27/07 17:31

Etats-Unis - Pour la troisième fois depuis le mois de mai, un corps a été découvert dans un lac en cours d'assèchement près de Las Vegas - VIDEO

Pour la troisième fois depuis le mois de mai, des restes humains ont été découverts sur la rive asséchée du lac Mead, près de Las Vegas, un réservoir artificiel dont le niveau ne cesse de baisser sous l'effet d'une sécheresse chronique. Les autorités ont été prévenues par un témoin ayant fait cette découverte macabre sur le site de Swim Beach, indique l'agence des parcs nationaux dans un communiqué. Selon des images diffusées par la télévision locale Fox 5, les restes humains se trouvaient près de la berge, affleurant à la surface de l'eau. 

Des rangers se sont rendus sur place et ont évacué le corps, à charge pour un médecin légiste du comté de Clark de déterminer les causes du décès, précise l'agence sans donner plus de détails sur l'état du cadavre. Deux corps ont déjà été retirés depuis le mois de mai des eaux du lac Mead, qui a baissé pour atteindre récemment des niveaux historiquement bas. L'un de ces corps a particulièrement attiré l'attention des policiers et du public: le squelette d'un homme abattu d'une balle dans la tête, fourré dans un fût et jeté au fond du lac voici une quarantaine d'années.

C'est en se fondant sur des effets personnels trouvés avec le corps que la police de Las Vegas a estimé que le meurtre remontait à la fin des années 1970 ou au début des années 1980, période où la pègre était particulièrement active dans la capitale du jeu.

La victime n'a toujours pas été officiellement identifiée.

À l'époque de cette découverte, les policiers avaient prédit que d'autres corps émergeraient au fur et à mesure de la baisse du niveau du lac Mead.

Plus important réservoir des Etats-Unis bâti sur le cours du fleuve Colorado, le lac Mead atteignait à son plus haut niveau une altitude de 365 mètres au-dessus du niveau de la mer. Mais après plus de 20 ans de sécheresse, il n'était mardi qu'à 317 mètres, son plus bas niveau depuis le remplissage dans les années 1930.

Le lac perd actuellement environ trente centimètres chaque semaine. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions