14/01/2023 11:52

Elisabeth Borne, ce matin sur France Inter : "Je ne peux pas laisser dire que la réforme des retraites pénaliserait les personnes modestes, c'est exactement le contraire!" - Regardez

Invitée de France Inter, Élisabeth Borne a défendu le projet du gouvernement de réforme des retraites, s'insurgeant contre les critiques des partis comme des syndicats selon lesquelles la réforme des retraites touchera en premier lieu les salariés moins fortunés, ayant commencé à travailler plus tôt :

"Je ne peux pas laisser dire que la réforme pénaliserait les personnes modestes, c'est exactement le contraire. Ceux dont la durée de travail s'allongera le moins, ce sont les deux premiers déciles, autrement dit, les 20% de Français les moins fortunés".

À l’inverse, «les 50% les plus aisés auront le plus à décaler leur âge de départ» à la retraite, a-t-elle précisé.

En outre, la réforme des retraites permettra de revaloriser les retraites, via, notamment, la hausse du minimum à 85% du smic, une mesure dont bénéficieront en priorité les «40% de Français les plus modestes», s'est-elle défendue.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
14/janvier/2023 - 14h30 - depuis l'application mobile

Que tout les français se mobilisent et l'on verra si elle tient toujours le même discours......

Portrait de davidumans72
14/janvier/2023 - 14h04

"c'est exactement le contraire"....c'est une fois de plus les classes moyennes qui morflent! elle l'avoue enfin