10:02

Le Groupe NRJ met en demeure une radio associative de Limoges, Radio trouble fête (RTF), lui donnant 8 jours pour changer le nom de l'une de ses émissions

Radio trouble fête (RTF), radio associative locale de Limoges (Haute-Vienne), va devoir changer le nom de son émission "Instant Live", après avoir été mise en demeure pour concurrence déloyale par NRJ, qui a un programme du même nom. Walter Fernandes, animateur d'Instant Live, créée il y a 2 ans, s'est dit très étonné de la démarche.

"J'ai trouvé la mise en demeure triste et ridicule. Je ne savais absolument pas que cette émission existait à NRJ. Comment pourrait-on d'ailleurs se comparer à eux?", a-t-il déclaré à un correspondant de l'AFP. Nicolas Boespflug, avocat au barreau de Paris, affirme que le nom "Instant Live" est utilisé par la quatrième radio de France depuis de nombreuses années.

"Et la taille importe peu à partir du moment où l'on est dans la même activité", affirme-t-il.

Jean-François Biardeaud, le président de RTF, ancienne radio pirate fondée en 1980, a annoncé en début de semaine qu'il allait céder aux injonctions. Il avait huit jours, à partir du 15 novembre, pour faire droit à la demande de l'avocat sous huitaine, sous peine de poursuites judiciaires et d'une demande d'indemnisation.

"Nous allons changer de nom, dans un esprit d'apaisement. La disproportion des forces et la puissance de feu de NRJ nous contraignent de toute façon à accéder à sa demande. Mais on trouve ça un peu fort. Comment peut-on imaginer qu'une petite radio comme la nôtre, employant un salarié, deux services civiques et 60 bénévoles, puisse objectivement faire concurrence à NRJ?".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cochepa
24/novembre/2022 - 13h36

c'est vraiment mais vraiment ridicule ! ok limoges une ville de plus de 130 000 habitants ... ils ont peur d'un eventuel manque d'audience par rapport à la radio RTF ?? a la rigueur si nous étions encore du temps du début des radios locales ou internet n'existait pas encore ... et donc tout ce qu'on connait en terme de médias (podcast, radio web, streaming legal ou illegal) bref il n'y avait que la radio et la télé ... je peux comprendre .... Mais aujourd'hui il y a tellement de médias, les audiences radios sont en baisse depuis bien longtemps ... je ne suis pas sure que cette emission  puisse objectivement faire concurrence à NRJ comme le dit si bien son representant.  Déjà que j'ecoute pas NRJ !!  qui plus est ne devrait plus s'appeller NRJ mais NRV surtout à limoges !!!