11/12/2022 15:31

Apple présente de nouveaux outils pour mieux protéger les informations personnelles et professionnelles de ses utilisateurs, aussi bien des hackers que des autorités

Apple a présenté de nouveaux outils pour mieux protéger les informations personnelles et professionnelles de ses utilisateurs, aussi bien des hackers que des autorités, une annonce qui risque de déplaire aux gouvernements soucieux que les forces de l’ordre puissent accéder à ces données.

Les clients de son service de stockage iCloud pourront bientôt choisir le mode « protection avancée des données », qui crypte 9 types de contenus supplémentaires, dont les photos. Le fabricant de l’iPhone a rappelé que 14 catégories, comme les mots de passe et informations de santé, étaient déjà codées.

Les utilisateurs d’iCloud pourront « protéger la grande majorité de leurs données les plus sensibles avec le chiffrement de bout-en-bout afin qu’elles ne puissent être décryptées que sur leurs appareils de confiance », s’est félicité Ivan Krstic, le responsable des systèmes de sécurité chez Apple, cité dans un communiqué.

Seuls la boîte mail d’iCloud, les contacts et le calendrier seront exclus de cette technologie de protection intégrale pour conserver l’interopérabilité avec les autres systèmes. Le géant californien des technologies a déjà recours au chiffrement de bout-en-bout sur sa messagerie iMessage, tout comme WhatsApp (Meta) et d’autres applications de communication.

Ce système permet que les messages soient brouillés, et que seuls l’expéditeur et le destinateur aient les « clés » pour les lire. Sur le cloud, cela signifie que seul le propriétaire des informations y aura accès.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions