06/11 17:31

La deuxième vente aux enchères de photographies de l'AFP a récolté près de 200.000 euros, ses trois premiers NFT ayant été adjugés pour près de 15.000 euro

La deuxième vente aux enchères de photographies de l'AFP a récolté près de 200.000 euros, ses trois premiers NFT ayant été adjugés pour près de 15.000 euros, a-t-on appris dimanche auprès de l'Agence. Au total, 90% des lots proposés sont partis, l'événement ayant rassemblé plus de 500 participants, connectés à distance ou présents sur place à la Ellia Art Gallery à Paris. Des canons de la guerre de 1870 en passant par la Libération, le coup de boule de Zidane ou Notre-Dame en feu, l'Agence France-Presse y proposait 200 photos tirées de ses archives, au terme d'une exposition qui a attiré plus de 5.000 visiteurs pendant dix jours.

Les trois premiers NFT (clichés numériques authentifiés par un certificat réputé infalsifiable) de l'Agence ont en outre séduit les acheteurs pour près de 15.000 euros, dont 7.500 pour l'image de l'homme politique américain Bernie Sanders avec ses moufles, objet d'innombrables détournements sur les réseaux sociaux.

"Cette vente de tirages d'art nous installe désormais dans le paysage des collections et nous rapproche du grand public, ce qui est une double réussite", s'est réjouie Marielle Eudes, directrice des projets spéciaux photo à l'Agence France Presse, certains clichés devant rejoindre des collections privées ou institutionnelles.

L'année dernière, pour sa première vente du genre, l'AFP avait récolté près de 300.000 euros pour l'ensemble des 187 lots proposés, dont 15.600 pour son plus gros succès, une photo de Serge Gainsbourg brûlant un billet de 500 francs en 1984.

La vente de samedi était réalisée par Ader Entreprise et Patrimoine, en partenariat avec LaCollection.io pour les trois éditions numériques. L'ensemble des fonds récoltés ira à la sauvegarde et à la restauration du fonds photographique de l'Agence.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions