24/09 08:02

Polémique sur le drapeau palestinien dans le bureau du Maire de Stains : En 2015, il avait déjà hissé ce drapeau au fronton de la Mairie à côté du drapeau tricolore - Regardez

Hier, l'échange entre Jean-Marc Morandini et le Maire de Stains, Stains, Azzédine Taïbi, en direct sur CNews a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux. Le journaliste avait été surpris de constater que derrière lui, on pouvait voir le drapeau palestinien et pas le drapeau français comme cela devrait plutôt être le cas pour un élu de la République. S'en est suivi un échange à revoir ci-dessus.

Mais ce n'est pas la première fois que le Maire de la ville s'affiche avec un drapeau palestinien. Le 24 octobre 2015, il avait en effet même pris l'initiative de le hisser au fronton de la Mairie de la ville à côté du drapeau français et du drapeau de l'ONU ajouté pour l'occasion. (Voir vidéo ci-dessous)

"En soufflant sur les braises d'un conflit étranger - importé sur notre sol -, le PCF continue d'alimenter des tensions communautaires toujours plus vives", avait réagi à l'époque dans un communiqué Jordan Bardella, alors secrétaire départemental du Front national en Seine-Saint-Denis, en campagne pour les régionales.

Pour mémoire, hier, Jean-Marc Morandini présentait un nouveau numéro en direct de "Morandini Live" sur CNews. Au cours de l'émission, avec ses invités, le journaliste a évoqué la rue de Stains (Seine-Saint-Denis) qui porte le nom d'une femme de Mahomet, Khadija Bint Khuwaylid.

En duplex, il a reçu le maire PCF de Stains Azzédine Taïbi pour évoquer sa décision.

A la fin de l'interview, Jean-Marc Morandini a tenu à revenir sur un détail qui se trouvait à l'arrière de lui. "Derrière vous, il y a le drapeau palestinien. Est-ce qu'il y a le drapeau français aussi quelque part ?", lui a demandé le journaliste. "Bien sûr qu'il y a le drapeau français...", a-t-il répondu.

"Dans votre bureau ?", a poursuivi Jean-Marc Morandini. "Mon bureau est assez grand. Il y a aussi le drapeau italien, le drapeau marocain... Il y a le drapeau de toutes les villes de coopération", a précisé Azzédine Taïbi.

"Il y a le drapeau israélien aussi ?", lui a demandé son interlocuteur avant que ce dernier réponde : 'Non, il n'y a pas de drapeau israélien".

Des propos du maire de Stains qui ont provoqué la polémique sur les réseaux sociaux et qui ont fait réagir les internautes.

.

 

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gustave68
24/septembre/2022 - 22h44
iceman a écrit :

Bizarrement, quand on a dit aux Palestiniens de dégager car l'occident a décidé de créer un Etat juif où ils sont, ça ne leur a pas plu et ne cessent depuis de vouloir reprendre leurs terres d'où ils ont été chassés. Qu'ils sont bêtes... Je serais curieux de voir la réaction des Corses ou des Basques s'il avait été décidé de créer Israël là-bas...

La vérité c'est qu'il y a de plus en plus un discours virulent contre l'existence de l'Etat d'Israël en France étant donné que la population est marquée davantage par l'islam. Certains adoptent sans coup férir la propagande antisioniste et antisémite des islamistes en France. Bien sur, LFI sont les premiers à soutenir la présence ostensible du drapeau palestinien dans les mairies. Il s'agit de brosser les islamistes radicaux dans le sens du poil. Electoralement, cela rapporte pas mal de voix ...

Portrait de iceman
24/septembre/2022 - 21h47
Nowo a écrit :

Sémantiquement, si vous demandez à un marseillais s'il est Français, il vous répondra qu'il est avant tout Marseillais.

Sémantiquement, en France il y a environ 35.000 communes et donc, selon vos critères, 35.000 pays colonisés par... ben personne vu que la population fait elle même partie de ces 35.000 communes. 

Vous avez enseigné ?

J'espère que vous n'avez pas appris à vos élèves que la Palestine est un pays...

Une nation basque, une nation Corse... Là encore vous avez appris à vos élèves qu'ils y a 13 nations en France ? Nous sommes devenu les états unis de France ? 

 

 

 

Dans le genre argumentaire idiot, vous êtes un chef, voire même un champion... Sur ce, dormez bien, ça permettra à l'alcool de redescendre.

Portrait de Nowo
24/septembre/2022 - 20h02
iceman a écrit :

J'ai notamment enseigné l'histoire du peuple palestinien et la création de l'Etat d'Israël donc vos remarques sur mes références qui commencent en 1940... Il y a autant une nation palestinienne que corse ou basque. Sémantiquement parlant, elles existent toutes, mais chacun son interprétation après tout. On peut toujours faire la politique de l'autruche mais si vous ne comprenez pas pourquoi autant de personnes sont prêtes à mourir pour récupérer leurs terres, il n'y a pas grand chose à ajouter.

Sémantiquement, si vous demandez à un marseillais s'il est Français, il vous répondra qu'il est avant tout Marseillais.

Sémantiquement, en France il y a environ 35.000 communes et donc, selon vos critères, 35.000 pays colonisés par... ben personne vu que la population fait elle même partie de ces 35.000 communes. 

Vous avez enseigné ?

J'espère que vous n'avez pas appris à vos élèves que la Palestine est un pays...

Une nation basque, une nation Corse... Là encore vous avez appris à vos élèves qu'ils y a 13 nations en France ? Nous sommes devenu les états unis de France ? 

 

 

 

Portrait de Vosegus
24/septembre/2022 - 19h23
iceman a écrit :

J'ai notamment enseigné l'histoire du peuple palestinien et la création de l'Etat d'Israël donc vos remarques sur mes références qui commencent en 1940... Il y a autant une nation palestinienne que corse ou basque. Sémantiquement parlant, elles existent toutes, mais chacun son interprétation après tout. On peut toujours faire la politique de l'autruche mais si vous ne comprenez pas pourquoi autant de personnes sont prêtes à mourir pour récupérer leurs terres, il n'y a pas grand chose à ajouter.

Rhooo ! Mais là on va pouvoir discuter. Vous défendez, en tant que professeur d'histoire, un peuple imaginaire palestinien. 

Donc, selon vos critères, le peuple Alsacien existe (contrairement à ce qu'ont pu dire Macron et Valls) et serait en droit de se dire colonisé par la France depuis Louis XIV car, bien au contraire de la palestine, l'Alsace était un pays sous la protection des Suisses, Allemands et du Prince de Monaco avant de se faire coloniser par le Roi Soleil qui trouvait que c'était le plus beau jardin de France. 

 

"Enseigné l'histoire du peuple palestien" Il n'y a jamais eu de peuple palestinien. Jamais. 

Portrait de iceman
24/septembre/2022 - 18h56
Vosegus a écrit :

Taratata ! 

Vous comparez des choses qui ne le sont pas.  Je n'ose même pas parler de vos références historiques qui commencent en 1940.  Je le dis et le redis, le peuple palestinien n'a jamais existé, ni la nation Palestine. Une simple recherche google vous le confirmerait. 

J'ai notamment enseigné l'histoire du peuple palestinien et la création de l'Etat d'Israël donc vos remarques sur mes références qui commencent en 1940... Il y a autant une nation palestinienne que corse ou basque. Sémantiquement parlant, elles existent toutes, mais chacun son interprétation après tout. On peut toujours faire la politique de l'autruche mais si vous ne comprenez pas pourquoi autant de personnes sont prêtes à mourir pour récupérer leurs terres, il n'y a pas grand chose à ajouter.

Portrait de Vosegus
24/septembre/2022 - 18h56
The dream a écrit :

Les maires de Stains et de Trappes pour ne citer qu'eux ne sont que le frappant exemple de ce qui nous attend dans un futur proche. Des villes avec à leur tête des individus qui ne se sentent pas français et qui veulent faire de leur commune des berceaux musulmans pour ne pas dire islamistes.Sans oublier que leur élection prouve que dans leur localité le grand remplacement est déjà bien avancé...

Mais nooon ! Que dites vous là !  La cinquième colonne n'existe pas et le grand remplacement n'est qu'une vue d'esprit dans le cerveau dérangé des gens de l'estrême droaaaaaate. 

 

"Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire"   Houari Boumedienne à l’ONU en 1974, 

Portrait de Vosegus
24/septembre/2022 - 18h39
iceman a écrit :

Bizarrement, quand on a dit aux Palestiniens de dégager car l'occident a décidé de créer un Etat juif où ils sont, ça ne leur a pas plu et ne cessent depuis de vouloir reprendre leurs terres d'où ils ont été chassés. Qu'ils sont bêtes... Je serais curieux de voir la réaction des Corses ou des Basques s'il avait été décidé de créer Israël là-bas...

Taratata ! 

Vous comparez des choses qui ne le sont pas.  Je n'ose même pas parler de vos références historiques qui commencent en 1940.  Je le dis et le redis, le peuple palestinien n'a jamais existé, ni la nation Palestine. Une simple recherche google vous le confirmerait. 

Portrait de The dream
24/septembre/2022 - 18h38

Les maires de Stains et de Trappes pour ne citer qu'eux ne sont que le frappant exemple de ce qui nous attend dans un futur proche. Des villes avec à leur tête des individus qui ne se sentent pas français et qui veulent faire de leur commune des berceaux musulmans pour ne pas dire islamistes.Sans oublier que leur élection prouve que dans leur localité le grand remplacement est déjà bien avancé...

Portrait de Nowo
24/septembre/2022 - 18h36
iceman a écrit :

Bizarrement, quand on a dit aux Palestiniens de dégager car l'occident a décidé de créer un Etat juif où ils sont, ça ne leur a pas plu et ne cessent depuis de vouloir reprendre leurs terres d'où ils ont été chassés. Qu'ils sont bêtes... Je serais curieux de voir la réaction des Corses ou des Basques s'il avait été décidé de créer Israël là-bas...

D'un point de vu politique la "Palestine" en tant qu'état n'a jamais existée, la région appartenait à l'empire Ottoman, puis aux anglais qui l'ont donnée à la SdN (ancêtre de l'ONU) qui l'a cédé aux sionistes après la 2 éme guerre mondiale. 

Puisque vous prenez la Corse en exemple, et bien c'est déjà arrivé, la Corse n'a pas toujours été Française. Elle a d'abord appartenu aux Pisans, puis aux Génois, elle est devenu indépendante pendant 14 ans et pour finir Française. 

Je peux aussi vous parler des Basques et de l'Espagne mais ça serait trop long.

L'occident n'a jamais dit aux palestiniens de dégager, la première répartition de la région était d'environ 55% pour les palestiniens et 45% pour les sionistes, mais vu qu'entre temps les pays voisins ont déclarés des guerres qu'ils ont perdues, Israël est ce qu'elle est aujourd'hui (95% de territoire occupé).

C'est un peu comme ça que fonctionne le monde depuis qu'il existe, une guerre éclate, le gagnant remporte le territoire, le perdant subit. 

 

 

Portrait de iceman
24/septembre/2022 - 18h13
Gustave68 a écrit :

Il faut se faire une raison: la "Palestine" n'existe pas, n'a jamais existé, et n'existera jamais. Il ne faut pas être naïf, à court, moyen ou long terme, le but ultime des palestiniens et des pays arabes alentour sera la destruction de l'Etat d'Israël. C'est la raison pour laquelle l'Etat d'Israël se doit d'être extrêmement prudent. Parlons des personnes qui s'affichent avec un drapeau palestinien en France à 5000 km d'Israël : islamistes, islamo-gauchistes, antisémites, antisionistes ou complotistes ?

Bizarrement, quand on a dit aux Palestiniens de dégager car l'occident a décidé de créer un Etat juif où ils sont, ça ne leur a pas plu et ne cessent depuis de vouloir reprendre leurs terres d'où ils ont été chassés. Qu'ils sont bêtes... Je serais curieux de voir la réaction des Corses ou des Basques s'il avait été décidé de créer Israël là-bas...

Portrait de iceman
24/septembre/2022 - 18h05

Le gars n'a toujours pas compris qu'il intervient en tant que maire et donc représentant de la France et de ses idées, qu'elles lui plaisent ou non, et que les convictions personnelles n'ont rien à faire ici...

Portrait de Gustave68
24/septembre/2022 - 17h35
li li a écrit :

Si la lutte contre l'apartheid que subissent les palestiniens n'est pas une cause politique alors la politique n'existe pas. Justement c'est excessivement politique en France où l’état soutien les pratiques du gouvernement d’extrême droite d'israel contre sa propre population musulmane et contre le peuple palestinien, ah mince le gvt français voudrait peut être faire pareil.

Haha !  Vous reprenez le discours "islamo-gauchiste": le parallèle entre un soit disant apartheid des musulmans par l'Etat d'Israël et un soit disant apartheid des musulmans dans les banlieues par l'Etat français. Soyons sérieux. Et si les palestiniens avaient une part de responsabilité de leur propre situation ?  Les palestiniens et les pays arabes alentour reconnaissent ils de façon unanime et sincère l'existence de l'Etat d'Israël ?

Portrait de li li
24/septembre/2022 - 17h17
Gustave68 a écrit :

Il faut se faire une raison: la "Palestine" n'existe pas, n'a jamais existé, et n'existera jamais. Il ne faut pas être naïf, à court, moyen ou long terme, le but ultime des palestiniens et des pays arabes alentour sera la destruction de l'Etat d'Israël. C'est la raison pour laquelle l'Etat d'Israël se doit d'être extrêmement prudent. Parlons des personnes qui s'affichent avec un drapeau palestinien en France à 5000 km d'Israël : islamistes, islamo-gauchistes, antisémites, antisionistes ou complotistes ?

Tu ne sais reflechir qu'avec le concept d'Etat-Nation c'est ton problème et le problème d'une grande partie de l'occident

Portrait de li li
24/septembre/2022 - 17h13
Nowo a écrit :

Vous confondez les causes personnelles et celles qui impliquent l'état qu'un maire est censé représenter.

La France est engagée aux côté de L'Ukraine (qui est un état reconnu par la France), mais de ce que j'en sais, certainement pas au côté des palestiniens. 

D'ailleurs la France ne reconnait pas la Palestine comme un état (même si d'autres pays, 134 pour être précis, l'ont fait).

Il s'agit donc d'une cause personnelle à ce monsieur mais pas celle de la France. 

S'il veut rentrer chez lui le soir et agiter son petit drapeau il peut, mais pas dans sa mairie. 

 

Si la lutte contre l'apartheid que subissent les palestiniens n'est pas une cause politique alors la politique n'existe pas. Justement c'est excessivement politique en France où l’état soutien les pratiques du gouvernement d’extrême droite d'israel contre sa propre population musulmane et contre le peuple palestinien, ah mince le gvt français voudrait peut être faire pareil.

Portrait de Gustave68
24/septembre/2022 - 17h11
LuffyDRAGON a écrit :

Le drapeau ukrainien qu'on se tape sur tous les frontons de mairie et monuments, on en parle ??? 

Total hors sujet ou provocation: la souveraineté de l'Ukraine est internationalement reconnue et l'Etat Palestinien n'est pas reconnu. Les personnes qui s'affichent avec le drapeau Palestinien en France sont des activistes.

Portrait de Gustave68
24/septembre/2022 - 16h53
Toukos 94 a écrit :

Et les maires qui mettent le drapeau ukrainien dans leur mairies sont-ils dangereux la Cisjordanie est occupée par Israël c est l onu qui le dit tout comme l Ukraine et occupée donc oui il peut mettre un drapeau palestiniens dans son bureau 

Il faut se faire une raison: la "Palestine" n'existe pas, n'a jamais existé, et n'existera jamais. Il ne faut pas être naïf, à court, moyen ou long terme, le but ultime des palestiniens et des pays arabes alentour sera la destruction de l'Etat d'Israël. C'est la raison pour laquelle l'Etat d'Israël se doit d'être extrêmement prudent. Parlons des personnes qui s'affichent avec un drapeau palestinien en France à 5000 km d'Israël : islamistes, islamo-gauchistes, antisémites, antisionistes ou complotistes ?

Portrait de Azrael68
24/septembre/2022 - 16h43 - depuis l'application mobile
LuffyDRAGON a écrit :

Le drapeau ukrainien qu'on se tape sur tous les frontons de mairie et monuments, on en parle ??? 

@LuffyDRAGON. Très con comme comparaison

Portrait de Nowo
24/septembre/2022 - 16h34
Toukos 94 a écrit :

Et les maires qui mettent le drapeau ukrainien dans leur mairies sont-ils dangereux la Cisjordanie est occupée par Israël c est l onu qui le dit tout comme l Ukraine et occupée donc oui il peut mettre un drapeau palestiniens dans son bureau 

Vous confondez les causes personnelles et celles qui impliquent l'état qu'un maire est censé représenter.

La France est engagée aux côté de L'Ukraine (qui est un état reconnu par la France), mais de ce que j'en sais, certainement pas au côté des palestiniens. 

D'ailleurs la France ne reconnait pas la Palestine comme un état (même si d'autres pays, 134 pour être précis, l'ont fait).

Il s'agit donc d'une cause personnelle à ce monsieur mais pas celle de la France. 

S'il veut rentrer chez lui le soir et agiter son petit drapeau il peut, mais pas dans sa mairie. 

 

Portrait de Toukos 94
24/septembre/2022 - 16h24
Nowo a écrit :

Ce monsieur est dangereux, il se sert de son statut pour défendre une cause personnelle.

Il peut afficher tous les drapeaux qu'il veut dans sa chambre, mais là on parle d'une mairie, quand il est élu il devient un représentant de la France et non pas un représentant de la Palestine.

Il ne peut pas se servir de son pouvoir de maire pour servir ses convictions.

C'est bien la preuve qu'il n'est pas digne de cette fonction.

Et les maires qui mettent le drapeau ukrainien dans leur mairies sont-ils dangereux la Cisjordanie est occupée par Israël c est l onu qui le dit tout comme l Ukraine et occupée donc oui il peut mettre un drapeau palestiniens dans son bureau 

Portrait de Nowo
24/septembre/2022 - 16h17

Ce monsieur est dangereux, il se sert de son statut pour défendre une cause personnelle.

Il peut afficher tous les drapeaux qu'il veut dans sa chambre, mais là on parle d'une mairie, quand il est élu il devient un représentant de la France et non pas un représentant de la Palestine.

Il ne peut pas se servir de son pouvoir de maire pour servir ses convictions.

C'est bien la preuve qu'il n'est pas digne de cette fonction.

Portrait de Toukos 94
24/septembre/2022 - 16h12
LuffyDRAGON a écrit :

Le drapeau ukrainien qu'on se tape sur tous les frontons de mairie et monuments, on en parle ??? 

Ce sont des chrétiens si c était la Turquie qui serait attaque par les russes qui pourtant membre de l otan on continuerai à acheté du gaz au russe et je suis persuadé que les hongrois les polonais n auraient jamais accueilli les turcs encore moins les habitants français qui accueille des ukrainien 

Portrait de Toukos 94
24/septembre/2022 - 16h14

Je change de sujet les russes quitte leur territoire pour ne pas faire la guerre on les traite de lache poutine ne ferme pas les frontières et la France et l Allemagne veulent les accueillir ok les ukrainien eu ne peuvent pas quitter leur territoire on leur ferme la frontière on leur dit combattre jusqu'à la mort en sachant que si il pouvait quitter le territoire sa serait un exode donc je résume les russes vont bénéficier d aide de l état par rapport à l asile et les ukrainien homme vont crevé de faims en Ukraine 

Portrait de Gustave68
24/septembre/2022 - 13h21
slimxyz a écrit :

Si ça avait été un drapeau israelien derrière le maire, est-ce que Morandini lui aurait fait la même remarque ?

Le drapeau palestinien pour beaucoup, à tort ou à raison, est le symbole du terrorisme. C'est un drapeau appartenant aux ennemis de l'Etat d'Israël. L'Etat d'Israël est l'ami de la France, par conséquent ....

Portrait de Gustave68
24/septembre/2022 - 13h11
seb2746 a écrit :

Mais bien sur... pipoland le retour.

Anti-sioniste : OUI et je ne comprends pas comment on peut encore être pour un mouvement politique utilisant des procédés PIRE que les nazis.

Le reste n'est qu'invention des sionistes pour essayer d'avoir le bon rôle (2 enquêtes pour génocide aux fesses tout de même... ça va être compliqué).

En tout cas, vous êtes cohérent, puisque vous marchez dans les pas de Mahmoud Abbas, qui a comparé la politique israélienne envers les Palestiniens au génocide juif commis par les nazis. Une façon de relativiser la shoah et d'affirmer une forme d'antisémitisme. Je constate en tout cas qu'en France les islamistes avec leur haine d'Israël font de plus en plus de convaincus

Portrait de slimxyz
24/septembre/2022 - 12h56

Si ça avait été un drapeau israelien derrière le maire, est-ce que Morandini lui aurait fait la même remarque ?

Portrait de Gustave68
24/septembre/2022 - 11h53
n.azz44 a écrit :

Il faut arrêter un peu. A ce que je saches ce n’est pas un délit  Je n’ai pas vu un tel acharnement en 2021 quand Mr Estrosi avait apporté son soutien à Israël, en plein conflit, en hissant le drapeau israélien au fronton de sa mairie. 

Les pro-palestiniens en France, pour la plupart, sont antisémites, islamistes, islamo-gauchistes, antioccidentaux et haïssent profondément la France. 

Portrait de YVESM
24/septembre/2022 - 11h07

PCF ???

PCF ????

PCF : Personal Community Family...

Portrait de Leon48Leon
24/septembre/2022 - 10h30 - depuis l'application mobile

Un élu de la république française se doit d’être neutre. En France deux drapeaux sont légitimes dans une mairie, le français et l’européen (point barre.)

Portrait de n.azz44
24/septembre/2022 - 09h49

Il faut arrêter un peu. A ce que je saches ce n’est pas un délit  Je n’ai pas vu un tel acharnement en 2021 quand Mr Estrosi avait apporté son soutien à Israël, en plein conflit, en hissant le drapeau israélien au fronton de sa mairie.