13/08 12:02

La Ville de Paris a commencé à infliger des amendes aux commerces ne respectant pas la nouvelle obligation de maintenir "fermées" portes et baies vitrées quand la climatisation rafraîchit leurs magasins - VIDEO

La Ville de Paris a commencé à infliger des amendes aux commerces ne respectant pas la nouvelle obligation de maintenir "fermées" portes et baies vitrées quand la climatisation rafraîchit leurs magasins, a appris l'AFP auprès de la mairie, confirmant une information du Parisien.

Depuis le lundi 25 juillet, un arrêté signé par la mairie de la capitale prévoit une contravention - s'accompagnant d'une amende de 150 euros maximum - pour les établissements commerciaux ou de service laissant leur porte ouverte lorsque le chauffage ou la climatisation fonctionnent à l'intérieur. Il s'agit d'une "mesure de lutte contre le gaspillage de l'énergie", selon la décision administrative.

Les verbalisations ont débuté mercredi dans la très commerçante et touristique rue de Rivoli, dans le IVe arrondissement, mais "l'ensemble du dispositif est sur tous les arrondissements parisiens", précise la mairie. "Les deux précédentes semaines, nous sensibilisions les commerçants à la future verbalisation".

La mairie n'a pas indiqué combien d'établissements avaient déjà été verbalisés. Chaque jour, deux patrouilles de la police municipale parisienne se consacrent à cela. La verbalisation a lieu "au cas par cas", a expliqué à l'AFP la Ville de Paris. "Si un commerçant nous montre qu’il est en train de changer de porte ou qu'il entame des démarches pour avoir une porte fermée nous ne verbalisons pas", explique-t-elle. "En revanche pour les autres enseignes déjà sensibilisées ou qui n’ont pas prévu d'efforts, nous verbalisons systématiquement". "Cette mesure vise à mettre un terme à une pratique aberrante dans le contexte actuel d’urgence climatique et de crise de l’énergie", avait fait valoir la mairie fin juillet.

L'arrêté ne s'applique pas "aux restaurants ou aux débits de boisson disposant d'une terrasse extérieure régulièrement autorisée". Paris n'est pas la première ville à vouloir interdire aux commerces climatisés de garder leur porte ouverte. Le 15 juillet, la mairie PS de Bourg-en-Bresse avait émis un arrêté du même type, présenté comme une première en France. Lyon, puis Besançon l'avaient imitée dans la foulée.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MICMAH458
13/août/2022 - 19h09
LISCO a écrit :

la mairie de Paris est sévère vis a vis des commerçants qui ne respectent pas les consignes c'est bien mais pourquoi la même sévérité n'est elle pas appliquée a tous les dealers qui squattent certaines zones de Paris .?

Poser la question, c'est pratiquement y répondre : les commerçants ne sont pas violents, ne se révoltent pas, et paient les amendes (les taxes!), soit tout le contraire des dealers et autres sans papiers que vous évoquez.  Nous sommes, vous et moi, des vaches à lait, et l'Etat l'a bien compris depuis toujours.

Pour le dire autrement, c'est beaucoup plus sécurisant, tranquille et rentable de punir les commerçants, alors que c'est plus dangereux et aléatoire de poursuivre les délinquants.

Portrait de LISCO
13/août/2022 - 18h39

la mairie de Paris est sévère vis a vis des commerçants qui ne respectent pas les consignes c'est bien mais pourquoi la même sévérité n'est elle pas appliquée a tous les dealers qui squattent certaines zones de Paris .?

Portrait de Fred4000
13/août/2022 - 14h52
Eliza11 a écrit :

Les gens sont tellement cons qu'ils ont besoin d'un pv pour comprendre que ça n'a pas de sens de mettre la clim si tout est ouvert.

En fait si, le commerçant gagne plus d'argent avec plus de clients qui rentrent plus facilement.

Il suffit d'un ou deux client pour que ça largement rentable.

Dans mon ancien magasin de 80 m² clim a fond, j' était a 80 euros par mois de courant.

La porte fermé c'est une histoire a économiser 20 euros dans le mois dans le commerçant.

 

Portrait de Imaim
13/août/2022 - 13h48
Jb02 a écrit :

Et pendant ce temps la racaille court, court , court. C’est bien plus simple de verbaliser un malheureux commerçant, y’a pas à courir…

Tu as eu quelle note au bac de philo ?

Portrait de Tranquillou et plus
13/août/2022 - 13h40

Il est plus facile de taxer les commerçants que de chasser les Rodéos à moto en ville et ailleurs !

Portrait de MICMAH458
13/août/2022 - 12h43

Au même moment, dans les mêmes rues, quelques "jeunes désoeuvrés" passent et repassent encore en faisant de jolis et acrobatiques wheelings, vu que nos flics sont occupés à autre chose.

Portrait de Jb02
13/août/2022 - 12h39 - depuis l'application mobile

Et pendant ce temps la racaille court, court , court. C’est bien plus simple de verbaliser un malheureux commerçant, y’a pas à courir…

Portrait de LeBonSens
13/août/2022 - 12h38
Eliza11 a écrit :

Les gens sont tellement cons qu'ils ont besoin d'un pv pour comprendre que ça n'a pas de sens de mettre la clim si tout est ouvert.

Que les gens soient cons, oui, je suis d'accord avec vous. Mais à mon sens, ce n'est pas pour la raison que vous évoquez : ils comprennent très bien que "ça n'a pas de sens de mettre la clim si tout est ouvert" mais ILS S'EN FOUTENT. Du moment qu'ils pensent que ça peut leur rapporter quelques clients supplémentaires (et donc d'argent), l'écologie n'a aucune importance pour eux.

C'est d'ailleurs le problème général que l'on a avec l'écologie. Face à l'argent, elle n'a aucune valeur, quitte à bouziller la planète.