone commerciale, blessant deux personnes, sans plus de précisions.

16h27: Météo-France maintient quatre départements en vigilance orange pour "vent violent", aujourd'hui et demain. Il s'agit des Alpes-Maritimes, du Var et des deux départements corses.

 

 

15h08: Les parcs et autres espaces verts de Paris ont été fermés aujourd'hui, en raison des vents forts prévus dans la capitale, a annoncé la ville sur son site.

Anticipant des rafales comprises entre «60 à 80 km/h» et «ponctuellement 85 km/h», accompagnées de «passages pluvieux modérés», la ville de Paris a décidé de fermer ses «espaces verts, parcs, jardins et cimetières».

Si Paris ne figure pas parmi les sept départements (Alpes-Maritimes, Aude, Hérault, Pyrénées-Orientales, Var, Haute-Corse et Corse-du-Sud) actuellement placés en vigilance orange «vent violent» par Météo France, le service de météorologie prévoit une «journée très agitée» sur tout le pays, avec un vent «fort à très fort».

Sur son site, la mairie de Paris recommande également d'éviter les promenades en forêt et de faire preuve de prudence en cas de déplacement. Les espaces verts de la capitale doivent rouvrir samedi matin, «après les vérifications d'usage».

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions