21/02/2023 07:16

La Belgique et le Luxembourg se sont associés au recours de la Commission européenne contre une loi hongroise interdisant la diffusion de contenus sur l'homosexualité auprès des mineurs

La Belgique et le Luxembourg se sont associés au recours de la Commission européenne contre une loi hongroise interdisant la diffusion de contenus sur l'homosexualité auprès des mineurs, jugée discriminatoire à l'égard des personnes LGBT+. "La Belgique interviendra en soutien de la Commission européenne dans le recours qu'elle vient de porter devant la CJUE pour défendre les droits de la communauté LGBTIQ+ en Hongrie.

Ces droits sont soumis à une pression croissante. Cette tendance doit être inversée", a tweeté la ministre belge des Affaires étrangères, Hadja Lahbib. Son homologue luxembourgeois, Jean Asselborn, a indiqué à l'AFP que son pays s'associait aussi à cette procédure.

La Hongrie a adopté en juin 2021 une loi interdisant "la représentation ou la promotion" de l'homosexualité et du changement de sexe auprès des mineurs, qui avait suscité des réactions indignées, notamment de la part de dirigeants européens. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen avait parlé de "honte" et l'exécutif européen avait lancé une procédure d'infraction en juillet 2021.

Dans son recours devant la Cour de justice de l'UE, publié officiellement lundi, la Commission estime que cette loi hongroise viole les directives sur le commerce électronique, sur les services dans le marché intérieur, sur les services de médias audiovisuels, la charte des droits fondamentaux de l'UE, mais aussi l'article 2 du Traité sur l'Union européenne portant notamment sur le respect des droits humains et la non-discrimination.

L'ONG belge de défense des droits des personnes LGBT+ Forbidden Coulours, en collaboration avec les organisations Hatter Society et Reclaim, a lancé une pétition européenne pour que les Etats membres se joignent à la procédure en justice, espérant qu'au moins 20 d'entre eux le feront.

"En juin 2021, 19 Etats membres avaient dénoncé l'adoption de la loi hongroise contre 'la propagande LGBTIQ+'. Aujourd'hui nous leur demandons d'honorer leurs déclarations", indique Vincent Reillon, de Forbidden Colours, dans un communiqué. "Les Etats membres doivent s'unir à la CJUE pour mettre cette politique haineuse dans les poubelles de l'histoire et s'assurer qu'aucun Etat membre ne la reproduira jamais", exhorte aussi Esther Martinez, de Reclaim.

L'eurodéputé français Pierre Karleskind (Renew Europe) a quant à lui annoncé avoir saisi la commission des affaires juridiques du Parlement européen pour que ce dernier intervienne aux côtés de la Commission européenne dans cette procédure.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de christ59200
21/février/2023 - 09h29

Cela me rappelle une blague de Coluche... On fait l'amour à la hongroise... Hongrois qu'on baise... Mais on ne baise pas. MDR

Portrait de COLIN33
21/février/2023 - 08h16 - depuis l'application mobile

On se demande ce que font les Hongrois dans l'union européenne ils s'opposent à pratiquement toutes les décisions de la commission .....