29/07 10:27

Le député "En marche" Rémy Rebeyrotte, qui avait fait un salut nazi à l’Assemblée, va faire un don de 1000 euros à la Fédération Nationale des Déportés, et renouvelle ses excuses

Le député Renaissance (ex-LREM) Rémy Rebeyrotte a annoncé avoir fait un don de 1 000 euros à une association, renouvelant ses excuses après avoir fait un salut nazi dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale le 12 juillet en direction d'un député RN.

"J'ai décidé de faire un don de 1 000 euros à une association que je connais bien, que je soutiens par ailleurs et qui fait un travail remarquable pour l'entretien de la mémoire et le soutien aux familles, la FNDIRP (Fédération Nationale des Déportés, Internés, Résistants et Partisans)", a déclaré dans un communiqué l'élu de Saône-et-Loire. Rémy Rebeyrotte a aussi présenté de nouveau ses excuses "auprès de ceux que j'ai sincèrement blessés (...) et notamment des familles de victimes de la barbarie nazie".

Le député s'est retrouvé au centre d'une polémique après avoir effectué un salut nazi dans l'hémicycle de l'Assemblée à l'occasion d'un vote sur le projet de loi sanitaire, durant lequel la majorité a été battue. "Un grand gaillard du RN s'est levé en faisant le salut nazi" à l'arrière des travées, avait assuré Rémy Rebeyrotte à l'AFP. Le parlementaire de Saône-et-Loire avait alors mimé le geste en lui disant qu'"il ne faut pas faire ça".

Il n'a pas été retrouvé de preuve visuelle d'un tel salut nazi par un député RN et le groupe d'extrême droite a annoncé cette semaine déposer plainte pour diffamation.

Rémy Rebeyrotte a reçu, lui, un rappel à l'ordre par la présidente de l'Assemblée Yaël Braun-Pivet (LREM). Il s'agit du premier niveau de sanction prévu au sein de l'institution, ce qui a été dénoncé par plusieurs élus RN qui l'ont jugé insuffisant. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de christ59200
30/juillet/2022 - 10h51

Privé de Buvette et de restaurant à l'assemblé aurait été une bonne punition MDR

Portrait de MICMAH458
29/juillet/2022 - 12h53

Soit même pas une semaine de salaire.  Cette non-sanction "infligée par braun-pivet, qui ne sait toujours pas faire régner l'ordre dans l'Assemblée, est en fait un encouragement à continuer ces gestes et paroles inqualifiables de la part d'un élu de la République.

Portrait de YVESM
29/juillet/2022 - 11h49

1000 euros pour se refaire une virginité sur le dos des déportés ? Je précise, que nous avons eu des déportés, dans ma famille, dont un encore vivant, mais même sans cela, je trouverais cela « to much », les excuses auraient suffit, avec une sanction plus grande infligée par le bureau de l´assemblée.