18/11 14:42

Drame de Millas: La conductrice du car scolaire condamnée à cinq ans de prison, dont quatre avec sursis - VIDEO

La conductrice du car scolaire a-t-elle "fauté" ce jour de décembre 2017, en s'engageant sur le passage à niveau de Millas? La justice a répondu ce vendredi, cinq ans après la collision avec un TER qui a coûté la vie à six enfants. Le tribunal correctionnel de Marseille, seule ville avec Paris à accueillir un pôle spécialisé dans les accidents collectifs, a condamné la conductrice cinq ans de prison, dont quatre avec sursis.

Jeudi 22 septembre, quatre jours à peine après l'ouverture de son procès pour homicides et blessures involontaires, Nadine Oliveira, 53 ans, avait été comme "foudroyée", selon les mots de l'un de ses avocats. Prise d'une crise de larmes irrépressible, elle avait fini par être évacuée par les marins-pompiers.

Entendre les récits déchirants de certains des 17 adolescents blessés dans ce drame, le 14 décembre 2017, dans les Pyrénées-Orientales, l'a beaucoup "affectée": pour la première fois, elle visualisait les blessures des enfants, "c'était comme si la réalité surgissait, alors que jusqu'à présent, tout cela restait très théorique pour elle", a commenté son avocat, Me Jean Codognès, auprès de l'AFP.

Absente des deux dernières semaines de son procès, Mme Oliveira, seule prévenue dans ce dossier, a d'abord été admise en cardiologie, avant de rejoindre un hôpital psychiatrique de Marseille. Son avocat espère une relaxe, mais le procureur Michel Sastre a lui requis une peine de cinq ans d'emprisonnement, dont quatre avec sursis probatoire, assortie d'obligations de soins et d'indemnisation des victimes. Il a également demandé l'annulation de ses permis de conduire de tourisme et de transport de passagers, ainsi qu'une interdiction définitive d'exercer une activité professionnelle en lien avec des enfants.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Linoïe
18/novembre/2022 - 18h30

6 ados morts et .... 1 an de bracelet électronique.

Portrait de Soulejack
18/novembre/2022 - 16h18

la vie des minots tués dans cet accident ne vaut pas grand chose.

Portrait de Chef de gare
18/novembre/2022 - 15h52

On s'arrêtte au signal, un point c'est toutsmiley