12/01/2023 15:01

La FSU, première fédération syndicale enseignante, maintient l'appel à une journée de mobilisation dans l'éducation le 17 janvier, sur les salaires, les conditions de travail et la voie professionnelle

La FSU, première fédération syndicale enseignante, a maintenu l'appel à une journée de mobilisation dans l'éducation le 17 janvier, sur les salaires, les conditions de travail et la voie professionnelle, avant la grève du 19 janvier contre la réforme des retraites. "La FSU s'est engagée avant le départ en congés dans une journée d'action sur les salaires, la voie pro et les conditions de travail dans l'éducation le 17 janvier", indique-t-elle dans un texte publié sur son site internet. "Il faut mobiliser spécifiquement le monde de l'éducation", ajoute-t-elle.

Elle appelle pour cette journée du 17 janvier à "des actions diversifiées qui peuvent être en dehors du temps de travail, pour rendre visible partout sur les territoires nos exigences dans l’éducation: rassemblements, manifestations, happenings, etc".

"La FSU maintient le préavis de grève sur le 17 pour permettre aux collègues de s'engager par la grève dans cette journée du 17, mais ne fait pas de la grève la modalité principale de cette journée", poursuit-elle.

Cela n'empêche pas la FSU d'appeler aussi à la journée de grève et de manifestations contre la réforme des retraites du 19 janvier, aux côtés des sept autres principaux syndicats (CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, CFTC, Unsa, Solidaires), face à "des mesures brutales et injustes" qu'il "nous faut combattre de toutes nos forces", souligne-t-elle dans son texte.

"Réussir et articuler ces deux temps forts est cohérent et nécessaire pour gagner sur nos revendications salariales et obtenir l'abandon de cette réforme des retraites", estime-t-elle.

La mobilisation du 17 janvier aura lieu à la veille d'une reprise des concertations entre le ministère de l'Education et les syndicats sur la revalorisation des salaires enseignants, qui ont démarré en octobre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions