20/07 18:15

Le géant de la livraison de repas Just Eat annonce qu'il envisage de se séparer de 350 livreurs en France et mettre fin à ses activités dans 26 villes

Le géant de la livraison de repas Just Eat annonce  qu'il envisage de se séparer de 350 livreurs en France et d'environ 40 postes dans les fonctions de support notamment en raison de la «dynamique difficile du marché» dans le pays.  L'entreprise anglo-néerlandaise, qui salarie des livreurs dans 27 communes françaises, entend mettre fin à cette activité dans l'ensemble de ces villes, sauf Paris.

La réorganisation concerne donc désormais le service de livraison dans 26 villes françaises, où «nous recherchons actuellement une autre solution», a précisé le groupe anglo-néerlandais auprès de l'AFP.

«À Paris, nous continuerons à proposer ce service avec des livreurs qui sont nos salariés permanents», a souligné la porte-parole, tout en insistant que «tout cela est actuellement encore une intention et dépend des discussions avec les comités d'entreprise et les syndicats».

Just Eat a connu une forte croissance avec le développement des livraisons à domicile favorisé par la pandémie de Covid-19, mais le phénomène s'est depuis tassé. En France, Just Eat dessert 2 500 communes. La plupart des restaurants affiliés "prennent en charge la livraison", selon le groupe. Mais dans 27 de ces communes où il est présent, le modèle repose sur le salariat, pour un service de livraison offert par Just Eat.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de mbagnick
20/juillet/2022 - 18h26

Encore un miracle du petit génie de la finance…