30/09/2022 13:02

Colère de la porte-parole du Rassemblement national ce matin dans "Morandini Live" quand le rappeur Rost refuse de condamner la phrase "la police tue": "Je ne suis pas là pour vous répondre à ça !" - VIDEO

Ce matin, Jean-Marc Morandini présentait en direct un nouveau numéro de "Morandini Live" sur CNews. Au cours de l'émission, avec ses invités, le journaliste est revenu sur la nuit de violences survenues à Rennes.

"Ce qu'on a vu hier soir, est-ce que c'est le résultat de ces gens qui disent 'la police tue', ce que vous avez refusé de condamner la dernière fois ?", a demandé Jean-Marc Morandini à Rost. "Je fais partie de ceux qui disent qu'il faut rétablir l'autorité à l'école dans un premier temps...", a répondu le rappeur avant que l'avocat Pierre-Henri Bovis lui demande "si la police tue".

"Mais, on s'en fout de ça ! On a déjà eu le débat plein de fois. Je ne suis pas là pour vous répondre à ça. Je n'ai rien à vous dire là-dessus !", s'est emporté le rappeur sur le plateau de "Morandini Live". "Dans la grande majorité des manifestations, il y a des violences. Il faut les condamner... Pour le reste, on a déjà eu le débat ici. Tant que la réponse sera uniquement policière, on aura malheureusement des dérives comme ça", a continué Rost.

"Vous semblez très mal à l'aise sur le sujet", a constaté Pierre-Henri Bovis. "Dans une société, où on dévalorise l'autorité, on a des réponses comme ça. C'est ma réponse. Je ne mettrais jamais tous les policiers dans un même lot...", a déclaré le rappeur. "Si vous venez sur un plateau pour ne pas répondre aux questions, Rost, ça ne sert à rien !", a indiqué Jean-Marc Morandini.

"C'est quand même hallucinant d'entendre quelqu'un qui n'arrive pas à condamner les gens qui disent 'la police tue'. Moi, ça me choque énormément. La police nous protège, elle fait en sorte que tout ce passe bien", a estimé Laure Lavalette, porte-parole du groupe Rassemblement national à l’Assemblée nationale.

Pour maitre Pierre-Henri Bovis, "le discours de Rost, à mon avis, contribue au fait que l'Etat perd complétement son monopole de la violence". "Vous contribuez à décrédibiliser l'Etat, à décrédibiliser les forces de l'ordre. Il n'y a pas de violences policières, ça n'existe pas. La police ne tue pas, la police protège", a déclaré l'avocat à destination de son interlocuteur. "Allez dire ça aux gens qui ont été éborgnés lors des manifestations des Gilets Jaunes", a conclu Rost dans cet extrait que Jeanmarcmorandini.com vous propose de (re)découvrir (voir vidéo ci-dessus).

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ago47
1/octobre/2022 - 10h22
L ‘€cume des choses a écrit :

les fâcheux sont de sortie

Le haineux aussismiley

Portrait de Gustave68
30/septembre/2022 - 16h04
L ‘€cume des choses a écrit :

Mais est-ce qu'on peut arrêter de régulièrement inviter cette nana, dont on ne connaît que trop les idées qu'elle colporte ?

Entre ses idées et celles de son séditieux interlocuteur, à moins d'être irraisonnable, le choix est vite fait ... 

Portrait de Decenale
30/septembre/2022 - 15h50

Malgré tout le respect que j'ai pour Rost, je ne pense pas qu'il ait assez d'influence pour être responsable des gens qui dealent, agressent et tuent à Nantes juste parce qu'il dit que la police tue.

Portrait de MICMAH458
30/septembre/2022 - 13h10

Mais est-ce qu'on peut arrêter de régulièrement inviter ce personnage, dont on ne connaît que trop les idées qu'il colporte ?