23/01/2023 07:23

Californie - L'homme de 72 ans, qui a tué 10 personnes hier, a été retrouvé mort dans une camionnette blanche après s'être suicidé au terme d'une course-poursuite avec la police

06h23: Le suspect de la tuerie qui a fait 10 morts samedi soir dans un dancing californien a été retrouvé mort après s'être suicidé dans une camionnette blanche au terme d'une course-poursuite avec la police, a annoncé dimanche le shérif local. "Le suspect s'est blessé par balle et a été déclaré mort sur place", a expliqué le shérif Robert Luna, qui a décrit une chasse à l'homme conclue par un coup de feu tiré depuis l'intérieur de la camionnette blanche de l'homme, qui se serait donc apparemment suicidé. 
Ce dernier, d'origine asiatique et âgé de 72 ans, a été identifié comme étant Huu Can Tran. Il était le seul suspect pour cette fusillade, a précisé M. Luna, ajoutant que le motif de cette attaque survenue à Monterey Park, le jour du Nouvel An lunaire, n'était pas encore connu et qu'une enquête était en cours.
Après avoir fait 10 victimes, dont la plupart étaient âgées de 50 à 60 ans environ, le tireur présumé était allé dans un autre dancing proche, mais y a été désarmé par deux personnes, avant de prendre la fuite. L'arme retrouvée n'est pas un fusil d'assaut mais "un pistolet d'assaut semi-automatique à chargeur (...) auquel était fixé un chargeur longue durée de grande capacité", a détaillé dimanche le shérif Luna.

La traque du suspect, couverte en direct par plusieurs médias, s'était terminée à Torrance, à environ 45 kilomètres de Monterey Park, les forces de l'ordre finissant par cerner son véhicule.

Des policiers s'étaient ensuite approchés avec de grandes précautions et y ont pénétré. Sur des images de l'AFP, on voit un corps sans vie à l'avant.

Dans la foulée des dernières annonces de la police, le président des Etats-Unis Joe Biden a ordonné la mise en berne des drapeaux ornant les bâtiments publics.

"Bien qu'il y ait encore beaucoup de choses que nous ignorons à propos du motif de cette attaque insensée, nous savons que beaucoup de familles sont en deuil ce soir, ou prient pour que leur proche se remette de ses blessures", a réagi M. Biden dans un communiqué.

Il s'agit de la fusillade la plus meurtrière dans le pays depuis qu'un homme armé a tué 22 personnes en mai, dans une école primaire d'Uvalde, au Texas.

.

Dimanche 22 janvier

.

20h58: Le tireur suspecté d'avoir fait 10 morts dans une ville en banlieue de Los Angeles samedi soir était cerné par la police dimanche, selon plusieurs médias locaux qui diffusaient en direct des images prises par hélicoptère. Une camionnette blanche dans laquelle se trouverait le suspect était bloquée à l'avant et à l'arrière par des véhicules blindés de la police dans la ville de Torrance, au sud de Los Angeles, à un peu plus de 40 km de Monterey Park, ville à majorité asiatique où a eu lieu la fusillade dans un dancing.

18h53: Une vaste chasse à l'homme se déroulait en ce moment-même dans le sud de la Californie pour retrouver un tireur d'origine asiatique suspecté d'avoir fait dix morts la veille au soir dans un dancing dont les clients fêtaient le Nouvel An lunaire, a annoncé la police. L'homme "a pris la fuite et est recherché", a déclaré le shérif du comté de Los Angeles, Robert Luna, à Monterey Park, ville à majorité asiatique où l'attaque, au mobile encore inconnu, a causé un vif traumatisme.

Les forces de l'ordre ont répondu à des premiers appels d'urgence samedi à 22H20 (06H20 GMT dimanche) et ont alors découvert des victimes et des clients sur le parking du dancing, a expliqué le shérif Luna lors d'une conférence de presse dimanche matin dans cette ville de 60.000 habitants en banlieue de Los Angeles.

Les policiers sont entrés dans les lieux et ont "trouvé de nombreuses victimes de tirs". Les 10 personnes décédées sont cinq femmes et cinq hommes, mais n'ont pas encore été identifiées, a indiqué M. Luna. "Au moins 10 victimes supplémentaires ont été transportées vers l'hôpital", a-t-il déclaré, précisant que "leur état varie de stable à critique".

"A cette heure-ci, notre description très préliminaire (du suspect) est celle d'un homme d'origine asiatique", a encore ajouté le shérif. Sur les lieux du dancing, des agents du shérif travaillaient encore sur la scène de crime au petit matin dimanche, a constaté un journaliste de l'AFP, et les environs étaient bouclés par un périmètre de sécurité. Tout près de là, les tentes blanches du marché de nuit organisé pour célébrer le Nouvel An lunaire étaient encore au milieu de la rue.

Au dessus d'une rangée de lanternes rouges, une banderole souhaitait aux habitants une "joyeuse année du lapin". "C'est vraiment très triste", lâchait Ken Nim, venu promener son chien au petit matin.

"C'est la première fois qu'ils tenaient le festival depuis la pandémie", a poursuivi auprès de l'AFP cet employé d'une entreprise d'informatique, qui vit à Monterey Park depuis plus de vingt ans et a appris la nouvelle au réveil. Selon lui, cette banlieue pavillonnaire, qu'il surnomme le "nouveau Chinatown" de Los Angeles, est un "endroit où il ne se passe normalement pas grand-chose." Indiquant prier avec son épouse Jill pour les victimes de la fusillade, le président américain Joe Biden a dit "suivre la situation de près", dans un tweet.

Les enquêteurs vérifiaient également des informations sur un lien éventuel avec une tentative de fusillade le même soir dans un autre dancing dans la ville voisine d'Alhambra. "Un suspect d'origine asiatique est entré dans le dancing avec une arme qui lui a été arrachée des mains avant qu'il ne prenne la fuite", a déclaré le shérif Robert Luna. L'arme retrouvée "n'est pas un fusil d'assaut", a-t-il précisé.

Samedi soir, des dizaines de milliers de personnes venaient de se rassembler près du lieu de la fusillade à Monterey Park pour les festivités du Nouvel An lunaire, prévues sur deux jours et particulièrement importantes pour la communauté asiatique.

Selon le propriétaire d'un restaurant voisin cité par le Los Angeles Times, trois personnes sont entrées en courant dans son établissement au moment de la fusillade et lui ont demandé de fermer la porte à clef.

Ces trois personnes ont raconté qu'il y avait un homme avec un fusil semi-automatique et bardé de munitions qui rechargeait son arme régulièrement, a déclaré au journal Seung Won Choi.

Selon le shérif Luna, les enquêteurs ne savent pas encore s'il s'agissait d'une attaque ciblant la communauté asiatique. "Toutes les pistes sont envisagées. Nous ne savons si c'est un crime motivé par la haine comme le définit la loi", a-t-il déclaré.

15h54 : Dix personnes ont été tuées et au moins dix autres blessées lors d'une fusillade survenue samedi soir à Monterey Park, ville du Sud de la Californie majoritairement peuplée de personnes d'origine asiatique, ont annoncé dimanche les autorités responsables des forces de l'ordre, précisant que le suspect est toujours en fuite.

 

13h13 : Neuf personnes ont été tuées lors d'une fusillade survenue ndans une ville majoritairement peuplée de personnes d'origine asiatique dans le sud de la Californie, ont annoncé dimanche les autorités responsables des forces de l'ordre. Les enquêteurs spécialisés du bureau du shérif du comté de Los Angeles "prêtent assistance à la police de Monterey Park dans une enquête sur une fusillade meurtrière", selon un communiqué. "Il y a neuf personnes décédées". L'auteur présumé de la fusillade est un homme, ajoute le communiqué mais aucune information n'était disponible pour savoir s'il était encore en fuite.

12h07: Le point sur ce que l'on sait - La police est intervenue après une fusillade qui a fait au moins neuf morts dans le sud de la Californie aux Etats-Unis, près d’un lieu où venait d’être célébré le Nouvel An lunaire, a rapporté ce dimanche le quotidien Los Angeles Times en citant les forces de l’ordre. 

Les autorités confient qu’il y a plusieurs victimes, sans en préciser le nombre. Selon le Los Angeles Time, qui cite des témoins sur place, le tireur, armé d’une arme automatique, avait beaucoup de munitions et pouvait recharger une fois à court. Plusieurs journalistes américains évoquent au moins dix morts.

Des dizaines de milliers de personnes s’étaient rassemblées plus tôt dans la journée pour les festivités du Nouvel an chinois, prévues sur deux jours et qui comptent parmi les plus importantes en Californie du Sud. 

11h46 : Un bilan provisoire fait état d'au moins 9 morts selon l'agence Associated Press. Des journalistes de l'AFP sur place ont vu une forte présence policière et les lieux, survolés par des hélicoptères, étaient interdits d'accès.

Selon le Los Angeles Times, des dizaines de milliers de personnes s'étaient rassemblées plus tôt dans la journée pour les festivités du Nouvel an chinois, prévues sur deux jours et qui comptent parmi les plus importantes en Californie du Sud.

 

11h43: Citant des sources policières, le Los Angeles Times évoque plus d'une "douzaine" de victimes, sans préciser le nombre de morts en fin de matinée. Des morts et des blessés sont à déplorer, indique de son côté l'agence de presse City News Service qui cite les autorités sans donner de bilan.

11h38: Le propriétaire d'un restaurant situé en face du lieu  de la fusillade assure au Los Angeles Times avoir vu un homme armé équipé de nombreuses munitions. Trois personnes sont venues se réfugier dans son établissement. Selon les premiers témoignages et des vidéos relayées sur les réseaux sociaux, la fusillade est survenue sur un lieu de danse situé en plein air.

11h28: Plusieurs personnes auraient été tuées et de nombreuses autres blessées dans une fusillade lors d'une célébration du Nouvel An chinois à Monterey Park, près de la ville américaine de Los Angeles. C'est ce que rapportent plusieurs médias américains. L'incident a eu lieu samedi vers 22h00, heure locale. Des milliers de personnes s'étaient rassemblées dans la ville pour célébrer le Nouvel An chinois.

Ailleurs sur le web

Vos réactions