01/11 11:35

Enfant autiste de 11 ans tué à Marseille : La mère de 39 ans, accusée d'infanticide, a finalement été écrouée (La Provence) - Elle avait été mise en examen dans la soirée pour "meurtre sur mineur de 15 ans"

11h35: La mère de 39 ans, accusée d'infanticide, a finalement été écrouée (La Provence).  Elle avait été mise en examen dans la soirée pour "meurtre sur mineur de 15 ans". Le juge d’instruction n’a toutefois pas retenu la circonstance aggravante de la préméditation. Le parquet de Marseille avait pris des réquisitions de placement en détention provisoire. Le corps de son fils, un enfant autiste de 11 ans, avait été retrouvé poignardé et sans vie samedi dans le quartier de la Pauline (10e). La mère avait rapidement reconnu en garde à vue lui avoir porté les coups de couteau, en indiquant aux enquêteurs de la police judiciaire qu’elle ne supportait plus ses crises réitérées.

10h08: Le parquet a requis le placement de la mère de famille en détention provisoire, a annoncé la procureure de la République de Marseille, Dominique Laurens, dans un communiqué lundi soir. L'autopsie réalisée sur l'enfant de 11 ans a confirmé des plaies "par objet contondant" au niveau du crâne, ainsi que "plusieurs plaies par arme blanche au niveau du torse et de la gorge", a détaillé la procureure.

08h23: La mère de l'enfant de 11 tué à Marseille a été ce lundi soir mise en examen pour "meurtre sur mineur de 15 ans". Dans la soirée, elle devrait comparaître devant le juges des libertés et de la détention qui décidera de son placement en détention provisoire après les réquisitions du parquet.

Rappelons que l’autopsie a confirmé des plaies par objet contondant au niveau du crâne sans lésion encéphalique, ainsi que plusieurs plaies par arme blanche au niveau du torse et de la gorge de l’enfant.

Le décès serait dû à un choc hémorragique.

Elle n’arrivait plus à gérer les crises de son fils autiste, ses troubles du comportement et qu’elle avait pensé le jour du meurtre que cela ne finirait jamais... C'est le terrible aveu fait par cette maman de 38 ans, jusque là inconnue des services de police qui semble avoir craqué face à la difficulté qu'elle rencontrait de gérer son fils au quotidien.

Un geste terrible pour cette maman mais lors de sa garde à vue, elle a finalement raconté très vite la réalité de son geste et ce qui s'est passé précisément ce soiur là.

Elle a avoué avoir dans un premier temps frappé son fils vendredi dans leur appartement du quartier de la Capelette, dans le Xe arrondissement de Marseille, puis l’avoir emmené dans le « ravin », le nom qu’elle donne aux rives encaissées de l’Huveaune, et l’avoir tué sur place, de quatre coups au thorax et à la gorge, à l’aide d’un couteau pris dans la cuisine.

C’est « sur place » qu’elle l’a tué avec ce couteau, a précisé la procureure de la République de Marseille, Dominique Laurens, précisant que l’enfant est « décédé dans l’après-midi, avant même le signalement de sa disparition ».

Les explications de la mère, qui a déclaré être « revenue peu de temps après pour se débarrasser d’affaires », recoupent les « éléments recueillis (…) tant à son domicile que le long des berges » ainsi que les images des caméras de vidéo surveillance, a ajouté le parquet.

Avant de découvrir le corps de l’enfant, samedi à la mi-journée, en bas d’une pente raide donnant sur l’eau, dans des herbes hautes et des broussailles, son père et son oncle avaient d’abord retrouvé sa veste, à 8h30 le matin, à une centaine de mètres de distance, également au bord de l’Huveaune, dans le quartier populaire de la Capelette.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Soulejack
1/novembre/2022 - 14h07
L ‘€cume des choses. a écrit :

un très bel auto-portrait

toujours du coté des assassins.

Portrait de Soulejack
1/novembre/2022 - 10h23
lumelec a écrit :

c'est facile d'avoir un jugement aussi catégorique derrière son écran . Vous ne savez pas le quotidien de cette famille et la difficulté de se retrouver dans cette situation . Et le père est ce qu'il s'en occupait ? Avant de juger , occupez vous de vos affaires 

aucune excuse et au trou pour longtemps.

Portrait de lumelec
1/novembre/2022 - 09h49
Soulejack a écrit :

ordure!

c'est facile d'avoir un jugement aussi catégorique derrière son écran . Vous ne savez pas le quotidien de cette famille et la difficulté de se retrouver dans cette situation . Et le père est ce qu'il s'en occupait ? Avant de juger , occupez vous de vos affaires 

Portrait de Soulejack
1/novembre/2022 - 08h04

ordure!