02/12 15:01

Allier: Un faux avocat qui avait été démasqué en pleine audience devant le tribunal de Cusset en janvier 2021 a comparu hier devant ce même tribunal

Un faux avocat qui avait été démasqué en pleine audience devant le tribunal de Cusset (Allier) en janvier 2021 a comparu hier devant ce même tribunal où il est aussi jugé pour des faits identiques commis dans d'autres juridictions. L'homme de 37 ans est poursuivi pour «exercice illégal de la profession d'avocat» et «escroquerie en récidive». 

A la barre, bras croisés, chemise à carreaux et pantalon noir, Sébastien Buisson a dit «combattre ses démons»:«j'ai un sentiment de honte de me retrouver devant vous. J'ai une passion dévorante pour le droit par la lecture. Je me suis retrouvé à jouer un rôle que je n'ai pas». «On a du mal à y croire à la passion dévorante» lui a répondu la présidente du tribunal Aurélie Mahé, avant de détailler le contenu de son casier judiciaire qui porte mention de onze condamnations: vol, contrefaçon, escroquerie, conduite sans permis, etc. «Si vous n'aviez pas été arrêté, vous auriez continué à exercer le métier d'avocat», a-t-elle lancé.

 «Au vu des faits et de sa personnalité», la procureure Marine Mercier a requis un an de prison ferme et l'interdiction d'exercer une profession commerciale, industrielle, pendant 15 ans. Son avocat Me Olivier Roquain a plaidé la relaxe sur le fait d'escroquerie: «quatre personnes confirment qu'il n'a pas commis cet acte pour l'argent». «Il aime ce métier d'avocat car il les a côtoyés, il s'est dit “c'est magnifique ce métier”», a-t-il souligné. Le jugement a été mis en délibéré au 22 décembre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Soulejack
3/décembre/2022 - 14h32

de 2012 à 2017,on a eu un faux président.