10/11 17:59

Ocean Viking - Eric Zemmour va se rendre à Toulon demain pour dire "non" à l'accueil des migrants - Gérald Darmanin a annoncé ce midi que le bateau allait accoster "de façon exceptionnelle"

17h56: Éric Zemmour, le bureau exécutif de Reconquête et les élus PACA du parti ont annoncé se rendre demain à Toulon pour dire non à l’accueil de l’Ocean Viking, selon les informations d'Europe 1. "Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, vient d’ouvrir une route des migrants en France. Par cette décision, il fait passer un terrible signal aux passeurs : les portes françaises sont ouvertes", a informé le parti. "C’est pour répondre à cette décision lourde de conséquences que Reconquête! décide de se rendre demain à Toulon, pour dire non à l’accueil du navire", a-t-il ajouté, précisant que les élus tiendront une conférence de presse sur place vendredi après-midi.

15h52: Le point sur la situation cet après-midi

Un navire humanitaire avec 230 migrants à bord, l'Ocean Viking, va accoster vendredi à Toulon "à titre exceptionnel", a annoncé jeudi le gouvernement français, au terme d'un bras de fer diplomatique avec l'Italie, un dénouement qui suscite une nouvelle poussée de fièvre entre Paris et Rome.

"J'ai bien précisé, à la demande du président de la République, que c'est à titre exceptionnel que nous accueillons ce bateau, au vu des quinze jours d'attente en mer que les autorités italiennes ont fait subir aux passagers", a déclaré le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, désignant le port militaire de Toulon pour le débarquement. Il a en outre critiqué le "choix incompréhensible" et contraire au "droit international" de l'Italie, dirigée par un nouveau gouvernement d'extrême droite qui a refusé d'ouvrir ses ports.

"Un tiers" des migrants à bord seront "relocalisés" en France et un autre tiers en Allemagne, a poursuivi Gérald Darmanin, ajoutant que ceux qui ne répondront pas aux critères du droit au séjour ou de l'asile "seront reconduits directement", sans plus de précisions.

Si la décision d'accueillir pour la première fois un bateau ambulance en France était un "devoir d'humanité", selon Gérald Darmanin, ce dernier a surtout fait part de la colère de Paris: "Il faut désormais pouvoir organiser les choses différemment pour (ne) pas que l'Italie puisse à la fois profiter de la solidarité européenne tout en étant égoïste lorsque des réfugiés, notamment des enfants, se présentent" à ses ports.

En guise de protestation, la France a décidé de suspendre "à effet immédiat" l'accueil prévu de 3.500 migrants actuellement en Italie et promis de tirer "les conséquences" de l'attitude italienne sur les autres aspects de sa "relation bilatérale", a insisté le ministre.

14h35: Selon le droit maritime international, les navires de secours doivent pouvoir débarquer les rescapés dans le port sûr le plus proche, qui était en l’occurrence en Italie mais l’Ocean Viking n’a jamais reçu de réponse à ses demandes en ce sens.

L’Italie est gouvernée par l’exécutif le plus à droite depuis la Seconde Guerre mondiale, qui s’est engagé à observer une ligne dure vis-à-vis des migrants.

Située à environ 300 kilomètres des côtes libyennes, l’Italie est un des points d’arrivée principaux des personnes tentant la traversée de la Méditerranée à la recherche d’une vie meilleure.

Trois navires de trois autres ONG dont Médecins sans frontières (MSF) ont eux finalement pu débarquer après être entrés dans les eaux territoriales italiennes et avoir dû faire face dans un premier temps à un refus de l’Italie d’accepter tous les rescapés.

« La manière générale dont l’Italie a géré la situation avec tous les autres navires est aussi inacceptable », a souligné Mme Beau.

14h20: Après 20 jours en mer à la recherche d’un port sûr pour les 234 migrants qu’elle a sauvés à bord de l’Ocean Viking, l’ONG SOS Méditerranée a dit jeudi éprouver « un soulagement teinté d’amertume » après l’annonce de l’accueil du bateau par la France.

« La situation insupportable de l’Ocean Viking montre qu’il est urgent que les Etats européens mettent en place un mécanisme de débarquement et de répartition pérennes » pour les migrants sauvés en Méditerranée, a insisté auprès de l’AFP la directrice de SOS Méditerranée, Sophie Beau, dénonçant le « calvaire vécu par les rescapés à bord » du bateau humanitaire.

Trois migrants dans un état de santé grave et un des migrants rescapés les accompagnant ont dû être évacués par hélicoptère vers l’hôpital de Bastia, en Corse, jeudi dans la matinée après cette longue errance maritime. L’Ocean Viking va être accueilli vendredi à Toulon « à titre exceptionnel », a annoncé jeudi le ministre de l’Intérieur, français Gérald Darmanin, qui a critiqué le « choix incompréhensible » de l’Italie de ne pas accepter le navire humanitaire.

« Nous sommes à la fois soulagés de ce dénouement qui va arriver dans 24 heures et qui met fin à la situation critique sur le navire mais la solution a un goût amer parce que ces 234 personnes viennent de vivre un véritable calvaire », a déclaré Sophie Beau.

« C’est un soulagement teinté d’amertume, c’est vraiment un constat d’échec des politiques des Etats européens qui ont bafoué le droit maritime de manière inédite », a-t-elle poursuivi.

13h54: Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a rappelé qu’un mécanisme européen permet une relocalisation dans d’autres pays européens des réfugiés arrivés notamment en Italie dans le cadre du droit international et du droit de la mer. Il a appelé « tous les autres participants (à ce mécanisme), notamment l’Allemagne » à suspendre également l’accueil prévu des réfugiés actuellement en Italie.

La France prendra des mesures de « renforcement des contrôles aux frontières » avec l’Italie, a dit M. Darmanin. La France « tirera aussi les conséquences » de l’attitude italienne sur les autres aspects de sa « relation bilatérale », a encore dit le ministre.

13h21: Le point sur ce que l'on sait à la mi-journée

Le navire Ocean Viking sera accueilli vendredi par la France au port de Toulon et « un tiers » des passagers migrants seront « relocalisés » en France, a annoncé jeudi le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, en dénonçant le « comportement inacceptable » de l’Italie.

Le navire, qui se trouve actuellement au large des côtes de la Corse avec 231 migrants à bord, devrait arriver « vendredi en fin de matinée » à Toulon, a déclaré M. Darmanin à l’issue du Conseil des ministres. « C’est à titre exceptionnel que nous accueillons ce bateau, au vu des quinze jours d’attente en mer que les autorités italiennes ont fait subir aux passagers », a précisé le ministre à l’issue du Conseil des ministres. Il a ajouté que les passagers qui ne répondent pas aux critères de demandeurs d’asile « seront reconduits directement ».

Le ministre de l’Intérieur a dénoncé le « choix incompréhensible » de l’Italie de ne pas accueillir ce bateau. L’Italie a « pris le parti de ne pas se comporter comme un Etat européen responsable », a-t-il encore dit. En guise de protestation, la France a décidé de suspendre « à effet immédiat » l’accueil prévu cet été de 3.500 réfugiés actuellement en Italie.

Le ministre de l’Intérieur a rappelé qu’un mécanisme européen permet une relocalisation dans d’autres pays européens des réfugiés arrivés notamment en Italie dans le cadre du droit international et du droit de la mer. Il a appelé « tous les autres participants (à ce mécanisme), notamment l’Allemagne » à suspendre également l’accueil prévu des réfugiés actuellement en Italie.

La France prendra des mesures de « renforcement des contrôles aux frontières » avec l’Italie, a dit M. Darmanin. La France « tirera aussi les conséquences » de l’attitude italienne sur les autres aspects de sa « relation bilatérale », a encore dit le ministre.

12h54: Le navire, qui se trouve actuellement au large des côtes de la Corse avec 231 migrants à bord, devrait arriver « vendredi en fin de matinée » à Toulon, a déclaré M. Darmanin à l’issue du Conseil des ministres. « C’est à titre exceptionnel que nous accueillons ce bateau, au vu des quinze jours d’attente en mer que les autorités italiennes ont fait subir aux passagers », a précisé le ministre à l’issue du Conseil des ministres. Il a ajouté que les passagers qui ne répondent pas aux critères de demandeurs d’asile « seront reconduits directement ».

12h33: Le navire Ocean Viking sera accueilli par la France au port de Toulon et "un tiers" des passagers migrants seront "relocalisés" en France, a déclaré jeudi le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, à l'issue du Conseil des ministres. Gérald Darmanin a également dénoncé le "choix incompréhensible" de l'Italie de ne pas accueillir l'Ocean Viking, qui compte à son bord 231 migrants toujours bloqués en Méditerranée.

12h25: Mercredi, la tension était grimpé d’un cran entre la France et l’Italie autour de l’Ocean Viking, dernier des quatre navires humanitaires bloqués en Méditerranée, Paris dénonçant le refus « inacceptable » de Rome de le laisser accoster et Bruxelles appelant au débarquement immédiat de tous les migrants.

12h20: Le gouvernement a annoncé jeudi l'évacuation sanitaire de quatre passagers à bord du navire humanitaire Ocean Viking vers Bastia, bloqué en Méditerranée avec 234 migrants à bord et objet d'un bras de fer entre la France et l'Italie. Selon l'ONG SOS Méditerranée qui affrète le bateau, il s'agit de trois migrants et d'un accompagnant.

"Le secrétariat général de la mer, sur instruction de la Première ministre, met en oeuvre une opération d’évacuation sanitaire (...) actuellement à bord de l’Ocean Viking", a annoncé dans un communiqué cette instance rattachée à Matignon et dirigée par l'ancien préfet de police de Paris Didier Lallement.

L'Ocean Viking a demandé "l'évacuation sanitaire urgente" de trois personnes, selon SOS Méditerranée, qui sont "dans un état de santé grave et ont besoin d'une prise en charge hospitalière". "L'un des patients est instable et ne réagit pas aux soins prodigués à bord depuis le 27 octobre. Les deux autres ont subi des blessures en Libye qui, en raison du long délai de traitement, risquent maintenant d'avoir des conséquences négatives à long terme", a précisé à l'AFP une porte-parole de l'ONG.

12h00: Accueillir le bateau Ocean Viking en France est une « urgence humanitaire » pour certains, une « erreur » pour d’autres: gauche et droite étaient divisées mercredi sur la situation du navire, objet d’un bras de fer diplomatique entre Paris et Rome. La présidente Renaissance de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, interrogée dans « C à vous » sur France 5, a répondu « oui » à l’accueil: « La tradition française est une tradition d’accueil (...). Il y a le droit, mais il y a aussi ce qu’on doit faire en tant qu’êtres humains à l’égard d’autres êtres humains ».

« C’est la mise devant le fait accompli », a pour sa part déclaré le président du Rassemblement national Jordan Bardella, à propos de ce bateau de l’ONG SOS Méditerranée qui se dirige vers la France, avec 234 migrants à bord, après le refus de l’Italie de les accueillir. « Avec nous l’Ocean Viking, comme l’Aquarius en 2018, ne pourrait pas accoster sur les côtes françaises », a-t-il ajouté devant la presse.

Pour lui, la Première ministre italienne Giorgia Meloni a eu raison de refuser d’accueillir l’Ocean Viking et de renvoyer le navire vers la France car « M. Macron veut accueillir tout le monde ». La position de Giorgia Meloni est jugée « inacceptable » par le gouvernement français. «

Il y a des règles européennes extrêmement claires et qui ont été d’ailleurs acceptées par les Italiens qui sont, de fait, le premier bénéficiaire d’un mécanisme de solidarité financier européen », a rappelé mercredi le porte-parole du gouvernement Olivier Véran. « Ce serait une faute, une erreur » d’accueillir ce bateau dans un port français, a estimé de son côté Éric Ciotti (LR) sur Radio J. « Ce serait donner un signe pour les passeurs qui exploitent la détresse humaine », a-t-il ajouté, soucieux de « sauver » les personnes à bord, mais qui devront selon lui ensuite être reconduites à leur point de départ.

« Il y a urgence à venir en aide aux personnes rescapées qui sont en mer et qui ont déjà subi différents traumatismes », a à l’inverse déclaré le député de La France insoumise Carlos Martens Bilongo, lors d’une conférence de presse de la Nupes pour lancer un « appel solennel au président de la République » à accueillir les 234 migrants sur le sol français. Selon lui, une épidémie de grippe a atteint « toutes les personnes à bord ».

« Nous souhaitons que cessent les enfantillages dramatiques et criminels entre gouvernements européens qui semblent se renvoyer une balle, là où on parle de vies humaines », a de son côté commenté le député PS Benjamin Lucas. Le président du groupe Modem à l’Assemblée, Jean-Paul Mattei, qui appartient à la majorité présidentielle, s’est dit prêt à « regarder avec une certaine ouverture d’esprit » la proposition du président de l’exécutif corse Gilles Simeoni d’accueillir l’Ocean Viking sur l’île de Beauté. « A cas exceptionnel, condition exceptionnelle », a-t-il ajouté devant la presse parlementaire.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Elyn Otrude
11/novembre/2022 - 18h41
Tempura a écrit :

Si les français ne voulaient pas de migrants, ils auraient voté pour lui. C'est le seul qui leur posait la question.

Les français en veulent. Ils brulent de finir comme les pieds-noirs. Grand bien leur fasse. 

Les pieds-noirs aussi voulaient du vivre ensemble. Ils aimaient les algériens comme des frères, avaient grandis ensembles pendant des générations, bossaient ensembles, mangeaient ensembles, s'invitaient aux mariages, vivaient ensembles d'une façon qui ferait rêver les gauchiasses d'aujourd'hui. 

Et à la seconde où le FLN a dit aux algériens qu'ils pouvaient attaquer leurs voisins et prétendus amis, rien n'a plus pu arrêter leur soif de sang et de sadisme. Même les bébés français n'échappaient pas à leurs tortures.

Les français ont la mémoire très courte et ne veulent pas voir le train qui leur fonce dessus, c'est pas grave. Moi du haut de mon perchoir je me chargerai de leur rappeler, pendant qu'ils regarderont impuissants leur famille se faire crever, qu'en 2022 ils ont voté pour ça à 93%

Peut-être parce que l'élection présidentielle 2022 n'est pas juste un référendum anti-migrant. Le sort d'une poignée de migrants ne pèsent pas lourd face aux défis que doit mener un pays. Quant à Zemmour, il aurait les expulsé, vos malheureux migrants, et ce sont les français, ceux que que vous appelez les vrais, qui auraient du faire la manche pour se nourrir.

Portrait de micpec
11/novembre/2022 - 08h51

Zemmour... le président du vent et de la gesticulation !

Portrait de Constrictor
11/novembre/2022 - 02h15

Super, Zemmour va dire "non", et il propose quoi ?

Portrait de Decenale
11/novembre/2022 - 00h48
L ‘€cume des choses. a écrit :

les  curetons et évêques pédophiles cathos, c est à partir de quelle âge ?

Aucun, contrairement à l'islam la pédophilie n'est pas prescrite dans le corpus chrétien.

 

Portrait de Decenale
10/novembre/2022 - 23h37
seb2746 a écrit :

Moi qui pensait qu'il allait faire une manif pour défendre les prêtres/curés/évêques pédophiles vu que c'est un fervent défenseur des "bienfaiteurs", pour lui ce n'est RIEN car ils ne tuent pas de civils, juste détruisent des vies seulement...

Il a bien changé le zemmour smiley

On rappelle que l'islam est la seule religion qui donne pour exemple un prophète qui violait une fillette de 9 ans.

Portrait de seb2746
10/novembre/2022 - 21h54

Moi qui pensait qu'il allait faire une manif pour défendre les prêtres/curés/évêques pédophiles vu que c'est un fervent défenseur des "bienfaiteurs", pour lui ce n'est RIEN car ils ne tuent pas de civils, juste détruisent des vies seulement...

Il a bien changé le zemmour smiley

Portrait de Vosegus
10/novembre/2022 - 21h20
Tempura a écrit :

Si les français ne voulaient pas de migrants, ils auraient voté pour lui. C'est le seul qui leur posait la question.

Les français en veulent. Ils brulent de finir comme les pieds-noirs. Grand bien leur fasse. 

Les pieds-noirs aussi voulaient du vivre ensemble. Ils aimaient les algériens comme des frères, avaient grandis ensembles pendant des générations, bossaient ensembles, mangeaient ensembles, s'invitaient aux mariages, vivaient ensembles d'une façon qui ferait rêver les gauchiasses d'aujourd'hui. 

Et à la seconde où le FLN a dit aux algériens qu'ils pouvaient attaquer leurs voisins et prétendus amis, rien n'a plus pu arrêter leur soif de sang et de sadisme. Même les bébés français n'échappaient pas à leurs tortures.

Les français ont la mémoire très courte et ne veulent pas voir le train qui leur fonce dessus, c'est pas grave. Moi du haut de mon perchoir je me chargerai de leur rappeler, pendant qu'ils regarderont impuissants leur famille se faire crever, qu'en 2022 ils ont voté pour ça à 93%

+ 1 000 000

Portrait de Laurent50
10/novembre/2022 - 20h24
L ‘€cume des choses. a écrit :

Il y a un partenariat institutionnel et financier Médecins du Monde France (MDM), Action contre la Faim (ACF) et SOS MEDITERRANEE France

 Dans le cadre de ce partenariat, depuis 2021, MDM et ACF apportent un soutien technique et financier à SOS MEDITERRANEE France. 

Les équipes des trois organisations non gouvernementales échangent leur expertise technique dans leurs domaines de compétence respectifs (santé, nutrition, logistique, sauvetage en mer...). 

De plus, des groupes de travail sont organisés sur les aspects plus institutionnels (RH, juridique) ainsi que sur la recherche de fonds institutionnels et privés. 

Par ailleurs, les équipes de SOS MEDITERRANEE France travaillent avec leurs homologues de MDM et ACF à un transfert de connaissances sur la mise en œuvre d’opérations de recherche et de sauvetage en mer : contexte d’intervention, droit maritime et aspects opérationnels. 

L’objectif est ainsi de leur permettre d’accroître leurs compétences techniques opérationnelles en matière de sauvetage en mer, afin de développer ou bien d’accompagner des actions humanitaires dans ce domaine.

 

Joli copier coller, pas de fautes d’orthographes, vu les autres commentaires c’est très simple a voir.

 Vous êtes une lèche babouche mais au moins citez la source par politesse.

Cordialement

Portrait de DCA997
10/novembre/2022 - 20h07

80% des Français ne veulent plus de migrants. Il reste quelques illuminés comme l'€cume des cuvettes de WC pour penser le contraire.

Portrait de Baron Poussiere
10/novembre/2022 - 19h46
wonderlif a écrit :

Ben oui monsieur le ministre. Le peuple italien a voté démocratiquement pour avoir à sa tête un gouvernement avec un programme qu'il suit... On n'est pas trop habitué en France

Pas mieux!

Portrait de Tempura
10/novembre/2022 - 19h45

Si les français ne voulaient pas de migrants, ils auraient voté pour lui. C'est le seul qui leur posait la question.

Les français en veulent. Ils brulent de finir comme les pieds-noirs. Grand bien leur fasse. 

Les pieds-noirs aussi voulaient du vivre ensemble. Ils aimaient les algériens comme des frères, avaient grandis ensembles pendant des générations, bossaient ensembles, mangeaient ensembles, s'invitaient aux mariages, vivaient ensembles d'une façon qui ferait rêver les gauchiasses d'aujourd'hui. 

Et à la seconde où le FLN a dit aux algériens qu'ils pouvaient attaquer leurs voisins et prétendus amis, rien n'a plus pu arrêter leur soif de sang et de sadisme. Même les bébés français n'échappaient pas à leurs tortures.

Les français ont la mémoire très courte et ne veulent pas voir le train qui leur fonce dessus, c'est pas grave. Moi du haut de mon perchoir je me chargerai de leur rappeler, pendant qu'ils regarderont impuissants leur famille se faire crever, qu'en 2022 ils ont voté pour ça à 93%

Portrait de veronique corlobe
10/novembre/2022 - 19h02

des élus reconquête, qui sont ils? zemmour avec ses petits bras va aller faire du vent....il ne sait faire que ça d'ailleurs... mais il faut bien tenter d'exister politiquement...un type sans envergure, sans qui ne fait que vomir

 

Portrait de Tudo
10/novembre/2022 - 18h51
L ‘€cume des choses. a écrit :

SOS Méditerranée des passeurs?

Soyez sérieux mon brave monsieur

Bisounours a encore frappé.... Et c'est madame...

Portrait de Vosegus
10/novembre/2022 - 18h39
L ‘€cume des choses. a écrit :

SOS Méditerranée des passeurs?

Soyez sérieux mon brave monsieur

A partir du moment où ces "ONG" ramènent en Europe ces "migrants" alors qu'ils les récupèrent plus proche des côtes africaines, et donc ne respectent pas la loi maritime du port le plus proche (Lybie et Tunisie), j'estime qu'on peut très bien les affubler de passeurs complices des trafiquants d'êtres humains.

Portrait de GToto
10/novembre/2022 - 18h37
swatss a écrit :

Merci Mr Z et vos amis de vous rendre auprès de ces migrants afin de les accueillir en scandant " NON ... " oui tout-à-fait Mr Z " Non à cette misère  ... 

ce ne  sont pas les autres hommes et femmes politiques qui feraient ce déplacement ... 

 

 

 

Bon trêve de plaisanterie ,  le mec il n'a que ça à faire afin que l'on parle de lui dans les différents médias... Pauvre petit Z.

Si cela continue je vais le rejoindre, tellement ça fait mal de le voir ainsi de le voir autant désespéré... #UnePomessedeVotePourZ... smiley 

Il a bien raison Eric Zemmour, ouvrez la porte de votre propre logement, appliquez vos bonnes leçons et on en reparle.

Portrait de wicket
10/novembre/2022 - 18h12

Ne serait-il pas temps de tout remettre à plat et de s'intéresser de près au sort que l'on réserve à ces pauvres gens qui doivent être désespérés, espérant trouver le bonheur en Europe.

1. Le passage (combien cela coûte-t-il à ces gens ? Et à qui cet argent va-t-il ?)

2. Les passeurs (qui sont-ils ? Combien gagnent-ils ?)

3. Les ONG (quel jeux jouent-elles ?)

Ramener des gens qui sont mal accueillis, pas attendus, pas voulus la plupart du temps et qui ne trouveront ici que la misère.Ne serait-il pas temps de tout revoir ?

Et enfin, que CHAQUE PAYS SE SENTE CONCERNE par tout cela et non seulement l'Italie et la France comme cela à l'air d'être le cas.

Portrait de swatss
10/novembre/2022 - 18h10

Merci Mr Z et vos amis de vous rendre auprès de ces migrants afin de les accueillir en scandant " NON ... " oui tout-à-fait Mr Z " Non à cette misère  ... 

ce ne  sont pas les autres hommes et femmes politiques qui feraient ce déplacement ... 

 

 

 

Bon trêve de plaisanterie ,  le mec il n'a que ça à faire afin que l'on parle de lui dans les différents médias... Pauvre petit Z.

Si cela continue je vais le rejoindre, tellement ça fait mal de le voir ainsi de le voir autant désespéré... #UnePomessedeVotePourZ... smiley 

Portrait de FrenchDreamer
10/novembre/2022 - 18h07
COLIN33 a écrit :

Zemmour va faire guignol pour amuser les enfants d'émigrés....

un sans dents qui parle de guignols. Le malaise..

Portrait de COLIN33
10/novembre/2022 - 18h04 - depuis l'application mobile

Zemmour va faire guignol pour amuser les enfants d'émigrés....

Portrait de Tudo
10/novembre/2022 - 17h48
L ‘€cume des choses. a écrit :

quelle drôle d'idée de la part de Darmanin: mais bon dieu, il fallait les laisser crever sur ce bateau....

Ce sont les passeurs qu'il faudrait condamner. Les migrants sont souvent des gens à qui on fait miroiter un monde occidental façon pays de Cocagne. Et ils se retrouvent porte de la Chapelle en compagnie de rats et de seringues.... Faut arrêter avec la propagande d'un monde meilleur de ce côté de la Méditerranée.... Avec l'effondrement de l'économie, l'inflation, l'augmentation des prix, l'Europe ne sera plus un paradis mais un enfer....

Portrait de wonderlif
10/novembre/2022 - 17h30 - depuis l'application mobile

Ben oui monsieur le ministre. Le peuple italien a voté démocratiquement pour avoir à sa tête un gouvernement avec un programme qu'il suit... On n'est pas trop habitué en France

Portrait de AntinemesisBack
10/novembre/2022 - 16h55

31% d'abstention à Toulon lors du second tour des dernieres presidentielles...laissant Emmanuel Macron gagner de justesse.

Une pensée pour tous ceux qui ont voté pour le camp national.

Portrait de KERCLAUDE
10/novembre/2022 - 16h25

Une fois vidé il faut détruire ces bateaux qui servent aux passages des migrants...

Portrait de Tempura
10/novembre/2022 - 16h03

Vivement le premier attentat au couteau contre un Français par un de ces « naufragés » de l’islam de l’amour.

Les médias pourront dénoncer l’extrême-droite qui récupère.

Portrait de Tristan96
10/novembre/2022 - 14h27

C'est incroyable !!!

on baisse encore notre froc.   pfffff !!

Portrait de El Padron
10/novembre/2022 - 14h13 - depuis l'application mobile

Le petit bonhomme en mousse s’énerve… oh c’est mal, l’Italie ne veut pas du bateau, bouh. Et la France, au lieu d’avoir une position ferme, de ne pas accueillir ce bateau, tout comme l’Italie, dit « allez, va, venez chez nous »…. On se moque du monde. Le pire dans tout ça, ce ne sont pas ces pauvres gens qui sont sur ce bateau, mais ceux qui les y ont mis dessus en leur faisant croire je ne sais quoi. Il faut arrêter tout ça à un moment donné, ça ne peut plus durer, c’est du pur flutage de gueu*e... Et je peux vous dire une chose, le prochain président sera RN. À force de jouer au con, tous les gouvernements successifs nous ouvrent les bras du RN. Sont forts tout de même.

Portrait de Soulejack
10/novembre/2022 - 14h08

après avoir prit pendant des années les italiens pour des cons,retour de manivelle et aujourd'hui ,c'est au tour de la France.bravo et viva Italia.

Portrait de Rocca
10/novembre/2022 - 14h07

Les Italiens sont moins CON que nous, quoi penser ? 200 à 300 personnes migrantes sous le pont du métro à Paris et comme si ça ne suffisait pas on en accueille d'autres et là on a ouvert la porte et en grand, pauvre France ! et à priori l'UE ne prend pas de sanctions vis à vis de l'Italie !

Portrait de Alexshe
10/novembre/2022 - 14h00

C'était sur...!

En tout cas, bravo à l'Italie de refuser le trafic d'êtres humains

Portrait de Martel688
10/novembre/2022 - 13h42

Que le bateau fasse demi-tour.  C est assez le bordel chez nous sans en accueillir encore d'autres personnes qui se retrouveront à la rue.