01/08 14:08

Canicule et incendie: Après Landiras et La Teste-de-Buch en Gironde, de nouveaux feux de forêt se sont déclarés dans le sud de la France comme à Mano (Landes) et à Santo Pietro di Tenda (Haute-Corse)

14h11: Un feu de forêt s'est déclaré à Mano (Landes) ce 31 juillet à 22h30, détruisant plus de 150 hectares de pins. Une quarantaine de personnes ont dû être évacuées, d'après France Bleu. A l'heure actuelle, le feu n'est toujours pas fixé.

En Corse, deux incendies se sont déclenchés à Santo Pietro di Tenda (Haute-Corse) ce 1er août. Les flammes se situent pour l'instant dans un lieu inaccessible aux sapeurs-pompiers, rapporte France Bleu. Entre 10 et 15 hectares de végétation sont déjà partis en fumée.

Enfin à Beaucaire (Gard), 15 hectares de végétation ont été détruits, ainsi que deux habitations, selon les dernières informations sur cet incendie déclaré le 31 juillet. Trois personnes ont été légèrement blessées. Le feu de la commune voisine d'Aubais (Gard) a été fixé, après avoir brûlé 370 hectares de forêt.

13h08: Le feu est désormais fixé à Aubais, dans le Gard, même si de nombreux points chauds restent encore actifs, annonce le Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) du Gard ce lundi matin. "Après une longue lutte cette nuit (...), le feu a été fixé en deuxième partie de nuit et la situation est actuellement favorable", annonce le commandant William Borelly, porte-parole du SDIS du Gard, ce lundi sur France Info. L'incendie s'est déclaré dimanche après-midi dans le secteur d'Aubais, brûlant 370 hectares de végétation. Des maisons évacuées Menacées par les flammes, plusieurs habitations ont été évacuées dimanche par précaution.

12h03: Après Landiras et La Teste-de-Buch en Gironde, de nouveaux feux de forêt se sont déclarés dans le sud de la France. Des incendies sont en cours à Mano (Landes) et à Santo Pietro di Tenda (Haute-Corse)

11h23: L'incendie qui a débuté dimanche en fin de journée sur la commune forestière de Mano (Landes) à la frontière avec la Gironde, a parcouru une zone de 300 hectares et «ne progresse plus», a annoncé la préfecture des Landes dans son dernier bilan.L'incendie est «toujours en cours» et son périmètre couvre désormais «une surface d'environ 300 ha», ce qui inclut des zones brûlées et d'autres non, a précisé la préfecture. À 22h30 dimanche soir, les flammes avaient brûlé 150 ha de pins dans ce secteur de la forêt des Landes de Gascogne. «Aucune habitation» du village n'a été touchée mais le sinistre a entraîné l'évacuation préventive d'une quinzaine de maisons, soit une quarantaine de personnes.

09h40: L'épisode de forte chaleur devrait "s'étendre mardi et mercredi sur de nombreuses régions", à l'ouest et dans la vallée du Rhône, prévoit Météo-France. A l'échelle de la France, le pic de chaleur est attendu pour mercredi avec des maximales souvent supérieures ou égales à 35°C et des pointes à 39 ou 40 degrés sur le sud-ouest.

Ce pic devrait cependant être "bref dans de nombreux départements", selon Steven Testelin, prévisionniste à Météo France, et de l'air moins chaud pourrait arriver jeudi par le nord-ouest.

Météo France recommande de veiller sur les personnes âgées, les personnes atteintes de maladie chronique ou de troubles de la santé mentale, les personnes qui prennent régulièrement des médicaments, et les personnes isolées. La déshydratation ou un coup de chaleur (fièvre, peau chaude, rouge et sèche, maux de tête, nausées) peuvent aussi toucher les sportifs et les personnes qui travaillent dehors.

08h20: 35 à 39 degrés en journée, et des nuits étouffantes: un nouvel épisode de canicule devrait toucher le sud de la France lundi avant de monter vers le nord mardi et mercredi. Ardèche (07), Drôme (26), Gard (30), Pyrénées-Orientales (66) et Vaucluse (84): cinq départements ont été placés sous vigilance orange dans le sud de la France.

Ils devraient traverser un "nouvel épisode caniculaire dont l'intensité et la durée seront moindres que celles de l'épisode précédent", a précisé Météo-France dimanche dans un bulletin. Les dix autres départements du quart sud-est de la France ont été placés en vigilance jaune.

Quelques jours après une vague de chaleur exceptionnelle qui a duré deux semaines, les températures ont de nouveau été élevées dimanche après-midi du Roussillon à la Provence.

06h21 : Avec 35 à 39 degrés prévus dans la journée, cinq départements du sud de la France ont été placés dimanche sous vigilance orange avant un nouvel épisode de canicule, qui devrait monter vers le nord mardi et mercredi. Ardèche (07), Drôme (26), Gard (30), Pyrénées-Orientales (66) et Vaucluse (84) devraient traverser un "nouvel épisode caniculaire dont l'intensité et la durée seront moindres que celles de l'épisode précédent", a précisé Météo-France dans un bulletin dimanche. 

Les dix autres départements du quart sud-est de la France ont été placés en vigilance jaune. Quelques jours après une vague de chaleur exceptionnelle qui a duré deux semaines, les températures étaient de nouveau élevées dimanche après-midi du Roussillon à la Provence. 36 degrés ont été relevés à Marseille, Montpellier et Perpignan à 16H00, et 38 à Nîmes. 

"La chaleur s'intensifie à nouveau", a prévenu Météo-France. Dans la nuit de dimanche à lundi, la température ne descendra pas au-dessous de 23 à 25 degrés sur les plaines littorales du Languedoc et il fera très doux également vers la basse vallée du Rhône, pas moins de 20 à 23 degrés. La chaleur se fera sentir dès le matin et dans l'après-midi de lundi dans le sud, avec des températures de 35 à 38 degrés sur les départements placés en vigilance orange, et des pointes à 39 degrés vers le Gard. L'épisode de forte chaleur devrait "s'étendre mardi et mercredi sur de nombreuses régions", à l'ouest et dans la vallée du Rhône, prévoit Météo-France.

A l'échelle de la France, le pic de chaleur est attendu pour mercredi avec des maximales souvent supérieures ou égales à 35°C et des pointes à 39 ou 40 degrés sur le sud-ouest.

Ce pic devrait cependant être "bref dans de nombreux départements", selon Steven Testelin, prévisionniste à Météo France, et de l'air moins chaud pourrait arriver jeudi par le nord-ouest.

La région Provence-Alpes-Côte-d'Azur a vécu son mois de juillet le plus chaud depuis 1947, a indiqué Météo-France. Au niveau de la France, juillet 2006 est resté plus chaud.

.

Dimanche 31 juillet

.

Météo France vient de placer cinq départements du sud en vigilance orange pour canicule en raison de la vague de chaleur qui s'abat sur l'Hexagone. La Drôme, l'Ardèche, les Pyrénées-Orientales, le Gard et le Vaucluse sont concernés par cette vigilance.

 

.

C'est une nouvelle canicule qui va en effet  frapper la France dès lundi, ce qui en fait la troisième de cet été ! Une situation pour le moins hors norme, puisque Météo France prévoit une nouvelle fois des températures qui pourraient frôler les 40 :

La chaleur s'intensifie donc sur le sud-est et s'étend au sud-ouest. Au lever du jour, il fera déjà 22 à localement 25 degrés en basse vallée du Rhône et sur la bordure méditerranéenne. Ailleurs, la nuit est encore relativement fraîche avec des minimales comprises entre 14 et 19 degrés en général.

Au nord de la Loire jusqu'à la frontière belge et la Lorraine, les températures maximales restent raisonnables, comprises entre 25 et 30 degrés, localement 21 à 24 sur les côtes de Manche.

Elles atteignent 30 à 33 degrés sur la partie centrale du pays, 32 à 34 à localement 35/36 sur le Sud-ouest et le nord de Rhône-Alpes, 34 à 37 à localement 38/39 degrés sur le sud-est, notamment sur le Languedoc et la basse vallée du Rhône.

«Néanmoins, des passages nuageux survoleront probablement les régions proches de la Manche», prévient Météo-France. «La seconde partie de la semaine pourrait connaître un passage pluvio-orageux, a priori plutôt du Sud-Ouest aux Alpes. Les températures se maintiennent globalement largement au-dessus des valeurs habituelles pour la saison, augurant d'un temps encore très chaud, en particulier en première partie de semaine», ajoute l'institut de météorologie.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de DictionnairErroné
1/août/2022 - 16h17
JESUISDIEU a écrit :

Avant de t'en prendre aux touristes, prends t'en d'abord à tous ces gens blindés (actionnaires, PDG, membre du gouvernement etc) qui se déplacent en jet privé ou avion de ligne au moindre trajet. C'est toujours au petit peuple qu'on demande de faire des efforts. Sur instagram, il y a un compte qui s'appelle "l'aviondebernard", il retrace tous les trajets de Bernard Arnault, pdg de LVMH, qui fait des Paris-Lyon en avion, même des trajets "londres est-Londres Ouest", il n'est pas le seul évidemment. Ce mois-ci le mec a fait en 30 jours 25 trajets en avion, soit 42 tonnes de kérosène et 133 tonnes de CO2… Et on va demander aux gens de ne pas faire un trajet en voiture par an pour prendre des vacances……

Si on a demandé aux gens de ne pas faire un trajet par an en voiture pour prendre des vacances, je n'en ai pas entendu parlé, et avec plus de 800 km de bouchon, ça ne se voit pas vraiment.

Par contre, il est clair que l'on peut prendre des vacances sans traverser un pays entier...

 

Portrait de Vosegus
1/août/2022 - 16h12
JESUISDIEU a écrit :

Avant de t'en prendre aux touristes, prends t'en d'abord à tous ces gens blindés (actionnaires, PDG, membre du gouvernement etc) qui se déplacent en jet privé ou avion de ligne au moindre trajet. C'est toujours au petit peuple qu'on demande de faire des efforts. Sur instagram, il y a un compte qui s'appelle "l'aviondebernard", il retrace tous les trajets de Bernard Arnault, pdg de LVMH, qui fait des Paris-Lyon en avion, même des trajets "londres est-Londres Ouest", il n'est pas le seul évidemment. Ce mois-ci le mec a fait en 30 jours 25 trajets en avion, soit 42 tonnes de kérosène et 133 tonnes de CO2… Et on va demander aux gens de ne pas faire un trajet en voiture par an pour prendre des vacances……

Voilà un lecteur de Le Point. 

Portrait de MS54840
1/août/2022 - 08h27

Avec tous ces touristes sur les routes, personne ne parle de la pollution de l'air, bizarre, le silence total ? un été normal de 2030 ! ce qui se passe en 2022.

Portrait de Lillois en vaucluse
nina83 a écrit :

Arf et encore une fois le Var reste en vert !! alors qu'on se tape des 25-26 les nuits et des 35-38 la journée, merci météo france et ses météorologues parisiens !!! vaut mieux en rire

@nina83 les départements placer en niveau 3 c'est simplement parce que les températures de la nuit sont pratiquement identiques à celles du jour dans votre commentaire vous expliquez bien qu'il y a 10 degrés d'écart entre le jour et la nuit donc pas besoin d'être en niveau canicule pour le Var

Portrait de nina83
31/juillet/2022 - 16h50

Arf et encore une fois le Var reste en vert !! alors qu'on se tape des 25-26 les nuits et des 35-38 la journée, merci météo france et ses météorologues parisiens !!! vaut mieux en rire