25/12/2022 06:46

Fusillade à Paris - Regardez les images chocs des incidents hier dans la capitale avec de gros dégâts - Onze personnes ont été interpellées - Vidéo

Onze personnes ont été interpellées lors de heurts avec les forces de l'ordre en marge de la manifestation à Paris en hommage aux trois Kurdes tués la veille près d'un centre culturel kurde de la capitale, a annoncé le préfet de police de la capitale. Ces personnes ont été arrêtées « essentiellement pour des dégradations », a indiqué sur BFMTV Laurent Nuñez. 31 membres des forces de l'ordre ont été légèrement blessés et un manifestant a été touché à l'arcade sourcilière, a-t-il ajouté.

Côté dégradations, « une quinzaine de vitrines ont été étoilées, pas brisées ». Vers 13 heures, une heure après le début du rassemblement place de la République, des affrontements ont commencé sur le boulevard du Temple, à une centaine de mètres de là, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Tout serait parti d'une « provocation » commise par le chauffeur d'une camionnette, également aperçue par l'AFP, a commenté le préfet de police, sans plus de détails à ce stade. Au moins quatre voitures ont été renversées, dont au moins une incendiée, et des poubelles brûlées sur le boulevard du Temple, près de la place de la République. Les forces de l'ordre, visées par des jets de projectiles, ont répliqué par des tirs de grenades lacrymogènes.

Plusieurs centaines de personnes se sont réunies samedi à la mi-journée place de la République à Paris. Dans la foule, de nombreux manifestants agitaient des drapeaux du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) ou à l'effigie de trois militantes kurdes assassinées en janvier 2013 à Paris, a constaté une journaliste de l'AFP.

« Ce qu'on ressent, c'est de la peine et de l'incompréhension parce que ce n'est pas la première fois que ça arrive », a déclaré à l'AFP Esra, une étudiante de 23 ans qui n'a pas souhaité donner son patronyme, les yeux rougis par les larmes.

Une minute de silence a été observée, en musique, à la mémoire des victimes et de « tous les Kurdes morts pour la liberté ». Plusieurs manifestants présents samedi ont dénoncé auprès de l'AFP une « injustice » et un acte « terroriste » et « politique ».

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koikilencoute
25/décembre/2022 - 11h01

Alors, les 58% qui avez voté Macron, vous êtes contents ? Toujours plus d'émeutes. Toujours plus d'agressions. Multirécidivistes en liberté. Immigration hors de contrôle. Islamisation qui progresse. Dette publique qui explose. Embargo contre la Russie qui nous plonge dans la récession. Inflation record depuis 40 ans. Coupures d'électricité à venir... Et ce n'est pas fini...

Portrait de tutur76
25/décembre/2022 - 10h32

C'est leur façon de dire merci à la france pour l'accueil ,pour la cmu ,pour toutes les prestations sociales et j'en passe ,tout est bon pour foutre le bordel (sachant que c'est un attentat raciste et non contre les kurdes) et visiblement ils sont trés nombreux

Portrait de Rosette
25/décembre/2022 - 10h01

L'immigration une chance pour la France !?

Portrait de Azrael68
25/décembre/2022 - 09h43 - depuis l'application mobile

Théorie du complot à deux balles ! Pathétique ! Les kurdes cassent tout car ils ont eu trois morts (triste et inacceptable au passage) quand les Français ont eu des dizaines de morts au bataclan ou dans les terrasses des cafés, ils n’ont pas fait un tel bordel ! Ça aussi c’est inacceptable !

Portrait de KERCLAUDE
25/décembre/2022 - 08h59

Bien intégrés les casseurs de ces violences. 

Portrait de chipie10
25/décembre/2022 - 08h51

Je pense à ceux qui ont subi des dégâts. Ils ont dû passer un bon réveillon!

Portrait de COLIN33
25/décembre/2022 - 08h45 - depuis l'application mobile

Une mise en bouche , janvier 2023 nous plongera dans les conflits sociaux.......

Portrait de YVESM
25/décembre/2022 - 08h17

Mon beau pays, roi déploré, combien aime te nuire.

Portrait de Çabaigne
25/décembre/2022 - 07h52

Je ne suis pas certain que le fait de lancer des pavés sur les policiers et bruler les voitures de personnes innocentes fasse avancer la cause des kurdes. Cela ne leur apportera certainement pas non plus la compassion qu’ils auraient pu recevoir suite à l’agression qu’ils viennent de subir.