22/07 11:16

Élisabeth Borne a reçu ce matin sa deuxième dose de rappel de vaccin contre le Covid, en invitant les personnes concernées à faire de même pour «passer un été serein» - VIDEO

Elisabeth Borne a reçu vendredi matin sa deuxième dose de rappel de vaccin contre le Covid dans un cabinet infirmier à Paris, en invitant les personnes concernées à faire de même pour "passer un été serein". "Comme 4 millions de Français, je viens d'avoir ma deuxième dose de rappel" d'un vaccin qui "protège des formes graves et renforce les défenses immunitaires" contre le Covid-19, a fait valoir la Première ministre âgée de 61 ans.

"Avec l'été il y a beaucoup de personnes qui vont rencontrer les petits-enfants ou de la famille. C'est vraiment important de faire cette deuxième dose de rappel, ça permet de passer un été serein", a-t-elle ajouté.

Par son âge, la cheffe du gouvernement fait partie du public concerné par ce rappel, pour l'heure ouvert à toutes les personnes au-delà de 60 ans, aux femmes enceintes mais aussi aux personnes de moins de 60 ans "à risque" ou vivant dans l'entourage de personnes fragiles.

"L'épidémie rebaisse dans cette septième vague, mais (...) on a encore une augmentation des personnes hospitalisées, en réanimation et même des décès. L'épidémie n'est pas derrière nous", a souligné Elisabeth Borne, en invitant "tous ceux pour lesquels on recommande cette deuxième dose à se faire vacciner".

Mme Borne a été vaccinée dans un cabinet infirmier tout près de Matignon, en expliquant que c'était "facile" de le faire et que les personnels de santé peuvent aussi aller "à domicile chez des personnes âgées", comme l'infirmière qui lui a administré la dose de rappel.

Le nombre de contaminations de Covid-19 s'établit à environ 78.000 cas par jour, en moyenne sur 7 jours, loin des 130.000 cas au pic des contaminations, mais les hospitalisations ne baissent pas encore, à un plafond de 1.400 cas par jour, en moyenne sur 7 jours, selon les données de Santé publique France.

Au total, quelque 17 millions de Français sont à ce stade concernés par cette seconde dose de rappel, et environ 4 millions de personnes l'ont pour l'heure effectuée.

Cette dose supplémentaire de rappel est possible dès trois mois après le 1er rappel pour les plus fragiles (plus de 80 ans, résidents en Ehpad, sévèrement immunodéprimés). Pour les autres, elle peut s'administrer six mois après le premier rappel.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ‘BeOil’
22/juillet/2022 - 19h01
auriol64 a écrit :

Sa mise en scène médiatique c'est aujourd'hui qu'elle la fait !

Pour info je suis vacciné 2 fois car j'ai été un bon mouton et j'ignorais les dangers de ce vaccin. Il n'y aura plus d'injection.

 

Bravo, d’autant que son efficacité est négative face aux contaminations au bout de 7 mois, il faut se faire réinjecter en permanence puisque le système immunitaire se détériore.

Portrait de auriol64
22/juillet/2022 - 18h49
delors757118 a écrit :

c'est debile  en plus le vaccin  classique sanofi arrive en septembre otobre  puisque vous ne voulez pas d'arn

Sa mise en scène médiatique c'est aujourd'hui qu'elle la fait !

Pour info je suis vacciné 2 fois car j'ai été un bon mouton et j'ignorais les dangers de ce vaccin. Il n'y aura plus d'injection.

 

Portrait de ‘BeOil’
22/juillet/2022 - 13h04

Pseudo Vaxx absolument inefficace face à omicron et ses dérivés, le nombre d’hospitalisations et de décès est plus important dans la cohorte des injectés que ceux qui ne le sont pas. Et toujours 40% de surmortalité inexpliquée par rapport à 2019 selon les compagnies d’assurances américaines, anglaises et allemandes. Le massacre continue.

Portrait de Le Bison
22/juillet/2022 - 12h26

Y'a pas de complotistes, y'a des gens de bons sens, la vieille va pas se vacciner, elle connait le dossier, elle va pas jouer à la roulette Russe la vieille salope !

Portrait de mbagnick
22/juillet/2022 - 11h43
Hugo Drax a écrit :

Deuxième dose de rappel au lieu de dire 4ème dose. 

C'est de la manipulation.

4 doses en mois de 18 mois… C'est quel genre de vaccin?

Portrait de delors757118
22/juillet/2022 - 11h31
auriol64 a écrit :

Ce que l'on voit c'est une injection... mais de quoi ?

Ces gens bien placés n'ignorent pas ce qui se dit dans les médias alternatifs sur ce vaccin ARN.

 J'attends un flot d'insultes !

c'est debile  en plus le vaccin  classique sanofi arrive en septembre otobre  puisque vous ne voulez pas d'arn

Portrait de auriol64
22/juillet/2022 - 11h30

Ce que l'on voit c'est une injection... mais de quoi ?

Ces gens bien placés n'ignorent pas ce qui se dit dans les médias alternatifs sur ce vaccin ARN.

 J'attends un flot d'insultes !