10/07/2022 18:02

Apple va proposer cet automne un nouvel outil de protection des données pour les journalistes et militants, après que l'affaire Pegasus a révélé les capacités techniques de certains logiciels d'espionnage

Apple va proposer cet automne un nouvel outil de protection des données pour les journalistes et militants, après que l'affaire Pegasus a révélé les capacités techniques hors-normes de certains logiciels d'espionnage. Le mode "Lockdown" ("confinement"), est une "protection extrême, optionnelle, pour le tout petit nombre d'utilisateurs dont la sécurité numérique est gravement menacée", a expliqué Apple dans un communiqué.

Il s'agit des personnes "qui peuvent être ciblées par des attaques ultra sophistiquées, menées grâce aux programmes de NSO Group et d'autres entreprises mercenaires qui développent des logiciels espions pour le compte de gouvernements", détaille le géant californien. En septembre, Apple avait dû réparer en urgence une vulnérabilité informatique que le logiciel Pegasus, de la firme israélienne NSO Group, était capable d'exploiter pour infecter les iPhone, sans même que les utilisateurs n'aient à cliquer sur des liens ou boutons piégés, selon un procédé baptisé "zero-click".

La nouvelle option permettra aux utilisateurs de sécuriser complètement de nombreux services et contenus de leur appareil, y compris les pièces jointes. Il ne sera plus possible de connecter un ordinateur via un câble à un iPhone s'il est verrouillé. Apple a aussi étendu son programme pour les chercheurs en cybersécurité. Le groupe offrira une nouvelle prime, jusqu'à 2 millions de dollars, aux hackeurs qui lui signaleront des failles dans le mode Lockdown.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de davidumans72
10/juillet/2022 - 21h02

euh...personne n'a jamais pensé à embaucher des correcteurs sur ce site??? on comprend à peine les titres!