15/01/2023 15:01

L'objectif de 100.000 bornes de recharge ouvertes au public, fixé par le gouvernement pour 2021, n'était toujours pas atteint fin 2022, selon un baromètre mensuel

L'objectif de 100.000 bornes de recharge ouvertes au public, fixé par le gouvernement pour 2021, n'était toujours pas atteint fin 2022, selon un baromètre mensuel.

Au 31 décembre 2022, 82.107 points de recharge étaient ouverts au public, selon ce baromètre publié par l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere) et du ministère de la Transition énergétique.

Sur un an, 8.472 nouvelles stations représentant 28.840 points de recharge ouverts au public ont été déployés sur le territoire, soit +53%.

L'objectif de 100.000 bornes "avait surtout pour ambition de donner un nouvel élan aux déploiements. En ce sens, c'est réussi", tempère Clément Molizon, délégué général de l'Avere-France.

"Plus de 25.000 points de recharge sont sortis de terre en un an, soit plus qu'entre 2016 et 2020!", a souligné M. Molizon. "Mais il nous faut maintenir l'effort afin de répondre aux besoins des utilisateurs".

Trente-six pour cent des points de recharge sont installés par des commerces, 35% sur des parkings et 24% sur la voirie.

Sur autoroute, toutes les aires des réseaux APRR et AREA sont désormais équipées, comme le demandait la loi, ont indiqué les deux réseaux lundi.

Les aires du réseau Sanef sont équipées à 85% et celles du réseau Vinci devraient toutes être équipées d'ici la fin 2023, ont indiqué les concessionnaires mercredi.

Près de 90% des points de recharge proposent une charge lente, selon le baromètre. Moins de 7% proposent une puissance de charge supérieure à 150 kW, permettant la recharge complète des batteries d'un véhicule en quelques dizaines de minutes.

Les bornes sont de plus en plus utilisées, mais il reste de la marge: en décembre 2022, les points de recharge ont enregistré en moyenne 15 sessions de recharge, contre moins de 8 un an plus tôt.

Alors que les véhicules neufs seront 100% électriques en Europe en 2035, les industriels français insistent sur le déploiement des bornes de recharge pour véhicules électriques, essentielles pour rassurer les automobilistes.

La part des voitures électriques a continué de progresser sur le marché français en 2022, atteignant 13% des immatriculations totales, contre 10% l'année précédente.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Vosegus
15/janvier/2023 - 23h09
serguei a écrit :

Les voitures électriques = un vrai piège à c.ns !... Il suffit de voir le problème des bornes, les problème des prix qui augmentent, le problème de la création de batteries sur le plan écolo, et le discours entre "achetez électrique" et "ne consommez pas trop l'électricité"

On prend les français pour des c.ns et cela pourrait bien s"avérer être la vérité pour une grande majorité  smiley

+ 1 000

Portrait de AROBAS
15/janvier/2023 - 18h26

A raison de 36 500 communes en France, ça fait 3 bornes par communes, l'objectif était quand même ambitieux pour atteindre le tout électrique en 3035 ...