04/08 10:16

Un journaliste a été assassiné avec deux autres personnes au Mexique, ont indiqué cette nuit les autorités et une ONG de défense de la presse

Un journaliste a été assassiné avec deux autres personnes au Mexique dans un des Etats les plus violents du pays, ont indiqué mercredi les autorités et une ONG de défense de la presse. Ernesto Mendez, directeur de la publication "Tu voz", a été tué dans un bar par des inconnus avec deux autres personnes à San Luis de la Paz, dans l'Etat du Guanajuato (centre), ont précisé ces sources. "Un commando armé a fait irruption dans un bar appartenant à la famille de Mendez", a déclaré l'ONG de défense de la presse Article 19. Mendez avait reçu des menaces, ajoute l'ONG selon qui au moins 13 journalistes ont été tués depuis le début de l'année.

Le gouvernement mexicain comptabilise, lui, 10 journalistes assassinés depuis le début de l'année, estimant que deux victimes n'exerçaient pas leur métier quand elles ont été tuées.

Une vingtaine de personnes ont été arrêtées, d'après le gouvernement. La branche mexicaine de Reporters sans frontières (RSF) a demandé aux autorités de n'exclure aucune piste d'enquête, y compris le travail journalistique de la victime. Etat industriel prospère, Guanajuato est l'un des plus violents du fait de la rivalité entre deux cartels de la drogue, Santa Rosa de Lima et Jalisco Nueva Generación. Quelque 150 journalistes ont été tués au Mexique depuis 2000, en toute impunité la plupart du temps. Ils ont été surtout tués dans les Etats frappés par la violence liée au trafique de drogue (Sinaloa, Jalisco...).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jean Pull
5/août/2022 - 01h27

On parle du metier de l'un qui est journaliste, mais les deux autres on s'en fiche...