05/07/2022 15:11

Censure : Les députés écologistes, communistes et socialistes vont voter la motion demain, mais ni les Républicains, ni le Rassemblement National - La motion devrait donc être minoritaire

15h08 : Les députés écologistes, communistes et socialistes vont voter demain la motion de censure contre Elisabeth Borne déposée par La France insoumise. Sur cette motion de censure à venir, le RN et Les Républicains ont déjà déclaré qu'ils ne voteraient pas le texte déposé par La France insoumise. Avec moins de 150 voix pour, le vote de cette motion paraît donc impossible. Sauf retournement de situation, le gouvernement d'Elisabeth Borne ne sera pas renversé.

12h23: Annie Genevard, présidente par intérim du parti Les Républicains, affirme sur BFM que les Républicains ne voteront pas la motion de censure : "Notre objectif n'est pas de réaliser un coup politique à l'occasion d'une motion de censure. Nous ne joindrons pas nos voix à celles de LFI. Nous ne la voterons pas".

Et pour expliquer cette position, elle indique : "La confiance" du gouvernement "est érodée" mais "notre objectif n'est pas de réaliser un coup politique à l'occasion d'une motion de censure".

Contrairement à la question de confiance, la motion de censure ne peut être adoptée qu'à la majorité des membres composant l'Assemblée (soit théoriquement 289 sièges). Cela signifie que les députés qui s'abstiennent ou qui ne prennent part au vote sont réputés soutenir le gouvernement.

Dans le cas de la question de confiance, le gouvernement est renversé s'il n'obtient pas la majorité des suffrages exprimés. La barre est donc beaucoup moins haute pour obtenir le départ du Premier ministre.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de francaz33
6/juillet/2022 - 09h00

ils vont se mettre au boulot quand?

Portrait de BrunoNo
6/juillet/2022 - 00h01

Ces mecs sont des clowns.

Portrait de KERCLAUDE
5/juillet/2022 - 18h21

C'est le début du cirque politique de la NUPES. 

Portrait de supbernard
5/juillet/2022 - 18h01
Hugo Drax a écrit :

Tant qu'il y a une masse critique de députés corrompus, les ultras-riches auront le contrôle de la république et pourront imposer leurs taupes.

Je préfère les ultras riches que les ultras cons à melenchon

Portrait de Gustave68
5/juillet/2022 - 16h13

Ce ne sera pas la dernière fois de cette législature que le RN sera une force d'appoint qui permettra de ménager Emmanuel Macron : des intérêts réciproques, bientôt des valeurs communes ?

Portrait de COLIN33
5/juillet/2022 - 15h04 - depuis l'application mobile

Ça commence !!!