02/11 11:20

Pénurie de carburants - La grève à la raffinerie TotalEnergies de Gonfreville, qui approvisionne l'Ile-de-France, est terminée, annonce la CGT

Les salariés de la raffinerie de TotalEnergies à Gonfreville-L’Orcher (Seine-Maritime) ont mis fin à leur mouvement de grève entamé le 27 septembre, a-t-on appris mercredi auprès de la CGT. La grève a été levée lundi suite à un accord entre la direction et le syndicat, a indiqué à l’AFP le secrétaire général de la CGT du site, Alexis Antonioli, confirmant une information du quotidien « Paris-Normandie ». La direction de TotalEnergies a également confirmé que « la grève est terminée ».

L’assemblée générale à Gonfreville, prévue initialement mercredi à 13H00, est annulée. Le syndicat a indiqué qu’il diffuserait un communiqué d’ici mercredi soir ou jeudi. Alors que le mouvement avait été reconduit lundi lors de la relève du quart de 05h00, « une réunion de négociations a permis de trouver un accord », précise une source proche du dossier.

Gonfreville était avec Feyzin (Rhône), l’un des deux derniers sites de Total à avoir voté la poursuite du mouvement le 27 octobre. Sur le site de la raffinerie normande, la remise en fonctionnement des installations « a débuté » mais elle « prendra environ une quinzaine de jours », précise la source proche du dossier. « Les expéditions de carburants, à partir des stocks conséquents disponibles sur le site, vont pouvoir être relancées rapidement ».

Le mouvement de grève des salariés de la raffinerie de Gonfreville-L’Orcher avait démarré le 27 septembre, à l’appel de la CGT TotalEnergies. Le CGT revendiquait une augmentation des salaires à hauteur de 10%.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions