18/10/2022 10:46

Après les fausses révélations sur Garrido et Corbière, le Point change le directeur de sa rédaction et recrute l'ancienne directrice de Elle, Valérie Toranian

La journaliste Valérie Toranian va prendre la direction de la rédaction du Point et remplacer Sébastien Le Fol, sur la sellette depuis l'affaire sur les fausses accusations ayant visé les députés insoumis Raquel Garrido et Alexis Corbière.

"Je suis heureux d'annoncer l'arrivée prochaine de la si brillante Valérie Toranian comme directrice de la rédaction du Point. Après ses succès chez Elle France, et à la Revue des 2 Mondes, elle portera, avec l'ensemble du journal, nos (grandes) ambitions. Bienvenue Valérie !", a déclaré sur Twitter le directeur du Point, Etienne Gernelle.

Elle quittera d'ici "la fin de l'année" la Revue des Deux Mondes, a annoncé lundi son propriétaire, le groupe Fimalac de Marc de Lacharrière qui l'a remerciée "d'avoir redressé d'une manière spectaculaire la diffusion de la Revue et de l'avoir replacée au centre du débat d'idées".

Avant la Revue des Deux Mondes, Valérie Toranian a été rédactrice en chef, puis directrice de la rédaction du magazine Elle de 1998 à 2014. Elle est mariée à l'éditorialiste Franz-Olivier Giesbert, ancien rédacteur en chef du Point. Après neuf années au Point, Sébastien Le Fol va quitter l'hebdomadaire "dans quelques semaines", a indiqué M. Gernelle, saluant "son talent et son incroyable créativité".

Il était sur la sellette depuis l'affaire sur les fausses accusations relayées par le Point ayant visé les députés insoumis Raquel Garrido et Alexis Corbière. L'affaire a démarré en juin, juste après le second tour des législatives, avec la publication sur le site internet du Point d'un article accusant indûment le couple d'avoir exploité une femme de ménage sans papiers.

Raquel Garrido et Alexis Corbière avaient aussitôt démenti ces accusations. Fait très rare, l'article avait été retiré dès le lendemain et le journal avait admis dans une adresse aux lecteurs qu'il s'était "révélé faux" et "mensonger".

Reconnaissant des défaillances dans ses "processus de contrôle interne", l'hebdomadaire avait diligenté une enquête interne et l'auteur de l'article a été mis à pied fin juin

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gebon1958
18/octobre/2022 - 13h11

je n'aime pas cette femme là

Portrait de Phantôme_
18/octobre/2022 - 10h48

Svp, ne mettez pas en photo les tenardiers de la France soumise, ça me coupe l'appétit.