13/11 12:02

Singapour adopte une loi permettant aux autorités d'imposer à Facebook, TikTok et aux autres réseaux sociaux de retirer des contenus jugés néfastes

Singapour a adopté une loi permettant aux autorités d'imposer à Facebook, TikTok et aux autres réseaux sociaux de retirer des contenus jugés néfastes, comme ceux incitant à l'automutilation, à l'exploitation sexuelle, au terrorisme et à la haine.

La loi renforce la régulation des réseaux sociaux dans la ville-Etat, où les défenseurs des droits de l'homme accusent le gouvernement de restreindre la liberté d'expression.

Les réseaux sociaux encoureront une amende pouvant aller jusqu'à plus de 715.000 dollars en cas de non-exécution.

Le pays s'était déjà doté en 2019 d'une loi contre la désinformation en ligne, jugée très retrictive.

La nouvelle loi permet à l'autorité de régulation d'ordonner aux réseaux sociaux, qui comprennent également Instagram et YouTube, de supprimer des contenus jugés néfastes.

Les contenus visés sont ceux qui font la promotion du terrorisme, du suicide et de l'automutilation, de la violence, de l'exploitation sexuelle des enfants, ou portant atteinte aux relations interethniques et entre les religions.

Ailleurs sur le web

Vos réactions