06/10 12:02

Val-de-Marne: La piscine olympique du centre nautique de Nogent-sur-Marne n'est plus chauffée - La combinaison est obligatoire pour nager

Depuis la mi-mai, le bassin olympique du centre nautique de Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne) n'est plus chauffé. Une conséquence de la hausse du coût de l'énergie. Selon Actu Val-de-Marne, depuis samedi dernier, des ajustements ont été mis en place par la municipalité.

Alors que l'eau est habituellement à 26 degrés, celle-ci se situe désormais autour de 20 degrés. Par conséquent, le port d’une combinaison thermique couvrant les bras et les jambes est obligatoire pour tous les nageurs. "En fonction de l’évolution de la température, on se réserve le droit de demander un certificat médical d’absence de contre-indication à la pratique de la natation en eau froide", explique Adrien Roudot, le directeur du centre nautique, à nos confrères.

Les maîtres nageurs ont été formé pour exercer un massage cardiaque efficacement sur une personne portant une combinaison et le matériel de premiers secours va être rapproché du bassin extérieur.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Marie 3903
6/octobre/2022 - 14h41

Il faut se renseigner il reste la piscine couverte, et, chauffez une piscine découverte l'hiver , je pense que c'est une aberration 

Portrait de soprani
6/octobre/2022 - 14h13

Une combinaison coûte une blinde, donc cette piscine n'accueillera bientôt plus personne car les nageurs ne vont pas investir dans une combinaison juste pour ça.

Piscine fermée faute de clients, le maire aura tout perdu, tant pis pour lui

Portrait de swatss
6/octobre/2022 - 13h25

Allez encore un mois et la piscine se transformera en patinoire pas fou ce maire... smiley

Portrait de bib
6/octobre/2022 - 12h39

c'est un entrainement pour la nage avec combinaison

Portrait de MICMAH458
6/octobre/2022 - 12h33

Les nageurs vont devoir venir en burkini pour avoir moins froid, comme à Grenoble...

Portrait de YVESM
6/octobre/2022 - 12h26

1976 : "En France, on n'a pas de pétrole, on a des idées".

2022 : "En France, on n'a pas de pétrole, on a des démagos".

Ou comment on a sacrifié notre entretien et notre développement de notre "indépendance nucléaire", pour quelques votes et quelques campagnes de com...