03/09 17:40

Le décollage de la nouvelle méga-fusée de la Nasa vers la Lune a de nouveau été annulé au dernier moment ce samedi, pour la deuxième fois en moins d'une semaine

Le décollage de la nouvelle méga-fusée de la Nasa vers la Lune a de nouveau été annulé au dernier moment ce samedi, pour la deuxième fois en moins d'une semaine, a indiqué la Nasa, qui n'a pas réussi à résoudre un problème de fuite de carburant au moment du remplissage des réservoirs de la fusée.

Le lancement, initialement prévu à 20h17 (heure française), n'aura pas lieu en raison de difficultés rencontrées dans la phase de remplissage des réservoirs, confirme le directeur général de l'ESA. "Le lancement d'Artemis est annulé pour aujourd'hui à cause d'une fuite pendant le remplissage du réservoir. Cela rappelle à tout le monde à quel point l'espace est complexe.

C'est la bonne décision, la sécurité avant tout", déclare ainsi Josef Aschbacher sur Twitter. La Nasa a rapidement confirmé cette information, expliquant que les tentatives de réparation de la part de ses équipes n'avaient pas fonctionnées. Une conférence de presse pendant laquelle plus d'informations seront dévoilées a été annoncée.

Le lancement pourra être reporté à une date ultérieure, mais les équipes de la Nasa devront analyser toutes les données avant de se prononcer sur une nouvelle date.

La mission test Artémis 1, sans équipage à bord, doit marquer le début du grand programme spatial américain de retour sur la Lune, avec pour but d'y établir une présence durable, permettant ensuite de s'en servir comme tremplin vers Mars.

Après une première annulation lundi, c'est la deuxième fois que le lancement de la première mission du programme Artemis est repoussé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Soulejack
4/septembre/2022 - 08h56

ils étaient meilleurs en 1969.un spécialiste Pampers en route vers les USA pour colmater la fuite.

Portrait de Capri
4/septembre/2022 - 07h09

« Jamais deux sans trois » (tentatives de lancement) = « it never rains, but pours » (anglais américain) OU « never twice without thrice » (anglais UK)

Portrait de Friizeenn
3/septembre/2022 - 20h30

Mince, moi qui attendais un feu d'artifice à plusieurs milliards... c'est partie remise pour polluer encore un peu plus notre planète.

Portrait de christ59200
3/septembre/2022 - 18h00

Décision justifiée vu le prix de la fusée et surtout la sécurisation pour un vol habité.