30/08 10:31

Attaque barbare : La vidéo choc d'un homme tabassé à Toulouse par des agresseurs qui lui roulent ensuite dessus en scooter - Attention images très violentes

C'est une attaque barbare et d'une rare violente qui sème l'émoi à Toulouse mais également chez tous ceux qui ont pu voir cette attaque sauvage. Les images, filmées par une caméra de vidéosurveillance municipale et qui se sont retrouvées sur les réseaux sociaux montrent une agression très violente qui s'est déroulée à Toulouse.

Sur les images, on peut voir  deux hommes en frapper un troisième, en pleine rue et sans qu'on en comprenne bien la raison. La victime tombe par terre alors que les agresseurs lui assènent alors plusieurs coups de pieds.

Deux hommes et une femme tentent de s'interposer. Les deux suspects s'éloignent un peu, montent sur un scooter, mais ils ne partent pas, bien au contraire. Ils ont visiblement décider de "finir" leur victime car ils décident de lui rouler dessus avec leur scooter avant de prendre la fuite. 

La victime, un jeune dont on ne connaît par l'âge précis, s'en sort quasi miraculeusement avec un traumatisme crânien, une fracture à la mâchoire. Entendu par les policiers, il ne se souvient de rien concernant cette agression. Il a porté plainte dimanche, après avoir été pris en charge à l'hôpital Purpan. Deux témoins directs de la scène sont entendus par les enquêteurs. L'un d'entre eux, on le voit sur la vidéo, tente de ralentir les agresseurs en jetant son vélo sous les roues du scooter qui prend la fuite.

Le soir de l'agression, ce sont les policiers municipaux qui sont arrivés les premiers sur place, alertés par des passants. Rapidement consultées, les images de vidéosurveillance ont permis d'en savoir un peu plus. L'agression a duré précisément 40 secondes, entre 2h14 et 2h15.

Les agresseurs ont pris la fuite en scooter en direction du quartier Saint-Cyprien.

Une enquête administrative est également ouverte "afin d'identifier l’origine de la diffusion de cette vidéo." affirme la municipalité, qui précise que le recel d'images de vidéoprotection est puni de trois ans d'emprisonnement. La vidéo a ensuite été diffusée sur les réseaux sociaux, partagée par plusieurs comptes, comme ceux du député Rassemblement National Julien Odoul, ou encore Damien Rieu, membre du parti Reconquête (candidat du parti d'Eric Zemmour aux dernières élections législatives).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LISCO
30/août/2022 - 11h48
karim el karim a écrit :

des bandits de grands chemins, sans leur couper la main, faudrait la rendre inactive façon debouze

ca les calmerait un peu ces voleurs et plus difficile de conduire un scooter en plus

pour couper la main des voleurs il faut appliquer le coran , patientez un peu cela va venir mais on risque que la France devienne un pays de manchots.

Portrait de COLIN33
30/août/2022 - 08h25 - depuis l'application mobile

qui sont ces braves gens ???

Portrait de DCA997
30/août/2022 - 07h33
karim el karim a écrit :

vous parlez de qui ou de quoi exactement ?

Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt...