15/11 11:02

Jean-Luc Mélenchon assure que si une marche contre l'islamophobie était organisée, il irait de nouveau malgré les "Allah Akbar !" scandés : "Ceux qui sont hostiles à cette manif disent: on a le droit de tirer sur des musulmans !"

Dans un entretien à La Revue des deux mondes, Jean-Luc Mélenchon assure que si une nouvelle marche contre l'islamophobie était organisée, il irait de nouveau. Sa participation ainsi que celle de ses membres avait pourtant été vivement critiquée à l'époque, y compris par une partie de la gauche en raison des slogans «Allah Akbar !»  scandés par des manifestants dans le cortège parisien, où se trouvait  le très controversé «Collectif contre l'Islamophobie» (CCIF). Une association accusée plus tard de «propagande islamiste» par le devenu ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, et finalement dissoute par l'exécutif en 2020.

«Je refuse de laisser la main aux islamistes sur les musulmans», se défend  Jean-Luc Mélenchon. «Donc quand il y a une manif où on chante La Marseillaise, où on vient avec le drapeau bleu, blanc, rouge aux côtés de la CGT, de la FSU, d'Attac, et qu'on dit que Mélenchon a participé à une manifestation islamiste parce qu'il y a un illuminé qui a poussé des cris, c'est consternant...Au contraire, à la fin de cette manif, ce sont des milliers de gens qui ont chanté La Marseillaise!»

«Ceux qui ne viennent pas défendent la haine, le droit de haïr publiquement les musulmans et de les insulter. Je ne ferai jamais partie de ça. Ceux qui sont hostiles à cette manifestation donnent un signe. Ils se disent: oui on a le droit de tirer sur des musulmans à la sortie des mosquées."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nowo
15/novembre/2022 - 17h45
- - Hugo Drax - - a écrit :

Dans l'Histoire du monde, l'alliance entre les islamistes et les communistes n'a jamais mené qu'au massacre des communistes une fois que les islamistes ont pris le pouvoir.

Mélenchon le sait. Il agit comme une taupe des ultra-riches qui sabote les idées sociales avec de l'islamo-gauchisme: Si vous voulez une justice sociale, on vous impose l'islam en prime, l'insécurité et probablement même la guerre civile. 

Toutes les villes qui ont élu un maire LFI connaissent une explosion de l'insécurité, comme pour punir le peuple d'avoir voté contre les intérêts des riches. C'est du chantage tacite, rien d'autre. Et anticonstitutionnel puisque la constitution est censée garantir la sécurité à chaque citoyen. On ne voit pas Mélenchon dénoncer ce fait.

De plus, Mélenchon et le MEDEF ont tous les deux appelé à voter Macron lors des dernières élections. Tout est dit.

Vous parlez de quelle histoire ? 

A quel moment les communistes ont été massacrés par les islamistes ? 

 

Portrait de Nowo
15/novembre/2022 - 13h12

Waouuu ! Il a l'ambition d'empêcher "de laisser la main aux islamistes sur les musulmans", alors s'il y a arrive je veux bien voter pour lui ! smiley

Portrait de Hola2
15/novembre/2022 - 12h27

Inaudible le pauvre, et depuis longtemps.

Portrait de Blondissime
15/novembre/2022 - 12h19

Lui qui prône la retraite à 60 ans, ferait bien de la prendre. Faites ce que je dis, pas ce que je fais

Portrait de Soulejack
15/novembre/2022 - 12h05

Allah Akbar et mort aux juifs,ça ne le gène pas.

Portrait de Gustave68
15/novembre/2022 - 11h48

Jean-Luc Mélenchon n'a pas organisé de manifestation lors de l'assassinat du père Jacques Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray par un musulman fanatique en 2016 ou lors de l'assassinat de trois personnes à la basilique Notre-Dame de Nice par un musulman tunisien en 2020. Evidemment la mort de catholiques n'a peut être pas autant d'importance pour lui ... Ce n'est peut être pas autant son cœur de cible politique ...