15/01/2023 08:31

Christiane Taubira charge le gouvernement sur la réforme des retraites sur France 2 : "C'est en fait la question du degré de brutalité sociale qu'on accepte" - Regardez

Invité de l'émission "quelle époque" diffusée sur France 2, Christiane Taubira s'est exprimée sur la volonté du gouvernement de reculer l'âge du départ à la retraite et elle n'est pas tendre :

"La question des retraites, c'est la question du degré de brutalité sociale qu'on accepte. Les gens qui aujourd'hui partent à 62 ans, 25 % d'entre eux sont morts avant l'âge de la retraite". C'est-à-dire qu'il y a la question de la qualité du travail et des vies pénibles. Il y a ces questions-là. Dans quelle société, à chaque fois qu'on gagne un an d'espérance de vie, il faut travailler 18 mois de plus ? Dans quelle société vit-on ?".

jeanmarcmorandini.com vous propose de regarder ce passage

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ago47
15/janvier/2023 - 11h42
bib a écrit :

Si Mitterrand n'avait pas fait passer l'âge de la retraite de 65 à 60 ans, mais à 63 ou 64 ans en 1981, on n'en serait pas là.

Si Juppé avait pu faire passer sa réforme en 95, les dégâts auraient été plus faciles à combler.

Et si ma tante en avait....!!!!!smileysmiley

Portrait de colmart18
15/janvier/2023 - 11h40
bib a écrit :

Si Mitterrand n'avait pas fait passer l'âge de la retraite de 65 à 60 ans, mais à 63 ou 64 ans en 1981, on n'en serait pas là.

Si Juppé avait pu faire passer sa réforme en 95, les dégâts auraient été plus faciles à combler.

Bien dit !

Portrait de colmart18
15/janvier/2023 - 11h38
muriel1992 a écrit :

Effectivement   tant qu'il y aura un fort taux de chômage et des salaires qui n'augmentent pas , ils peuvent reculer l'âge de départ à la retraite jusqu'à la mort,  ca ne changera  rien. 

Le taux de chômage a plutôt bien diminué et le vrai soucis c'est la démographie ,renseignez-vous. Le chômage chez les "seniors " est en partie dû aux ruptures conventionnelles et autres avantages donnés à tout va .Travailler n'est pas une maladie , par contre le travail pénible et les carrières longues doivent être mieux pris en compte .

Portrait de Wouhpïnaise
15/janvier/2023 - 09h50
Soulejack a écrit :

quand la gauche est arrivée au pouvoir en 2012,Fillon avait fait passer l'age de la retraite de 60 à 62 ans l'année précèdente.est ce pour autant,que la gauche est revenue sur cette loi?et bien,pas du tout.si  elle revenait à la tête du pays,elle n'y toucherait pas.une belle bande de comiques.

C'est vrai. Mais quand Hollande est arrivé au pouvoir, il a quand même modifié la loi afin de permettre aux personnes ayant leur durée de cotisations de partir avant l'âge l’égal de 62 ans.

Quant à TAUBIRA, son passage au Ministère de la justice a laissé quelques traces....

Portrait de colmart18
15/janvier/2023 - 09h44

Cette femme n'utilise pas son intelligence pour de bonnes raisons , on l'a vue avec Hollande sacrifier le ministère de la justice pour défendre l'opprimé indéfendable .Elle est toujours à côté et se trompe de cible . Mitterand a cassé le système des retraites en faisant croire qu'on pouvait travailler moins et gagner plus , résultat les caisses seront vides d'ici peu en raison par exemple de la chute du nombre de cotisants en regard du nombre de retraités ( bientôt 1.7 actif pour 3 retraités )

Portrait de bib
15/janvier/2023 - 09h40

Si Mitterrand n'avait pas fait passer l'âge de la retraite de 65 à 60 ans, mais à 63 ou 64 ans en 1981, on n'en serait pas là.

Si Juppé avait pu faire passer sa réforme en 95, les dégâts auraient été plus faciles à combler.

Portrait de KERCLAUDE
15/janvier/2023 - 09h20

Elle a fait partie du P S, un parti qui n'existe pratiquement plus....et quand elle était au gouvernement elle ne sortait pas du lot.