16/08 14:02

Eric Antoine présentera à partir de demain soir en prime sur M6 un nouveau programme intitulé "Les traîtres - Seront-ils démasqués?", et adapté d'un format néerlandais - VIDEO

Par Carole GUIRADO

Quatorze personnalités, cohabitant ensemble pendant près d'une semaine, doivent débusquer trois "traîtres" cachés dans le groupe tout en évitant l'élimination: avec "Les Traîtres", nouveau jeu diffusé mercredi, M6 mise sur un concept psychologique qui a déjà séduit à l'international. Comment réagir quand on vit en huis clos avec des personnes sur lesquelles on ne peut pas compter? C'est l'expérience qu'ont accepté de vivre six jours durant quatorze célébrités dans un château d'Auvergne, sous la houlette de l'animateur et illusionniste Eric Antoine.

L'affiche, hétéroclite, vise tous les types d'audiences: elle mêle champions olympiques (David Douillet, Camille Lacourt) et de jeux télévisés (Clémence Castel, Paul El Kharrat), elle complique l'équation avec des duos aux liens affectifs forts (Vanessa Douillet, épouse de l'ancien judoka, la YouTubeuse Natoo avec sa meilleure amie, la styliste Melococo). A ces derniers s'ajoutent les comédiens Martin Lamotte et Bruno Sanches, le romancier Bernard Werber, l'humoriste Alex Ramirès, la chanteuse et comédienne Elsa Esnoult et l'ex-Miss France Delphine Wespiser.

Tous concourent pour une association de leur choix avec pour but de décrocher la récompense destinée à l'ultime finaliste, 50 lingots d'argent. Mais pour cela, ils devront s'éliminer les uns les autres tout en jouant dans deux catégories différentes: les "loyaux" et les "traîtres". Au top départ du jeu, trois d'entre eux sont désignés secrètement "traîtres". Ceux-ci devront se fondre parmi la majorité de "loyaux" qui eux auront pour tâche commune de les débusquer. Initialement, "on voulait tous être traîtres, on avait l'impression qu'on allait être plus dans le jeu, être le prédateur mais en réalité ce n'est pas cela du tout", explique l'ancien ministre David Douillet, lors d'une conférence de presse. "Tu veux être le chasseur mais tu t'aperçois que tu es le chassé", résume-t-il.

"Six jours intenses" d'après les candidats, qui hors caméra avaient pour consigne de ne pas évoquer le jeu. "Quand tu vas te coucher, tu es tout seul, tu ne côtoies personne et une nounou surveille" les couloirs, se souvient Vanessa Douillet. Les candidats sont soumis à une mécanique chronologique destinée à faire monter la pression: après des épreuves physiques ou psychologiques, ceux-ci se retrouvent en fin de journée autour d'une table ronde où chacun désigne un candidat qu'ils soupçonnent d'être traître.

Celui ayant recueilli le plus de votes à son encontre doit alors quitter la partie. Plus tard dans la soirée, les traîtres choisissent à leur tour un autre participant à éliminer, et c'est uniquement au petit-déjeuner que le reste du groupe découvre son départ. "Émotionnellement, ça ne s'arrête jamais", relate Delphine Wespirer. Et même après la fin du tournage, "c'est assez perturbant, j'y ai pensé très longtemps après, ça m'a fait réfléchir sur moi, mon rapport aux autres", ajoute Clémence Castel.

Jusqu'où peut-on mentir, se renier ou mettre ses sentiments de côté pour gagner? Comment ne pas être blessé par la trahison ou l'élimination? "Ca a fait psychothérapie de groupe pour tout le monde", lance souriant le romancier Bernard Werber. Un essorage psychologique accentué par la fatigue d'un tournage à large amplitude horaire (8H-3H du matin), ajoute le maître de cérémonie, Eric Antoine.

Au final, "tu perds les pédales même si tu sais que c'est un jeu, ce n'en est plus un, ça part en vrille". Derrière ce concept, le producteur de télévision néerlandais Marc Pos, qui après avoir mis près de six ans à vendre son idée, l'a vu faire un carton d'audience dès son lancement aux Pays-Bas en mars 2021, attirant en moyenne plus de deux millions de téléspectateurs par épisode. Depuis, le programme s'est déjà vendu dans 14 pays, dont au Royaume-Uni (BBC) et aux États-Unis (NBCUniversal pour la plateforme Peacock).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lucieat
17/août/2022 - 08h58

Il est partout celui là! je ne sais pas pourquoi, il ne m'a rien fait mais je ne l'aime pas, il en rajoute trop, c'est pas naturel, bref ! il me gonfle ! donc, je change de chaîne

Portrait de Vosegus
16/août/2022 - 17h53

Eric Antoine. Non vraiment je ne peux pas.  Je fais vraiment une allergie à ses excès de jeu mal joué.  Il en fait des tonnes pour rien. 

Portrait de Cymru
16/août/2022 - 17h33

À mon avis,  quelques politiciens ont dû être retenus pour participer à cette émission... 

Portrait de un33d
16/août/2022 - 14h09

ça me rappelle Qui Est La Taupe que j'avais adoré mais qui n'avait pas vraiment bien fonctionné...