13/07 20:29

Sophie Patterson-Spatz, la femme qui accuse de viol Gérald Darmanin depuis 2017, a fait appel de l'ordonnance de non-lieu signée vendredi en faveur du ministre de l'Intérieur

Sophie Patterson-Spatz, la femme qui accuse de viol Gérald Darmanin depuis 2017, a fait appel de l'ordonnance de non-lieu signée vendredi en faveur du ministre de l'Intérieur, a indiqué son avocate à l'AFP. "Loin de tout acharnement ou d'une quelconque vengeance, Mme Patterson veut simplement obtenir enfin justice et conteste fermement le bien-fondé de cette ordonnance. Elle a donc chargé mon cabinet d'en faire appel, ce qui a été fait ce jour", écrit Me Elodie Tuaillon-Hibon dans un communiqué à l'AFP.

"L'ordonnance reconnaît que Sophie Patterson est sincère et sans malveillance. Cependant, cette procédure a bien-sûr souffert des nombreux écueils dont souffrent encore trop de plaintes pour viol en France de nos jours: préjugés sexistes, culture du viol ou emprise de la domination masculine", poursuit Me Tuaillon-Hibon.

"Elle a également souffert d'une instruction totalement à décharge en faveur d'un ministre de l'Intérieur en exercice au moment de la procédure", ajoute le conseil, "la parole de Mme n'a pas été suffisamment prise au sérieux, la plupart des éléments qu'elle a apportés non plus".

"Déterminée et motivée, elle tient à répéter qu'elle ira jusqu'à la Cour européenne des Droits de l'Homme s'il le faut, puisque son pays, la France, n'a visiblement pas décidé de se conformer au droit européen", poursuit le communiqué. "Courageusement, elle reste debout, non seulement pour elle mais pour toutes les victimes, et elle encourage toutes les plaignant.es qui subissent cette forme particulière de déni de justice à unir leurs efforts pour faire changer les choses", conclut Me Tuaillon-Hibon.

La juge d'instruction chargée d'enquêter sur des accusations de viol formulées depuis 2017 par Sophie Patterson-Spatz a signé vendredi son ordonnance de non-lieu, conformément aux réquisitions de janvier du parquet de Paris.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Sivom45000
14/juillet/2022 - 15h59 - depuis l'application mobile

Ca ne serait pas étonnant vu sa tête de psychopathe...

Portrait de Guethenoc
14/juillet/2022 - 13h45 - depuis l'application mobile

Elle est où la poulette?

Portrait de iceman
14/juillet/2022 - 00h14
Avalonze77 a écrit :

Une quarantaine de messages de ce type apparaissent dans le dossier. Dans la nuit du 16 au 17 décembre 2009, un SMS évoque l'abus de pouvoir : "Abuser de sa position ! Pour ma par cet être un salle con !!!! Surtout quand on et dans la peine, la politique te correspond bien !!! (...) Quand ont sait l’effort qu’il ma fallu pour baiser avec toi !!!! Pour t’occuper de mon dossier (sic)".

"Tu as raison je suis sans doute un sale con. Comment me faire pardonner ?", lui répond-il alors. Puis : "Merci de me redonner une chance.. Es tu dispo dès ce soir ?"

--------------------------------

D’autres échanges dévoilent en outre les SMS que Gérald Darmanin a échangés avec une seconde femme qui avait porté plainte contre lui pour abus de faiblesse. Échanges où elle dénonce également un "abus de pouvoir", le traite d'"incapable, menteur et manipulateur" et lui reproche de lui avoir "promis du vent".

Et? Vous avez pensez quoi des réponses qu'il a données par rapport à ces SMS et du contexte qui les ont générés?

Portrait de iceman
13/juillet/2022 - 21h45
Hugo Drax a écrit :

Le nombre de ministres qui ont affaire ou potentiellement affaire avec la justice est ANORMAL.

Met-on délibérément à ces places des gens à qui on peut mettre la pression ou qu'on peut faire chanter pour les forcer à agir dans l'intérêt d'un système ?

Ça expliquerait pourquoi Hulot a été un aussi médiocre ministre de l'environnement.

Bizarrement on a le même phénomène avec les acteurs américains une fois qu'ils deviennent célèbres et qu'ils ont tout intérêt à payer pour éviter que ça leur nuise... Arrêtons d'être naïfs. Même si certaines accusations sont forcément fondées, on sait très bien que beaucoup, à tous les niveaux de la société, profitent du mouvement "me too" à leur avantage.

Portrait de iceman
13/juillet/2022 - 21h42
remarques a écrit :

Qu'elle persiste ! Je suis admiratif de son courage face à ce prédateur.

Y' en a marre de ces hommes de pouvoir qui pensent pouvoir échapper à la justice face à leurs saloperies grâce leurs influences et pressions quand ce n'est pas de la corruption.

Ordonnance de non lieu de celui ou celle qui a accès au dossier et qui a pu interroger les protagonistes, mais vous êtes tellement supérieur que vous savez malgré tout qu'il est coupable, qui plus est dans un pays où la présomption d'innocence est un principe cardinal. Ne vous remettez surtout pas en question, ce serait dommage.

Portrait de remarques
13/juillet/2022 - 20h56

Qu'elle persiste ! Je suis admiratif de son courage face à ce prédateur.

Y' en a marre de ces hommes de pouvoir qui pensent pouvoir échapper à la justice face à leurs saloperies grâce leurs influences et pressions quand ce n'est pas de la corruption.

Portrait de COLIN33
13/juillet/2022 - 20h47 - depuis l'application mobile

Elle va l'avoir à l'usure !!!