25/07 13:28

Le député "En marche" Rémy Rebeyrotte, qui a fait un salut nazi en plein coeur de l'hémicycle de l'Assemblée nationale, sanctionné par un rappel à l'ordre

Le député LREM Rémy Rebeyrotte, qui a fait un salut nazi dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale le 12 juillet, a été sanctionné par un rappel à l'ordre, a-t-on appris auprès de la présidence de l'Assemblée. Le bureau de son groupe politique doit également décider lundi d'une possible sanction.

Lors d'un vote sur le projet de loi sanitaire, où la majorité a été battue, "un grand gaillard du RN s'est levé en faisant le salut nazi" à l'arrière des travées, avait assuré Rebeyrotte à l'AFP. Le parlementaire de Saône-et-Loire avait alors mimé le geste en lui disant qu'"il ne faut pas faire ça".

La patronne du groupe RN Marine Le Pen a demandé une sanction du macroniste, et des députés d'extrême droite ont dénoncé une "invention" dans ce geste prétendu d'un élu de leur groupe. Rémy Rebeyrotte a été entendu par la présidente de l'Assemblée Yaël Braun-Pivet (LREM), qui a décidé d'un rappel à l'ordre, premier niveau de sanction prévu par le règlement de l'institution. Il n'a pas été retrouvé de preuve visuelle d'un tel salut nazi par un député RN. Le cas échéant, les deux députés fautifs auraient été sanctionnés, un tel geste étant "inacceptable".

Dans un communiqué diffusé il y a quelques jours, Rémy Rebeyrotte avait indiqué : "si le geste que j’ai commis pour stigmatiser un élu du FN (sic) a pu heurter des consciences, je veux m’en excuser". "Je ne renoncerai jamais au combat contre l’extrémisme, et notamment contre l’extrême droite, sa tentative de banalisation, ses valeurs xénophobes, haineuses, divisant l’Europe et la société française", avait-il ajouté.

Les députés d'extrême droite n'ont jamais été aussi nombreux, avec un groupe de 89 membres. Sans céder sur le fond de leur programme, ils sont en quête de respectabilité institutionnelle et entendent poursuivre la "dédiabolisation" du RN. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MICMAH458
25/juillet/2022 - 21h15
JOey Tempest a écrit :

Au bout de 15 rappels à l’ordre, il risque un blame.

Et après 6 blâmes, une remontrance un peu sévère de sa présidente braun-pivet qui lui fera comprendre qu'elle n'est pas contente.  D'ailleurs, cette femme est absolument incapable de faire régner un certain ordre (au milieu d'un brouhaha indescriptible, elle ne sait que répéter : "mes chers collègues, mes chers collègues".  C'est vrai que ça fait peur...

Portrait de Gustave68
25/juillet/2022 - 20h39

Un salut nazi d'un député LREM, un simple rappel à l'ordre ! Un salut nazi d'un supporter lors d'un match Nice-Marseille : le supporter condamné à 1 an de prison avec sursis et 3 années d'interdiction de stade ! Deux poids et deux mesures ! 

Portrait de dzeus
25/juillet/2022 - 18h49

on avait pas condamné un humoriste pour ça ???

Portrait de bergil
25/juillet/2022 - 16h08
MICMAH458 a écrit :

Dès que ces faits ont été connus, j'avais dit qu'il y aurait une sanction exemplaire pour ce député LREM de la part de la présidente braun-pivet LREM.  Je ne suis pas déçu, ce rappel à l'ordre lui a fait certainement la peur de sa vie.  Je l'encourage d'ailleurs à continuer à se foutre de la gueule de ceux qui l'ont élu, puisque "ces gens-là" ne se sanctionnent jamais entre eux, et c'est bien là le problème : être jugé par ses pairs n'est pas la solution, ils se (sou)tiennent tous les uns et les autres. 

J'ajoute que c'est cette même femme qui avait fait preuve d'une grande mansuétude (d'un grand manque de fermeté) lors de l'affaire benalla, et qui avait tout fait pour que le président macron et sa garde rapprochée ne soient pas éclaboussés de près ou de loin par ce scandale.  Le fait de se retrouver présidente de l'assemblée nationale ne serait-il pas un renvoi d'ascenseur, pour services rendus ?

D' accord 100 %

Pas en ce qui concerne le manque de fermeté , au contraire elle en a eut beaucoup pour enterrer l'affaire !

Portrait de Jb02
25/juillet/2022 - 15h40 - depuis l'application mobile

Un rappel à la loi ? Oulala!!!!

Portrait de MICMAH458
25/juillet/2022 - 14h55

Dès que ces faits ont été connus, j'avais dit qu'il y aurait une sanction exemplaire pour ce député LREM de la part de la présidente braun-pivet LREM.  Je ne suis pas déçu, ce rappel à l'ordre lui a fait certainement la peur de sa vie.  Je l'encourage d'ailleurs à continuer à se foutre de la gueule de ceux qui l'ont élu, puisque "ces gens-là" ne se sanctionnent jamais entre eux, et c'est bien là le problème : être jugé par ses pairs n'est pas la solution, ils se (sou)tiennent tous les uns et les autres. 

J'ajoute que c'est cette même femme qui avait fait preuve d'une grande mansuétude (d'un grand manque de fermeté) lors de l'affaire benalla, et qui avait tout fait pour que le président macron et sa garde rapprochée ne soient pas éclaboussés de près ou de loin par ce scandale.  Le fait de se retrouver présidente de l'assemblée nationale ne serait-il pas un renvoi d'ascenseur, pour services rendus ?

Portrait de Gustave68
25/juillet/2022 - 14h34

Ils font preuve de beaucoup d'indulgence envers ce député "En marche" .... Plutôt étonnant !

Portrait de COLIN33
25/juillet/2022 - 13h45 - depuis l'application mobile

C'est un rappel au salaire qui aurait porté ses fruits.....