24/01 17:14

EN DIRECT - Incendie volontaire Gare de l'Est : Le trafic pourra reprendre dès demain, mais il sera fortement perturbé annonce la SNCF

17h13: Le trafic gare de l’Est pourra reprendre dès demain, mais il sera « fortement perturbé » annonce la SNCF, alors que des incertitudes planaient quelques heures plus tôt sur une remise en service mercredi.

14h11: Le point sur ce que l'on sait

Le trafic en gare de l’Est à Paris, qui dessert notamment l’Allemagne, est très fortement perturbé à la suite d’un « incendie volontaire sur des câbles électriques », qui fait l’objet d’une enquête du parquet. « Quarante-huit artères de câbles, soit environ 600 câbles électriques, ont été endommagés » dans un poste d’aiguillage à Vaires-sur-Marne (région parisienne, ndlr) au petit matin, a indiqué la SNCF qui a porté plainte.

Le ministre français des Transports Clément Beaune a dénoncé « un acte de malveillance scandaleux [...] avec une intention délibérée de nuire et de perturber très gravement le trafic », qui « doit être sanctionné et condamné ». Il a notamment évoqué « des traces d’essence » et un incendie « dans deux points ciblés », qui a provoqué « un incident assez exceptionnel, très grave ».

« On pensait que la matinée permettrait de résoudre le problème, ce n’est pas le cas. Malheureusement, toute la journée au moins le trafic sera interrompu, j’invite toutes celles et tous ceux qui ont des voyages prévus demain de bien se tenir au courant, il y aura un point d’information précis (de la SNCF, ndlr) autour de 17H (16h00 GMT). Tout est fait pour une reprise dans les meilleurs délais, mais on est encore dans l’incertitude. On ne peut pas encore garantir la journée de demain », a-t-il prévenu.

Le parquet de Meaux, en région parisienne, a annoncé mardi l’ouverture d’une enquête pour dégradation volontaire et mise en danger de la vie d’autrui. Quelques TGV ont pu être déviés vers la Gare du Nord, toute proche de la gare de l’Est. « Nous avons mis en place une information voyageurs sur l’ensemble de nos sites, des gilets rouges » - des volontaires chargés d’orienter les voyageurs - « ont été déployés. Les voyageurs qui avaient une réservation ont été informés », a précisé Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs.

Selon les premiers éléments de l’enquête, « un premier coffret abritant des câbles électriques avait été incendié après que deux panneaux en béton condamnant l’accès à la trappe où (le) coffret était inséré dans le sol avaient été retirés et déposés », a déclaré dans un communiqué le procureur Jean-Baptiste Bladier. « Un second coffret, situé de l’autre côté des voies, accessible au moyen d’un tunnel situé sous (les)voies, avait lui aussi fait l’objet de dégradations par incendie », a-t-il ajouté.

Selon des chiffres SNCF datant de 2019, quelque 41 millions de voyageurs transitent chaque année par la gare de l’Est, l’une des six grandes gares parisiennes. Elle dessert le Grand Est de la France, ainsi que des destinations internationales comme l’Allemagne et le Luxembourg.

12h18: "On ne peut pas encore garantir une reprise du trafic demain", a déclaré Clément Beaune, le ministre des Transports, en précisant que "Tout est fait pour que demain les choses soient rétablies". Un point de situation sera fait dans la soirée, vers 17 heures, pour la journée de demain.

"Une enquête est en cours, la SNCF a eu raison de porter plainte, quand on met en cause le service public, c'est inacceptable", a ajouté le ministre des Transports.
09h34: Le trafic à la gare de l’Est à Paris sera interrompu « toute la journée » à la suite d’un « incendie volontaire sur des câbles électriques » en Seine-et-Marne, a indiqué mardi à l’AFP la SNCF, qui avait initialement tablé sur une reprise à 10H.
« Le trafic sera interrompu pour toute la journée, jusqu’à la fin de service. Une dizaine d’agents de SNCF Réseau sont à l’oeuvre pour réparer au plus vite », a précisé une porte-parole de l’entreprise.

« Les équipes de SNCF Réseau poursuivent l’établissement du diagnostic. Nous vous invitons à reporter votre voyage », écrit la SNCF sur sa page internet dédiée à l’info trafic. La SNCF avait fait état plus tôt dans la matinée d’un « acte de malveillance » dans un poste d’aiguillage et d’un « incendie volontaire sur des câbles électriques », qui a provoqué l’interruption totale tôt mardi matin - au départ et à l’arrivée - du trafic des TGV et des TER, ainsi que de la ligne P du Transilien.

« Vers 03H00 du matin, une cage contenant les câblages électriques des panneaux de circulation de la SNCF a été ouverte et le feu mis dedans. Un agent SNCF a appelé la police vers 04H30 », a précisé à l’AFP une source policière. « C’est un acte de malveillance qui est à l’origine de cette panne. Je regrette l’impact pour beaucoup de gens qui prennent les transports ce matin », a déclaré de son côté le ministre des Transports Clément Beaune sur FranceInfo.

« Malheureusement on a régulièrement des actes de malveillance sur les câbles, sur les voies pour prendre un peu de matériel qui a un peu de valeur, il faut donc que ces actes soient évidemment sévèrement sanctionnés parce qu’on voit les impacts qu’ils ont sur la vie quotidienne », a-t-il ajouté.

La page Twitter de la Ligne P fait état d’« un acte de vandalisme, incendie sur des câbles électriques dans un local technique dans le secteur de Vaires » en Seine-et-Marne, et publie une photo de câbles carbonisés. Sur les panneaux d’affichage des départs de la gare - qui figurent en temps réel sur son site internet - les TGV et TER en partance pour Nancy, Colmar, Francfort, Epernay ou encore Reims sont indiqués comme « retardé » ou « supprimé ».

Pour ceux dont le départ est prévu après 10H, certains restent encore inscrits pour l’instant en vert avec la mention « à l’heure », d’autres sont déjà annoncés comme « supprimés ». Selon des chiffres SNCF datant de 2019, quelque 41 millions de voyageurs transitent chaque année par la gare de l’Est, qui est l’une des six grandes gares parisiennes. Elle dessert le Grand Est de la France, ainsi que des destinations internationales comme l’Allemagne et le Luxembourg.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LISCO
25/janvier/2023 - 14h35
stefe95 a écrit :

"une certaine communauté" ... un manque "certain" de cojones pour ne pas les nommer explicitement ?

Je ne manque de rien du tout, je trouve le terme de "certaine communauté" fréquemment employé dans la presse pour ne pas les stigmatiser très amusant car tout le monde sait de qui on veut parler, je ne vous empêche d'ailleurs pas de dire a qui vous pensez a défaut vous pourriez manquer de "cojones" en clair d'attributs virils.

 

Portrait de stefe95
25/janvier/2023 - 11h02
LISCO a écrit :

quand une certaine communauté arrive a voler plusieurs kms de cables de cuivre en toute impunité et a les vendre a la suite c'est la preuve que nos infrastructures sont a la merci de n'importe qui sans peu de risques. La question c'est a qui la faute ?

"une certaine communauté" ... un manque "certain" de cojones pour ne pas les nommer explicitement ?

Portrait de LISCO
25/janvier/2023 - 07h47

quand une certaine communauté arrive a voler plusieurs kms de cables de cuivre en toute impunité et a les vendre a la suite c'est la preuve que nos infrastructures sont a la merci de n'importe qui sans peu de risques. La question c'est a qui la faute ?

Portrait de bruno.13
24/janvier/2023 - 18h26

Sud Rail? CGT Cheminots? Quels sont les enfoirés qui on fait ça? 

Portrait de wicket
24/janvier/2023 - 11h12

Incendie volontaire.... cela veut dire que ces décérébrés foutent le bordel quand ils veulent dans toute la France..... Ca promet !!!!!