30/01/2023 16:29

Éric Ciotti a été entendu par la police judiciaire dans l'enquête sur les emplois de son ex-épouse Caroline Magne entre 2007 et 2016, alors qu'elle était sa collaboratrice parlementaire

Éric Ciotti et son ex-épouse ont été entendus en audition libre par les policiers en décembre dernier dans le cadre de l'enquête ouverte par le PNF sur le cumul d'emplois occupés par Caroline Magne entre 2007 et 2016, alors qu'elle était collaboratrice parlementaire de son mari, indique RTL. Et nos confrères d'ajouter que "l'enquête se poursuit et les documents et justificatifs produits par les deux protagonistes sont désormais analysés par la police judiciaire."

Rappelons qu'en nombre dernier, une enquête préliminaire avait été ouverte, notamment pour détournement de fonds publics, notamment après la publication d’un article du Canard Enchaîné selon lesquels l’ex-épouse d’Eric Ciotti aurait cumulé plusieurs emplois à l’Assemblée, à Nice et au département, avait indiqué le parquet national financier (PNF). Cette enquête, également ouverte pour abus de confiance et recel de ces infractions, « a pour but de vérifier le bien-fondé des éléments parus dans la presse », avait précisé cette source.

Le Canard enchaîné avait affirmé que l’ancienne épouse d'Éric Ciotti, Caroline Magne, avait cumulé divers emplois auprès du député ou d’alliés politiques: attachée de presse de Christian Estrosi, elle est en 2007 devenue attachée parlementaire d’Éric Ciotti lorsqu’il a été élu à l’Assemblée, en plus d’un emploi au Conseil départemental des Alpes-Maritimes où elle « étend ses compétences » lorsque son époux en prend la présidence, en 2008.

L’article révèlait aussi qu’elle était devenue directrice adjointe du maire de Nice avant d’intégrer l’équipe de pilotage de la communauté urbaine, exerçant ces responsabilités jusqu’en 2011. A l’Assemblée, son contrat a pris fin en 2016 mais elle a également, entre 2014 et 2016, exercé des responsabilités dans la commune de La Colle-sur-Loup, et eu un emploi au diocèse de Nice entre 2012 et 2014, selon le Canard enchaîné.

Après la publication de cet article, Eric Ciotti s'était dit « bassement attaqué » et expliqué avoir employé Caroline Magne comme collaboratrice parlementaire « à temps très partiel » et « dans le strict respect des lois et règlements ».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de KERCLAUDE
31/janvier/2023 - 07h48

Encore un qui a profité du système connu de beaucoup de politiques. 

Portrait de jeanseb54
31/janvier/2023 - 07h03 - depuis l'application mobile
wicket a écrit :

Et bien évidemment, jamais ce genre de "problèmes" à gauche... Ils nous prennent vraiment pour des pommes !!! 

@wicket le problème n’est pas de savoir si le politique est de gauche ou droite ce sont les mêmes, sinon on continue de les laisser faire n’importe quoi avec notre argent

Portrait de COLIN33
30/janvier/2023 - 17h46 - depuis l'application mobile

Dehors tout ces profiteurs !!!

Portrait de seb2746
30/janvier/2023 - 17h06

Ca coute - cher qu'une maitresse dans un hôtel qu'il faut ensuite rémunérer en cadeau ET faire payer par les citoyens ensuite, je comprend ce monsieur qui a préféré prendre sa bonne femme sans expérience ni diplômes adaptés, il a trouvé un emploi à une personne dans la détresse de ne jamais travailler.

Un brave homme... faudra juste lui dire que le dernier qui a fait ça est maintenant en train de garder des chèvres dans le Larzac smiley