03/10 16:23

Le secrétaire général de l'Elysée, Alexis Kohler, mis en examen pour "prise illégale d'interêts" dans l'affaire MSC, et placé sous le statut de témoin assisté pour "trafic d'influence"

Le secrétaire général de l'Elysée, Alexis Kohler, a été mis en examen le 23 septembre pour prise illégale d'intérêts dans l'enquête sur ses liens avec l'armateur MSC, a indiqué le procureur national financier Jean-François Bohnert dans un communiqué, confirmant une information de France info.

Le numéro deux de l'Elysée a également été placé sous le statut plus favorable de témoin assisté pour trafic d'influence dans cette affaire visant ses liens familiaux et professionnels avec l'armateur italo-suisse Mediterranean Shipping Company (MSC), fondé et dirigé par les cousins de sa mère, la famille Aponte. Il n'a pas été placé sous contrôle judiciaire.

L'affaire était née après la publication en 2018 de plusieurs articles de Mediapart. Le parquet national financier avait ouvert une enquête préliminaire, qu'il avait classée sans suite en août 2019, indiquant que l'analyse des éléments recueillis "ne (permettait) pas de caractériser les infractions initialement suspectées".

Mais l'association anticorruption Anticor a obtenu la relance des investigations en juin 2020 grâce à une plainte avec constitution de partie civile, qui permet la plupart du temps la désignation d'un juge d'instruction.

Alexis Kohler "conteste avec force avoir commis tout délit", a réagi dans un communiqué son avocat, Eric Dezeuze.

"Sans que soient pris en considération à ce stade les nombreux éléments objectifs à décharge, Alexis Kohler a été placé sous le statut de mis en examen pour prise illégale d’intérêt pour des faits pouvant remonter à plus de dix ans", a également expliqué l'avocat, affirmant que "la suite de la procédure, à laquelle il a désormais accès" allait "lui permettre de démontrer son innocence".

MSC est un important client de l'entreprise STX France (aujourd'hui renommé Chantiers de l'Atlantique) qui gère les chantiers navals de Saint-Nazaire.

Alexis Kohler, bras droit et fidèle du président, est un homme extrêmement discret, se tenant loin des médias.

Ce haut fonctionnaire de 49 ans occupe le poste stratégique de secrétaire général de l'Elysée depuis le début du premier quinquennat.

Installé dans un bureau voisin du président, il gère au quotidien les situations d'urgence, les gros dossiers économiques et sociaux, mais aussi politiques.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Enigma
4/octobre/2022 - 11h49

Au début de son premier mandat, Macron affirmait que si quelqu'un de son "staff" était mis en examen qu'il démissionnerai immédiatement. Alors "faites ce que je fais, pas ce que je dis" smiley

Portrait de LISCO
4/octobre/2022 - 07h37

une république exemplaire, loin de l'ancien monde........... encore une farce de Jupiter.

Portrait de YVESM
3/octobre/2022 - 19h09

Non pas lui.

Encore un future errrrrreiur judiciaire.

Non, je rigole.

Portrait de VLFELF
3/octobre/2022 - 18h48

Un rapport de la brigade financière ACCABLANT avait été rédigé à l'encontre du "binôme" de Macron et ce dernier avait adressé un courrier et hop un nouveau rapport sera rédigé affirmant l'exact contraire du premier et le procureur de la République de classer l'affaire...

Grâce à ANTICOR par une plainte avec constitution de partie civile en juin aboutira à la mise en examen du jour !

Et MACRON critique l'ancien monde... il fait pire !

 

Portrait de COLIN33
3/octobre/2022 - 18h02 - depuis l'application mobile

Un de plus ! tous pourris....

Portrait de mbagnick
3/octobre/2022 - 17h00

Au moins il reste en France quelques personnes qui se battent…

Portrait de bergil
3/octobre/2022 - 16h59

Dans l'affaire Benalla il s'en était bien tiré puisqu'il " ne savait rien " là encore cela va être la même chose !