06/12 11:16

La "grève unitaire" lancée demain au premier jour des négociations salariales annuelles va perturber la circulation de certains trains régionaux, ainsi que de plusieurs TGV et Intercités

La "grève unitaire" lancée mercredi au premier jour des négociations salariales annuelles va perturber la circulation de certains trains régionaux, ainsi que de plusieurs TGV et Intercités, en particulier sur Paris-Lyon et au sud de Bordeaux, a indiqué la SNCF lundi. Des perturbations sont à prévoir pour les TER dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Occitanie et Paca, et en Ile-de-France sur les lignes C, D, E et N, selon un communiqué.

SNCF Voyageurs prévoit aussi des annulations sur certains TGV ou Intercités, en particulier sur l'axe TGV Paris–Lyon en raison d'un mouvement local des aiguilleurs de SNCF Réseau, ainsi que pour les TGV au sud de Bordeaux. Sur les grandes lignes, les voyageurs concernés seront informés par mail ou SMS en cas d'annulation de leur train.

La SNCF promet dans ce cas un remboursement complet avant le départ prévu, ou un échange sans frais dans tous les trains où il reste de la place. Dans tous les cas, les clients sont invités à vérifier la circulation des trains mardi à 17H00. L'ensemble des personnels du groupe SNCF sont appelés à cesser le travail par la CGT-Cheminots, SUD-Rail et la CFDT, afin de peser sur les négociations annuelles obligatoires (NAO) qui s'ouvrent ce jour-là.

Ce mouvement survient après quatre jours de très fortes perturbations, un mouvement des contrôleurs ayant contraint SNCF Voyageurs a annuler 60% de ses TGV et Intercités de vendredi à dimanche, et encore 25% ce lundi. D'autres préavis de grève des contrôleurs et aiguilleurs ont été lancé pour les week-ends des congés de fin d'année.

Ailleurs sur le web

Vos réactions