07/07 14:31

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, pronostique "le chaos social" si le gouvernement annonçait à la rentrée le report de l'âge légal du départ à la retraite

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a pronostiqué jeudi "le chaos social" si le gouvernement annonçait à la rentrée le report de l'âge légal du départ à la retraite. "Annoncer à la rentrée le report de l'âge légal du départ à la retraite, c'est le chaos social. Il serait dingue de croire à un débat serein sur les retraites. On sera vent debout", a affirmé le leader du premier syndicat français dans le quotidien Libération.

M. Berger, opposé à cette promesse de campagne du candidat Macron, réagissait aux déclarations de la Première ministre Elisabeth Borne qui mercredi, dans sa déclaration de politique générale devant l'Assemblée nationale, a réaffirmé l'impératif de "travailler progressivement un peu plus longtemps" sans toutefois donner de calendrier précis. Le responsable syndical considère que la "situation économique et sociale est très tendue en lien avec la situation géopolitique (...) Chez les travailleurs, l'inquiétude domine. Si vous rajoutez à ça l'idée de lancer une réforme des retraites, c'est intenable".

Le président de la République Emmanuel Macron, qui veut le report de l'âge de la retraite à 64 ans, voire 65 ans, à raison de quatre mois supplémentaires par an à partir de 2023, avait affirmé en mai son souhait de voir cette réforme mise en oeuvre à l'été 2023. Ce qui impliquerait de démarrer les discussions à la rentrée de septembre.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Pirate 92
8/juillet/2022 - 06h33

Le chaos et la nuit......  Montherlant n'est pourtant plus de mode.

Portrait de KERCLAUDE
7/juillet/2022 - 17h34

Et après le chaos social, il envisage quoi ce syndicaliste?

Portrait de MICMAH458
7/juillet/2022 - 16h40
I ' ÈCUME DES CH0SES. a écrit :

le prèlévement à la souce des impots n' jamais généré une diminution de revenus, et je n ai pas souvenir de gréves ou manifestaions pour protester contre

Bien évidemment que le prélèvement à la source n'entraîne pas de diminution de revenus.  Et je suis étonné que vous n'avez pas de souvenirs de toutes les contestations de la part des syndicats, des patrons (qui allaient devenir percepteurs de l'impôt à la place de l'Etat), et des contribuables eux-mêmes qui étaient contre puisqu'ils auraient moins d'argent à disposition pour boucler le mois.  

Portrait de YVESM
7/juillet/2022 - 15h46

Faisons tout comme les Belges.Sauf les pommes de terre Pont-Neuf, bien sûr.

Portrait de MICMAH458
7/juillet/2022 - 15h37

En Belgique, l'âge légal de la pension est fixé à 65 ans depuis sa création dans les années 1930, et cela n'a jamais posé de gros problème puisque telle était la norme établie par la Loi.  Rappelons-nous qu'ici en France, le projet du calcul des impôts à la source, c'est-à-dire par prélèvement anticipatif sur les revenus mensuels, a fait l'objet d'une multitude de refus, de grèves, de révoltes, d'actions diverses orchestrées par les syndicats, avant même la mise en place de ces nouvelles dispositions.  Quelques années plus tard après l'entrée en application de cette réforme (la France ayant été l'un des derniers pays à l'appliquer), force est de constater que l'on n'entend plus personne pour contester le bien-fondé et les avantages de ce système.  Les sempiternels râleurs et contestataires du début se sont tus et, mieux encore, tout le monde (employeurs et salariés) semble ravi de ce système qui fonctionne très bien sans les catastrophes annoncées.  Il en ira très probablement de même pour la réforme des pensions.