26/09 06:34

Après la Suède, la droite radicale fait une nouvelle percée en Europe avec la victoire cette nuit de Giorgia Meloni aux législatives de en Italie - Vidéo

Après la Suède, la droite radicale fait une nouvelle percée en Europe avec la victoire cette nuit de Giorgia Meloni aux législatives de en Italie, où pour la première fois depuis 1945. En restant dans l'opposition à tous les gouvernements qui se sont succédé depuis les législatives de 2018, Fratelli d'Italia (FdI) s'est imposé comme la principale alternative, passant de 4,3% à environ un quart des voix, selon les premiers sondages de sortie des urnes, devenant ainsi le premier parti du pays.

La coalition qu'elle forme avec l'autre parti eurosceptique d'extrême droite, la Ligue de Matteo Salvini, et Forza Italia, le parti conservateur de Silvio Berlusconi, récolterait jusqu'à 47% des suffrages.

Et avec le jeu complexe du système électoral, elle devrait s'assurer la majorité absolue des sièges aussi bien à la Chambre des députés qu'au Sénat. Si ces résultats se confirmaient, FdI et la Ligue remporteraient ensemble "le pourcentage le plus élevé de votes jamais enregistré par des partis d'extrême droite dans l'histoire de l'Europe occidentale de 1945 à aujourd'hui", a relevé le Centre italien d'Etudes électorales (CISE).

La formation fondée fin 2012 par Giorgia Meloni avec des dissidents du berlusconisme devance le Parti démocrate (PD) d'Enrico Letta, qui n'a pas réussi à susciter un vote utile pour faire barrage à l'extrême droite et ne recueille qu'entre 17 et 21%. Le taux de participation à la clôture des urnes chute à 64,07%, contre 73,86% en 2018.

La coalition a un "net avantage aussi bien à la Chambre qu'au Sénat", s'est réjoui sur Twitter Matteo Salvini. Ce séisme intervient deux semaines après celui qui, en Suède, a vu la victoire d'un bloc conservateur comprenant les Démocrates de Suède (SD), parti issu de la mouvance néonazie qui a réalisé une forte percée, devenant la première formation de droite du pays nordique.

Dans ce qui a été (mal) perçu à Rome comme un avertissement sans frais, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a rappelé que l'UE disposait "d'instruments" pour sanctionner les Etats membres portant atteinte à l'Etat de droit et à ses valeurs communes. "Les Italiens ont offert une leçon d'humilité à l'Union européenne qui, par la voix de Mme von der Leyen, prétendait leur dicter leur vote", a cinglé sur Twitter le président du Rassemblement national français Jordan Bardella.

Bêtes noire de Bruxelles, le Premier ministre hongrois Viktor Orban et son homologue polonais Mateusz Morawiecki ont adressé dès dimanche soir leurs "félicitations" à Mme Meloni.

M. Orban, par la voix de son directeur politique, le député Balazs Orban, a ajouté ce message: "Nous avons plus que jamais besoin d'amis partageant une vision et une approche communes de l'Europe". Meloni "a montré la voie vers une Europe orgueilleuse et libre de nations souveraines", s'est réjoui de son côté le leader du parti espagnol d'extrême droite VOX, Santiago Abascal.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de El Padron
27/septembre/2022 - 16h27

Tous ces peuples ont donc oublié que s'ils en sont là aujourd'hui culturellement, sociologiquement, technologiquement, c'est justement parce que les esprits étaient ouverts et tolérants. Faites donc un tour du monde des pays extrémistes...  nous verrez ce qui vous attend à terme. Il ne faut pas nier les problèmes, et dieu sait s'il y en a; mais les traiter par le repli sur soi et une idéologie fasciste et raciste... n'est pas la solution, loin de là. 

Portrait de Elyn Otrude
26/septembre/2022 - 18h37
Azrael68 a écrit :

J’espère que la France prendra un jour exemple sur l’Italie

Mon dieu que c'est triste !

Portrait de Elyn Otrude
26/septembre/2022 - 18h37
BlancEurope a écrit :

Belle progression de 4% à 26% en quatre ans : ça donne espoir à Reconquête! et Zemmour smiley

Rien que ce pseudo fait vomir toute l'Europe.  

Portrait de Azrael68
26/septembre/2022 - 18h05 - depuis l'application mobile

J’espère que la France prendra un jour exemple sur l’Italie

Portrait de Gustave68
26/septembre/2022 - 17h13
Bruno13 a écrit :

Néo-fasciste, post fasciste, même fasciste 2.0 ca reste quand même fasciste. Et dire que l'Italie s'est dotée d'une constitution pour empêcher le fascisme de revenir ! Meloni est une admiratrice du Duce, une homophobe voire même une intégriste religieuse avec son idée de mettre un crucifix dans toutes les salles de classe. L'Italie est religieuse certes mais de là à prendre une telle mesure..... De toute façon,  l'espérance de vie de son gouvernement n'est pas bien longue vu que la durée moyenne d'un gouvernement italien est de 2 ans Et comme dit une grand-mère polonaise, il vaut mieux que les fascistes arrivent au pouvoir en Italie qu'en Allemagne

Les italiens ont eu un vote judicieux : un vote disruptif ... Ils ont une détestation de l'immigration qu'ils subissent et ils ont bien raison. Giorgia Meloni est hostile à l'entrée des migrants dans le pays. De même en France, si on n'est pas capable de contrôler l'immigration, il y aura les mêmes résultats  électoraux ... A Nantes, samedi dernier, une femme de 40 ans a subi un viol collectif sauvage de 3 migrants Soudanais. C'est formidable l'immigration, n'est-ce pas ?

Portrait de Bruno13
26/septembre/2022 - 16h25

Néo-fasciste, post fasciste, même fasciste 2.0 ca reste quand même fasciste. Et dire que l'Italie s'est dotée d'une constitution pour empêcher le fascisme de revenir ! Meloni est une admiratrice du Duce, une homophobe voire même une intégriste religieuse avec son idée de mettre un crucifix dans toutes les salles de classe. L'Italie est religieuse certes mais de là à prendre une telle mesure..... De toute façon,  l'espérance de vie de son gouvernement n'est pas bien longue vu que la durée moyenne d'un gouvernement italien est de 2 ans Et comme dit une grand-mère polonaise, il vaut mieux que les fascistes arrivent au pouvoir en Italie qu'en Allemagne

Portrait de Decenale
26/septembre/2022 - 12h20

Quel cinéma.

Cette pouf est encore plus gauchiste que Salvini, encore plus soumise aux institutions supra nationales qui plombent son pays. Elle a donné tous les gages qu'il fallait à l'oligarchie pour que les médias la propulsent au sommet de cet état fantoche.

Ca excite le ignares gauchistes de se persuader que le fascisme est revenu. Les droitards sont assez naïfs pour croire que ça va changer quoi que ce soit. Maintenant tout le monde peut se rendormir.

Si la grosse Le Pen était moins feignasse et ivrogne, le pouvoir la laisserait gagner une élection de cette façon, pour divertir les gens.

RDV dans quelques mois pour constater que "l'estremdrouate" c'était encore une fois juste de la gauche qui utilise un autre champ lexical et que rien ne change.

 

Portrait de LISCO
26/septembre/2022 - 11h00

en Europe beaucoup de pays ont flirté avec l'extrème droite voir le fascisme comme l'Italie, vu l'age beaucoup de personnes qui ont vécu dans ces années sont mortes mais les idées sont encore là.

Portrait de Titoon
26/septembre/2022 - 10h38
Ste'ph a écrit :

Arrêter avec la technique de l'homme de paille, vous me faites dire tout et n'importe quoi pour en tirer vos propres conclusions... Je serai selon vous dans le camp du bien, tant mieux, littéralement je n'ai pas envie d'être du côté du mal, c'est débile. Ai-je dis que je ne voulais pas que les Italiens choisissent leur dirigeant? Pas que je sache, mais j'ai parfaitement le droit de penser qu'ils tombe dans la facilité de croire les conneries qu'on leur bassine, il faut dire que les Italiens n'ont pas de chance avec leur politiques...

Pour moi voter extrême droite c'est mettre tous les maux sur les "autres" et ne pas se mettre en question, et voter extrême gauche, c'est pareil mais sur les "riches" essentiellement (c'est aussi pour cela que les gilets jaunes passent facilement de l'un à l'autre, puisque les "riches" sont inclus dans les "autres" dans certains discours pour brasser plus large).   

Mis à part m'accuser de la même chose tout les deux postes , vous n'avez pas répondu à m'a question sur Van der Leyen?

Portrait de Gustave68
26/septembre/2022 - 10h32

L'immigration-submersion, c'est les élites mondialisées qui le décident, c'est nous qui le subissons (ex: le viol collectif d'une femme de 40 ans par 3 migrants Soudanais samedi dernier à Nantessmiley. Les peuples ont droit à leur identité et à des garanties sur la pérennité de leur identité. Les peuples sont attachés aux modes d'être, aux modes de vie, qui font que la France est la France. Un pays doit décider qui il accueille. Si vous ne respectez le désarroi des populations, vous aurez ces résultats électoraux inexorablement en France. Il faut respecter le choix des électeurs !

Portrait de Ste'ph
26/septembre/2022 - 10h28
Titoon a écrit :

C'est bien la question, l'Autocrate de la commission europèenne aurait'elle menacé la France de sanction en cas de victoire de Melechon à la présidentielle? de la Nupes aux législatives? Les Français auraient'ils été accusé de mal voter?

Vous l'occultez réellement car vous le dites vous même vous êtes le camp du bien.

Alors soyez réellement un démocrate (ou assumez de ne pas l'être je ne vous jugerai pas ), et laissez les Italiens choisir leurs dirigeants et en assumer les conséquences.

Arrêter avec la technique de l'homme de paille, vous me faites dire tout et n'importe quoi pour en tirer vos propres conclusions... Je serai selon vous dans le camp du bien, tant mieux, littéralement je n'ai pas envie d'être du côté du mal, c'est débile. Ai-je dis que je ne voulais pas que les Italiens choisissent leur dirigeant? Pas que je sache, mais j'ai parfaitement le droit de penser qu'ils tombe dans la facilité de croire les conneries qu'on leur bassine, il faut dire que les Italiens n'ont pas de chance avec leur politiques...

Pour moi voter extrême droite c'est mettre tous les maux sur les "autres" et ne pas se mettre en question, et voter extrême gauche, c'est pareil mais sur les "riches" essentiellement (c'est aussi pour cela que les gilets jaunes passent facilement de l'un à l'autre, puisque les "riches" sont inclus dans les "autres" dans certains discours pour brasser plus large).   

Portrait de Titoon
26/septembre/2022 - 10h06
Ste'ph a écrit :

en quoi suis-je haineux? C'est pas moi qui vote pour des partis qui sont contre des individus (ces fameux gens qui viennent voler notre travail, violer nos femmes, nous grand remplacer, etc...)... Vous ne savez même pas pour qui je vote...

Et il ne s'agit pas d'occulter l'extrême gauche, puisque il n'en est pas question ici. C'est du sophisme de bas étage, comme dire à quelqu'un qui a la peste qu'Ebola c'est pire, comme si c'était la seule alternative...

C'est bien la question, l'Autocrate de la commission europèenne aurait'elle menacé la France de sanction en cas de victoire de Melechon à la présidentielle? de la Nupes aux législatives? Les Français auraient'ils été accusé de mal voter?

Vous l'occultez réellement car vous le dites vous même vous êtes le camp du bien.

Alors soyez réellement un démocrate (ou assumez de ne pas l'être je ne vous jugerai pas ), et laissez les Italiens choisir leurs dirigeants et en assumer les conséquences.

Portrait de Ste'ph
26/septembre/2022 - 09h53
Titoon a écrit :

Coucou le haineux, le point d'argument qui vous à bien évidement échappé est qu'il est facile de poser en postulat "extrême droite sa se finira mal"  tout en occultant que l’extrême gauche (d'ou l’exemple du communisme) jusqu'à preuve du contraire ça ne se termine pas mieu.

 Mais bon c'est la strem droite donc on peut cracher dessus gratis.

en quoi suis-je haineux? C'est pas moi qui vote pour des partis qui sont contre des individus (ces fameux gens qui viennent voler notre travail, violer nos femmes, nous grand remplacer, etc...)... Vous ne savez même pas pour qui je vote...

Et il ne s'agit pas d'occulter l'extrême gauche, puisque il n'en est pas question ici. C'est du sophisme de bas étage, comme dire à quelqu'un qui a la peste qu'Ebola c'est pire, comme si c'était la seule alternative...

Portrait de Titoon
26/septembre/2022 - 09h45
Ste'ph a écrit :

Tu parles de rhétorique et tu parles de communisme là où personne n'en a parlé... la parabole de la paille et la poutre tu connais?

Coucou le haineux, le point d'argument qui vous à bien évidement échappé est qu'il est facile de poser en postulat "extrême droite sa se finira mal"  tout en occultant que l’extrême gauche (d'ou l’exemple du communisme) jusqu'à preuve du contraire ça ne se termine pas mieu.

 Mais bon c'est la strem droite donc on peut cracher dessus gratis.

Portrait de Ste'ph
26/septembre/2022 - 09h31
Titoon a écrit :

Question rhétorique, le communisme ça a bien fini?

Tu parles de rhétorique et tu parles de communisme là où personne n'en a parlé... la parabole de la paille et la poutre tu connais?

Portrait de Titoon
26/septembre/2022 - 08h55
COLIN33 a écrit :

Tout cela n'est qu'un essai, mais en général ça fini mal !

Question rhétorique, le communisme ça a bien fini?

Portrait de COLIN33
26/septembre/2022 - 08h40 - depuis l'application mobile

Tout cela n'est qu'un essai, mais en général ça fini mal !

Portrait de Yanik65
26/septembre/2022 - 08h23

Au lieu de penser à des sanctions, Ursula von der Leyen devrait plutôt se poser dans son bureau et réfléchir à pourquoi, dans tous les pays d'Europe, l'extrême droite monte.

Peut être un rapport avec immigration et insécurité.

Portrait de MS54840
26/septembre/2022 - 08h12

Donc si j'ai compris, l'UE est contre la "démocratie" car les gens ont voter ce parti mais si c'était l'extrême gauche, personne n'en parlerai et on ne dirai rien ?

Avec une inflation, l'envahissant par vague d'Africains, des problèmes comme en France... ça ne peut pas aller mieux... nous revoilà dans les années 30 ? prochaine exode, des millions de Russes vont fuir pour aller où, pas en Afrique ni en Asie car eux refusent les étrangers chez eux, mais vont aller vers l'UE, Georgie, Arménie et aussi en Turquie car Erdogan pote à Poutine.

Portrait de Hola2
26/septembre/2022 - 08h11
BlancEurope a écrit :

Belle progression de 4% à 26% en quatre ans : ça donne espoir à Reconquête! et Zemmour smiley

Sauf que les italiens c'est pasl es français qui sont contaminés par le gauchisme et le vivre-ensemble depuis 40 ans. 

 

Portrait de freemoto
26/septembre/2022 - 07h50

Sans doute que les gens ont en marre des belles promesses. Lorsque tout allait bien, c'était plus facile 

Portrait de BlancEurope
26/septembre/2022 - 07h26

Belle progression de 4% à 26% en quatre ans : ça donne espoir à Reconquête! et Zemmour smiley