04/11 17:56

L'Assemblée Nationale a voté la plus lourde sanction contre le député RN Grégoire de Fournas - Il réagit en affirmant "être totalement innocent de ce qu'on lui reproche"

17h54: Le député LFI Carlos Martens Bilongo se dit "soulagé" après la sanction prononcée à l'encontre du député RN Grégoire de Fournas : "J'ai toujours été convaincu que le groupe RN était raciste et ça se confirme"

17h42: Après la vague d'indignation suscitée par des propos jugés racistes du député RN Grégoire de Fournas, l'Assemblée nationale a voté vendredi son exclusion pour 15 jours, la plus lourde sanction disciplinaire possible. Les députés ont validé dans l'hémicycle cette "censure avec exclusion" proposée par le bureau de l'Assemblée, sa plus haute instance collégiale. Grégoire de Fournas a l'interdiction de paraître au Palais Bourbon pendant quinze jours de séance et se voit privé de la moitié de son indemnité parlementaire pendant deux mois.

La présidente de l'Assemblée Yaël Braun-Pivet a aussitôt demandé à l'élu RN de quitter l'enceinte du Palais Bourbon. M. de Fournas a reconnu avoir lancé jeudi "qu'il retourne en Afrique" lors d'une intervention de l'élu LFI Carlos Martens Bilongo, qui s'exprimait sur le "drame de l'immigration clandestine" pendant la séance de questions au gouvernement.

Le député de Gironde a ensuite catégoriquement nié tout caractère raciste, assurant parler du bateau humanitaire Ocean Viking bloqué en mer avec 234 migrants, et pas de Carlos Martens Bilongo, élu noir du Val-d'Oise. Il a dénoncé une "manipulation de LFI" visant à lui prêter des "propos dégueulasses".

L'incident a provoqué une vague d'indignation jusqu'au plus haut niveau de l'Etat. Il avait entraîné la fin prématurée de la séance de questions au gouvernement, une décision rarissime prise par la présidente de l'Assemblée.

"Le racisme, quelle qu'en soit la cible, est la négation des valeurs républicaines qui nous rassemblent dans cet hémicycle", a déclaré vendredi la titulaire du perchoir, après le vote de la sanction.

Grégoire de Fournas est le deuxième député exclu temporairement du Palais Bourbon depuis l'instauration de la Ve République en 1958. Le premier avait été l'élu apparenté PCF Maxime Gremetz en mars 2011, pour une altercation en raison de... voitures ministérielles, mal garées selon lui.

Nupes et camp présidentiel plaidaient pour la sanction "la plus lourde" contre le député RN. "La question de sa démission se pose", a lancé le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin vendredi sur BFMTV et RMC, ajoutant qu'il signerait une pétition du groupe Renaissance réclamant son départ.

La patronne des députés RN Marine Le Pen a quitté la réunion du bureau avant la décision. Elle critique une "procédure où on est jugé par nos adversaires politiques" et un "mensonge" de LFI sur l'incident.

Sans les RN, les autres élus ont soutenu la sanction à l'unanimité. A l'initiative de LFI, un rassemblement de soutien au député Carlos Martens Bilongo, s'est tenu à la mi-journée aux abords de l'Assemblée, réunissant quelques centaines de personnes.

"Ma personne a été attaquée mais aussi les personnes qui me ressemblent. Des millions de Français ont été attaqués hier. En 2022, nous ne devons pas laisser place à ces idées", a affirmé le député francilien, entouré d'élus de gauche et de Jean-Luc Mélenchon.

17h02: Grégoire de Fournas réagit après sa sanction sur Twitter en affirmant être "totalement innocent de ce qu'on lui reproche".

 

16h39: L'assemblée vote la sanction contre le député du Rassemblement National. Seuls les députés Rn ont voté contre cette sanction qui avait été votée "à l'unanimité" par le bureau de l'Assemblée, selon la présidente de l'Assemblée Yaël Braun-Pivet.

16h35 : La Présidente de L'assemblée Nationale prend la parole et évoque "un grave incident' qui s'est produit hier et propose la sanction la plus lourde au vote avec exclusion temporaire, interdiction de prendre part aux travaux de l'Assemblée et la privation de la moitié de son salaire pendant 15 jours.

16h34: L'Assemblée doit confirmer maintenant cette sanction lors d'un vote assis/debout.

16h28: Le bureau va proposer à l'Assemblée la plus lourde sanction contre le député RN Grégoire de Fournas annonce Mathilde Panot (LFI) à la sortie de la réunion, c'est à dire qu'il ne pourra plus venit dans l'hémicycle pendant 15 jours et verra son salaire divisé par 2 pendant 2 mois.

15h23: Selon BFM, on apprend que Grégoire de Fournas ne sera pas dans l'hémicycle cet après-midi pour le vote sur sa sanction

14h42: Le député RN a assumé jeudi ses propos mais nie tout caractère raciste et parle d’une « manipulation de LFI ». Son parti assure lui que l’élu parlait du « bateau » chargé de migrants Ocean Viking, mentionné plus tôt par Carlos Martens Bilongo, et en « aucun cas » du député noir.

Carlos Martens Bilongo a dit attendre « la sanction la plus lourde » contre une « phrase raciste » venue d’un élu d’un parti d’extrême droite qui « n’a jamais changé ». « Cela aurait-il été plus acceptable » que les propos du RN soient adressés « aux réfugiés du bateau de SOS Méditerranée en situation critique? », s’était-il interrogé la veille.

Les élus de l’opposition de gauche (LFI et Verts) et du camp présidentiel plaident pour la démission de Grégoire de Fournas. Il risque « une censure simple » - le retrait de la moitié de son indemnité parlementaire pendant un mois -, ou une « censure avec exclusion temporaire » - l’interdiction de paraître au Palais Bourbon pendant quinze jours de séance, et la privation de la moitié de son indemnité parlementaire pendant deux mois. Carolos Martens Bilongo a reçu le soutien de l’ensemble des autres bancs.

14h35: « Qu’il retourne en Afrique »: après la vague d’indignation suscitée par les propos d’un député d’extrême droite, l’Assemblée nationale française se prononce vendredi sur de possibles sanctions et pourrait exclure temporairement l’élu, accusé de racisme par les autres groupes parlementaires. Jeudi, le député de La France insoumise (LFI, gauche radicale), Carlos Martens Bilongo, noir, évoquait dans l’hémicycle le « drame de l’immigration clandestine », lorsque le député du Rassemblement national (RN, extrême droite), Grégoire de Fournas, a lancé: « Qu’il retourne en Afrique », selon le compte rendu officiel de séance. Ces propos ont profondément ébranlé l’Assemblée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bucentaure
6/novembre/2022 - 20h16

moi perso je trouve que ce qu' a fait MR De Fournas est naz...

il a été maladroit, ne soyons pas trop dure avec lui...              i 

Portrait de PhilRAI
6/novembre/2022 - 10h53
seb2746 a écrit :

Et vous, vous couvrez un xénophobe que vous idolâtrez... c'est ptet encore + grave.

Que dire des message et post qu'il n'hésite pas à afficher sur la mort et le malheur des autres de couleurs, de son propos xénophobe à ce député (c'est pour tant clair que c'était pour lui avant même que ce soit pour le bateau).

Arrêtez de raconter n'importe quoi vous vous enfoncez ! Insultes et mensonge ne peuvent rien contre le faits.

Portrait de Vosegus
6/novembre/2022 - 02h05
seb2746 a écrit :

Et vous, vous couvrez un xénophobe que vous idolâtrez... c'est ptet encore + grave.

Que dire des message et post qu'il n'hésite pas à afficher sur la mort et le malheur des autres de couleurs, de son propos xénophobe à ce député (c'est pour tant clair que c'était pour lui avant même que ce soit pour le bateau).

C'est quand même dingue. On est plusieurs ici a vous démontrer par A + B, preuves à l'appui, que la réflexion n'était nullement destinée aux origines du député LFI,  vous continuez à nier une évidence qu'un enfant de 5 ans pourrait comprendre. Pire même ! Comme tout bon soldat LFI vous faites un procès d'intention digne des procès staliniens. 

En fait, il est inutile d'argumenter avec vous. C'est comme vouloir jouer aux échecs avec un pigeon. Peu importe votre niveau, le pigeon va juste renverser toutes les pièces, chier sur le plateau et se pavaner fièrement comme s'il avait gagné.

Portrait de seb2746
5/novembre/2022 - 18h26
PhilRAI a écrit :

Vous entendez ? vous avez des problèmes d'audition ! Vos mensonges sont caractéristiques de ceux qui veulent brider la liberté d'expression . Méthodes de fascistes.

Et vous, vous couvrez un xénophobe que vous idolâtrez... c'est ptet encore + grave.

Que dire des message et post qu'il n'hésite pas à afficher sur la mort et le malheur des autres de couleurs, de son propos xénophobe à ce député (c'est pour tant clair que c'était pour lui avant même que ce soit pour le bateau).

Portrait de MICMAH458
5/novembre/2022 - 15h47
Gustave68 a écrit :

Le pire du pire ce sont les journalistes éditorialistes et commentateurs qui parlent de racisme pour un avis politique par suivisme, facilité, sans aucun recul critique. Les journalistes et la déontologie ...

Tout à fait, la sanction a été infligée en raison d'un "tumulte durant la séance", et donc même le Bureau de l'Assemblée Nationale n'a pas osé qualifier les propos tenus de racisme.  Mais les journalistes, comme vous dites, préfèrent prendre des raccourcis qu'ils estiment plus vendeurs.  Façon pitoyable en effet d'exercer leur métier.

Portrait de Gustave68
5/novembre/2022 - 15h41

Le pire du pire ce sont les journalistes éditorialistes et commentateurs qui parlent de racisme pour un avis politique par suivisme, facilité, sans aucun recul critique. Les journalistes et la déontologie ...

Portrait de PhilRAI
5/novembre/2022 - 14h31
seb2746 a écrit :

Bin voyons... on entend bien que c'était directement adressé à ce député et pas à sa phrase, faire du déni à la zemmourienne c'est quand même grave pour le RN.

Demain on aura quoi ? allez, au pif un salut nazi et vous allez dire quoi ? que c'était un spasme musculaire ? qu'il remettait sa gourmette en or ? bref, une excuse classique...

Vous entendez ? vous avez des problèmes d'audition ! Vos mensonges sont caractéristiques de ceux qui veulent brider la liberté d'expression . Méthodes de fascistes.

Portrait de Gustave68
5/novembre/2022 - 12h43
seb2746 a écrit :

Bin voyons... on entend bien que c'était directement adressé à ce député et pas à sa phrase, faire du déni à la zemmourienne c'est quand même grave pour le RN.

Demain on aura quoi ? allez, au pif un salut nazi et vous allez dire quoi ? que c'était un spasme musculaire ? qu'il remettait sa gourmette en or ? bref, une excuse classique...

Si vous étiez plus au fait de l'actualité, vous sauriez que le "salut nazi" à l'assemblée nationale, c'est du déjà vu et très récemment et par un député de "Renaissance". Et devinez, il a été très peu sanctionné ....

Portrait de MICMAH458
5/novembre/2022 - 12h49
seb2746 a écrit :

Bin voyons... on entend bien que c'était directement adressé à ce député et pas à sa phrase, faire du déni à la zemmourienne c'est quand même grave pour le RN.

Demain on aura quoi ? allez, au pif un salut nazi et vous allez dire quoi ? que c'était un spasme musculaire ? qu'il remettait sa gourmette en or ? bref, une excuse classique...

Mais cher ami, vous commentez mais vous ne suivez pas trop l'actualité, ou alors vous oubliez très vite ce qui vous dérange.  Vous croyez que ces bras cassés ont attendu votre idée du salut nazi pour le mettre en pratique ?  Cela a été fait il y a quelques semaines, par un député du clan de macron, mais bien évidemment la punition a été des plus légères (un rappel à l'ordre).  Quand cela vient de ce camp, tout est permis, tout est pardonné.  Comment pouvez-vous justifier ce laxisme même pas dissimulé, et d'un autre côté la grande sévérité pour un fait pour lequel subsistera toujours un doute, doute qui n'a pas profité à l'accusé contrairement à ce qui est appliqué dans tous les tribunaux de France et ce qui est le principe de base de tout rendu de Justice.  Mais c'est vrai qu'ici, l'Assemblée Nationale et sa présidente ne sont pas la Justice, ce ne sont que des juges qui instruisent uniquement à charge et, mais comme c'est étrange, toujours dans le sens qui leur convient.

Portrait de biolay
5/novembre/2022 - 12h06
seb2746 a écrit :

Bin voyons... on entend bien que c'était directement adressé à ce député et pas à sa phrase, faire du déni à la zemmourienne c'est quand même grave pour le RN.

Demain on aura quoi ? allez, au pif un salut nazi et vous allez dire quoi ? que c'était un spasme musculaire ? qu'il remettait sa gourmette en or ? bref, une excuse classique...

Salut nazi?

Ah mauvais exemple. Ca a déja été fait ! smiley

Par un député Renaissance !!!  le 12 Juillet dernier qui a été sanctionné par la plus petite des peines: Un simple rappel à l'ordre !

Tant qu'à la manipulation d'hier, ne vous en déplaise, elle se termine par un "pshitt" ,puisque la commission n'a retenu au final que l'article 70-1 alinéa 1 pour justifier sa sanction, à savoir "la création d'un tumulte durant la séance".

Voila le seul et unique reproche officiel pour justifier la sanction. AUCUN autre motif n'est officiellement retenu.

Portrait de seb2746
5/novembre/2022 - 11h42
PhilRAI a écrit :

Oui, c'est enregistré et c'est clair, le sujet c'était le bateau dont personne ne veut et il a dit qu'il fallait le renvoyer en Afrique. 

Il est accusé de semer le trouble alors que ce sont ses adversaires qui ont semé la zizanie dans l'assemblée en déformant ses propos. 

Bin voyons... on entend bien que c'était directement adressé à ce député et pas à sa phrase, faire du déni à la zemmourienne c'est quand même grave pour le RN.

Demain on aura quoi ? allez, au pif un salut nazi et vous allez dire quoi ? que c'était un spasme musculaire ? qu'il remettait sa gourmette en or ? bref, une excuse classique...

Portrait de PhilRAI
5/novembre/2022 - 11h18
Constrictor a écrit :

*devait

Et ça a été reconnu, il n'a pas parlé du bateau mais bien du député et s'est adressé directement à lui en lui adressant cette injonction.

Mais le plus grave dans tout ça, c'est le racisme ordinaire des membres du clan du RN qui passe tranquille à l'Assemblée Nationale avec une suspension de deux semaines du principal incriminé de ses revenus.

On croit rêver.

Menteur ! 

Portrait de PhilRAI
5/novembre/2022 - 11h17
seb2746 a écrit :

C'est pourtant prouver et enregistrer pour TOUS.

Juste qu'il faut faire attention aux xenophobes car ils représentes pas mal de voix pour faire passer des textes de ce gouvernement.

Oui, c'est enregistré et c'est clair, le sujet c'était le bateau dont personne ne veut et il a dit qu'il fallait le renvoyer en Afrique. 

Il est accusé de semer le trouble alors que ce sont ses adversaires qui ont semé la zizanie dans l'assemblée en déformant ses propos. 

Portrait de Vosegus
5/novembre/2022 - 09h34
seb2746 a écrit :

C'est pourtant prouver et enregistrer pour TOUS.

Juste qu'il faut faire attention aux xenophobes car ils représentes pas mal de voix pour faire passer des textes de ce gouvernement.

Non ! Non et encore non ! Aucun racisme est prouvé. Il n'y a que dans la tête des plus tordus qu'il y en a. 

Portrait de seb2746
5/novembre/2022 - 09h28
Vosegus a écrit :

Condamnation pour incitation au tumulte, pas pour propos racistes ou xénophobes ce que le bureau n'aurait pas pu prouver.

Vous saisissez la différence ? 

C'est pourtant prouver et enregistrer pour TOUS.

Juste qu'il faut faire attention aux xenophobes car ils représentes pas mal de voix pour faire passer des textes de ce gouvernement.

Portrait de KERCLAUDE
5/novembre/2022 - 09h15
Vosegus a écrit :

Il semble que vous n'avez pas bien suivi les tenants et aboutissants de cette mascarade orchestrée par la nupes.

1/ Le député du RN n'est pas sanctionné pour racisme mais pour incitation au trouble. Donc le bureau n'avait pas les billes pour le sanctionner pour racisme ou xénophobie sinon il l'aurait fait. Et donc non, le raciste n'a pas été reconnu comme tel. 

2/ Le député est interdit de siéger à l'assemblée pendant deux semaines et son indemnité divisée par deux pendant deux mois.  

Vous avez bien cerné le courage des députés ..... qui ne sanctionnent aucun fait de racisme et pourtant à la télévision tous en font mention..

Portrait de Vosegus
5/novembre/2022 - 08h57
Constrictor a écrit :

*devait

Et ça a été reconnu, il n'a pas parlé du bateau mais bien du député et s'est adressé directement à lui en lui adressant cette injonction.

Mais le plus grave dans tout ça, c'est le racisme ordinaire des membres du clan du RN qui passe tranquille à l'Assemblée Nationale avec une suspension de deux semaines du principal incriminé de ses revenus.

On croit rêver.

Il semble que vous n'avez pas bien suivi les tenants et aboutissants de cette mascarade orchestrée par la nupes.

1/ Le député du RN n'est pas sanctionné pour racisme mais pour incitation au trouble. Donc le bureau n'avait pas les billes pour le sanctionner pour racisme ou xénophobie sinon il l'aurait fait. Et donc non, le raciste n'a pas été reconnu comme tel. 

2/ Le député est interdit de siéger à l'assemblée pendant deux semaines et son indemnité divisée par deux pendant deux mois.  

Portrait de MICMAH458
5/novembre/2022 - 08h28

Bon, et bien voilà : polémique terminée, jusqu'à la prochaine qui ne devrait pas tarder, vu que c'est le font de commerce de la nupes et consorts.

bilongo, lui-même dépassé par les événements car très inexpérimenté, mais heureusement bien instrumentalisé par ses chiens de garde, aura ainsi eu son moment warholien et il aura contribué à se payer un député du RN.  Pourquoi pas, après tout, c'est de bonne guerre.  Sauf que ce n'est pas ce qu'on leur demande, à ces "élus de la Nation", et s'ils pouvaient fermer la cour de récréation ou du marché aux poissons, c'est selon les jours, ils trouveraient peut-être le temps de faire le travail pour lequel ils sont là.

Portrait de Constrictor
5/novembre/2022 - 01h56
Azrael68 a écrit :

C’est honteux ! Si il avait dit que ce bateau doit retourner en Italie , il n’y aurait rien eu ! Mais dès que l’on parle de l’Afrique … ça prend des proportions inacceptables ! Pauvre France !

*devait

Et ça a été reconnu, il n'a pas parlé du bateau mais bien du député et s'est adressé directement à lui en lui adressant cette injonction.

Mais le plus grave dans tout ça, c'est le racisme ordinaire des membres du clan du RN qui passe tranquille à l'Assemblée Nationale avec une suspension de deux semaines du principal incriminé de ses revenus.

On croit rêver.

Portrait de Gustave68
4/novembre/2022 - 22h36

Abracadabrantesque ! Un déni de la réalité !! Le mariage de la carpe et du lapin : tous ensemble la Nupes, Renaissance, LR, LCI, BFM, etc pour soutenir un mensonge d'Etat ... L'occasion inespérée et désirée de dézinguer le RN. La seule perdante de cette histoire c'est la vérité .... Et de façon unanime de tout bord, hormis le RN, il faut accueillir, accueillir et encore accueillir tous les migrants qui se présentent ...

Portrait de Azrael68
4/novembre/2022 - 22h27 - depuis l'application mobile

C’est honteux ! Si il avait dit que ce bateau doit retourner en Italie , il n’y aurait rien eu ! Mais dès que l’on parle de l’Afrique … ça prend des proportions inacceptables ! Pauvre France !

Portrait de Koikilencoute
4/novembre/2022 - 21h45

Repentance, soumission à l'autre obligatoire, interdiction de critiquer l'immigration... Encore et encore... Et nous continuons à 60% à voter pour ça. Avons-nous perdu toute dignité ?

Portrait de Kesnhi74
4/novembre/2022 - 19h56

La députée en verte derrière elle capte même rien, elle reste inerte pendant quelques secondes avant de se lever et criée au scandale alors qu'elle a rien capter, ça me fume !

Portrait de Decenale
4/novembre/2022 - 19h29

Rien ni personne ne doit s'opposer à l'invasion migratoire. C'est la raison d'être de la république.

Quand les français comprendront que leur ennemi mortel c'est l'état, il sera bien trop tard.

Portrait de chaparals
4/novembre/2022 - 19h31

sanction tout a fait normale   , sinon c'est la porte ouverte à tout et n’importe  quoi  , ça lui calmera ses ardeurs dorénavant smiley

Portrait de Capri
4/novembre/2022 - 19h24
Tudo a écrit :

Qu'en pense le bateau qui doit retourner en Afrique ? Ce serait intéressant d'avoir son point de vue car après tout c'est lui qui a été incriminé ! 

A bord, ce sont des gens de MSF, des professionnels bien formés et humainement, ce sont de très belles personnes. Une fois secourues et requinquées, les migrants devraient être raccompagnés sur le continent africain. Le problème est qu’ils viennent de loin, ont voyagé 6 mois, 1 an, ont traversé le Sahara… donc les renvoyer où ? En Libye ? Pour se faire torturer afin que leurs familles payent une rançon ?

Portrait de Capri
4/novembre/2022 - 19h18
Fpt01 a écrit :

Renaissance profite de la manipulation de La NUPES pour diaboliser le RN car c’est ce parti qui leur fait le plus peur.

Oui, ça apparaît bien comme ça. En même temps, si REN ne disait rien, ils seraient accusés sur le mode « qui ne dit mot, consent ». 

Portrait de Capri
4/novembre/2022 - 19h17
Cest_pas_le_temps_qui_passe a écrit :

Gregoire De Fournas n'est pas condamné au titre de l’Art. 70-2 du Règlement de l’Assemblée, mais du 70-1. Donc pour trouble à l'ordre public et non pour insulte. Le Bureau ne reconnaît donc pas le fond de l’affaire montée par l’extrême-gauche.

Ah ! Intéressant !

Portrait de Fpt01
4/novembre/2022 - 19h17 - depuis l'application mobile

Renaissance profite de la manipulation de La NUPES pour diaboliser le RN car c’est ce parti qui leur fait le plus peur.

Portrait de Capri
4/novembre/2022 - 19h16

Je me demande vraiment si les français sont dupes de cette mascarade. « Qu’il (le bateau) reparte en Afrique » est logique par rapport à ce dont parlait le député de LFI a l’instant où il parlait.