29/07 14:12

Regardez le maire de Lyon interpellé par une habitante en direct sur CNews, qui lui reproche sa gestion de l'insécurité place de la Guillotière où les incidents se succèdent -VIDEO

La ville de Lyon est au cœur de l’actualité depuis la violente agression de policiers il y a quelques jours dans le quartier de la Guillotière. Ce vendredi, en direct sur CNews, une habitante a interpellé le maire de la ville Grégory Doucet (EELV) , lui reprochant sa gestion de l'insécurité. 

«Notre action est résolue. Je n’ai aucune intention d’abandonner le territoire de la Guillotière», a-t-il affirmé. Et d'assurer face à l'habitante en colère: «On a mis en place un dispositif spécifique sur ce qu’on appelle les «jeunes en errance» qu’on a monté avec la métropole et la préfecture». Et d'indiquer toujours devant la caméra de CNews: «On a aussi une action qui a été renforcée sur les publics qui sont en situation on va dire "d’addiction". Petit à petit on met toutes les briques en place».

«J’ai bien conscience que ça ne résout pas le problème dans l’instant, par contre, notre action est résolue. Je n’ai aucune intention d’abandonner le territoire de la Guillotière et du quartier Moncey, j’en ai fait une priorité», a poursuivi Grégory Doucet.

Ce dernier en a profité pour évoquer l’ouverture récente dans le quartier d’«une maison des projets», afin «que puisse émerger des projets des habitants pour redonner à ce quartier sa dignité».

Mais l'habitante y a vu une réponse «anecdotique» 

«Quand on fait un accompagnement des publics en difficultés pour que des gens puissent choisir la voie de l’insertion professionnelle, on est en train d’agir sur le fond», a assuré Grégory Doucet, évoquant un «plan de réaménagement urbain de l’ensemble de la place» qui sera présenté en septembre par la mairie, afin d’avoir «une action sur l’ensemble des aspects, à la fois répressifs et préventifs». Selon l'élu EELV, c'est de cette manière «qu’on arrivera à résoudre durablement les sujets».

Avant d'assurer que sa priorité en politique était de que ce «monde» soit «satisfaisant» pour tous, les «enfants en priorité».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bob28
30/juillet/2022 - 09h56
Sir Hugo Drax a écrit :

 

ATTENTION: le narratif médiatique essaye de faire porter le chapeau aux maires écologistes et communistes alors que c'est bien la RÉPUBLIQUE CORROMPUE PAR LES ULTRA-RICHES qui est responsable.

La violence et la misère sont provoquées délibérément pour monter la classe moyenne contre les ultra-pauvres, c'est une diversion. Aussi pour la faire chanter et la menacer de tomber dans la misère histoire de maintenir les salaires au plus bas.

Extorquer la classe moyenne indéfiniment c'est de l'esclavage 2.0

Ça sert également à créer une sous-classe de chauffeurs Uber et de coursiers Amazon sans aucune conscience syndicale, corvéables à souhait.

 

Vous avez peut être raison.

Quoi qu'il en soit, quand il y a un incendie la priorité est de l'éteindre, pas de trouver la personne qui l'a allumé.

Une fois les habitants en sécurité, là on s'attelle à trouver le coupable et à le punir de façon exemplaire.

Portrait de kennynos
29/juillet/2022 - 21h28
L’€cume des Choses. a écrit :

apparemment les YAKA FOKON sont de sortie

c'est sûr que si on attend aprés un gauchiste pour régler le problème de l'insécurité et de l'immigration, dans 300 ans on y est encore...

Portrait de Talya
29/juillet/2022 - 16h04
Bigpower a écrit :

A élire des maires bisounours, on obtient une politique de bisounours. Et dans le monde de sauvages dans lequel on vit, ça engendre le chaos. Toutes ces villes dirigées par ces doux rêveurs tombent en décrépitude... 

C'est tout à fait vrai. Si aucune fermeté n'est employée contre ces dealers délinquants, ils prennent le pouvoir dans les quartiers. Le rapport de force doit être maintenu constamment sur le terrain . Ce quartier de la Guillotière est connu défavorablement depuis longtemps (comme ceux de la Duchère, des Minguettes, etc.). Le gros problème, c'est que la politique répressive montre aussi ses limites (manque de moyens ou d'effectifs, pas de prévention et de ciblage des délinquants ? ) et que les territoires perdus de la République s'étendent de plus en plus géographiquement. 

Portrait de Bigpower
29/juillet/2022 - 15h35

A élire des maires bisounours, on obtient une politique de bisounours. Et dans le monde de sauvages dans lequel on vit, ça engendre le chaos. Toutes ces villes dirigées par ces doux rêveurs tombent en décrépitude... 

Portrait de YVESM
29/juillet/2022 - 14h36

Et pourquoi pas des distributions gratuites de barbe à papa ?

Portrait de serguei
29/juillet/2022 - 14h33
Sir Hugo Drax a écrit :

 

ATTENTION: le narratif médiatique essaye de faire porter le chapeau aux maires écologistes et communistes alors que c'est bien la RÉPUBLIQUE CORROMPUE PAR LES ULTRA-RICHES qui est responsable.

La violence et la misère sont provoquées délibérément pour monter la classe moyenne contre les ultra-pauvres, c'est une diversion. Aussi pour la faire chanter et la menacer de tomber dans la misère histoire de maintenir les salaires au plus bas.

Extorquer la classe moyenne indéfiniment c'est de l'esclavage 2.0

Ça sert également à créer une sous-classe de chauffeurs Uber et de coursiers Amazon sans aucune conscience syndicale, corvéables à souhait.

 

Si ce n'est pas du pipeau, ça, ça y ressemble beaucoup !