08/12 17:31

La présidente des députés Renaissance Aurore Bergé estime qu'il "ne faut pas de tabous" sur le retour du masque obligatoire dans les transports face à la recrudescence du Covid

La présidente des députés Renaissance Aurore Bergé a estimé jeudi qu'il "ne faut pas de tabous" sur le retour du masque obligatoire dans les transports face à la recrudescence du Covid, mais elle privilégie d'abord la vaccination et "une forme de citoyenneté" pour lutter contre l'épidémie.

"Si les recommandations de la Haute Autorité de santé c'est de se dire que vraiment on est dans un moment de tension épidémique et qu'il faut que le masque redevienne obligatoire, je pense qu'il ne faut pas avoir de tabous là-dessus", a expliqué sur LCI l'élue des Yvelines. "Il faut qu'il y ait une forme de citoyenneté qui se réexprime (...) à partir du moment où il y a une circulation importante du virus, il vaut mieux évidemment dans les endroits où il y a beaucoup de promiscuité, notamment les transports en commun, le porter", a recommandé la députée qui a remis le masque à l'Assemblée "parce que je suis jeune maman".

Donc la responsabilité, pas l'obligation? "Pour l'instant oui", a-t-elle précisé. Le patron du groupe Horizons à l'Assemblée nationale Laurent Marcangeli n'a pas caché les difficultés que pourrait avoir le gouvernement à rendre le masque obligatoire. "Légalement parlant, si demain nous devons prendre des décisions d'obligations, il va y avoir un débat à l'Assemblée nationale. Vous avez très bien vu aujourd'hui, les conspirationnistes qui sont également à l'Assemblée nationale, le climat serait difficile", a-t-il analysé sur France 2.

Selon lui, "on voit très bien aujourd'hui que les Français ont besoin d'être conseillés mais pas d'être +ordonnés+ sur cette question", même s'il les invite à "prendre des précautions" dans la perspective des fêtes de fin d'année. Le déclenchement de l'épidémie de grippe, plutôt précoce cette année, vient mettre à l'épreuve un système de santé éprouvé par les vagues récurrentes de Covid, actuellement en pleine reprise, et, chez les bébés, une épidémie de bronchiolite sans précédent depuis une dizaine d'années.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Soulejack
9/décembre/2022 - 08h43

elle commence à me gonfler la Bergé.qu'elle la ferme un peu.arrogante et prétentieuse sont ses deuxièmes prénoms.

Portrait de Thom70
9/décembre/2022 - 07h45
Constrictor a écrit :

Il suffit juste d'avoir du bon sens et de savoir raisonner un temps soit peu, quand on est en présence de beaucoup de monde dans un endroit fermé, le port du du masque est recommandé.

Mais visiblement, cela vous passe au dessus de la tête.

Il suffit d'avoir le bon sens et de dignité qu'un gouvernement qui passe les réformes que par le 49/3 parce qu'ils n'ont pas de majorité, ne devrait pas diriger un grand pays, CQFD

Portrait de Constrictor
9/décembre/2022 - 02h07

Il suffit juste d'avoir du bon sens et de savoir raisonner un temps soit peu, quand on est en présence de beaucoup de monde dans un endroit fermé, le port du du masque est recommandé.

Mais visiblement, cela vous passe au dessus de la tête.

Portrait de Vosegus
8/décembre/2022 - 19h40
autunbibractepassy a écrit :

Si on faisait ça à tout le gouvernement, on serait en surproduction.

smileysmiley

Portrait de autunbibractepassy
8/décembre/2022 - 19h25
Vosegus a écrit :

Aurore Bergé ! La girouette en politique qui tourne plus vite qu'une éolienne. Faudrait la brancher sur le secteur pour remplacer Fessenheim. 

Si on faisait ça à tout le gouvernement, on serait en surproduction.

Portrait de davidumans72
8/décembre/2022 - 18h49

et voila, on agite un mouchoir histoire de noyer les autres infos du style "reforme des retraites"...une fois encore, ils manipulent..

Portrait de Vosegus
8/décembre/2022 - 17h57

Aurore Bergé ! La girouette en politique qui tourne plus vite qu'une éolienne. Faudrait la brancher sur le secteur pour remplacer Fessenheim.