29/06 16:32

Inflation: Le gouvernement confirme la mise en place d'un chèque alimentaire d'un montant de 100 euros pour les 9 millions de foyers les plus modestes

La porte-parole du gouvernement Olivia Grégoire a confirmé aujourd'hui la mise en place d'une "aide alimentaire d'urgence" de 100 euros par foyer et de 50 euros par enfant, en faveur des neuf millions de foyers les plus modestes.

Le gouvernement entend également travailler "sur un chèque alimentaire plus qualitatif pour accéder à des produits bio, frais et locaux", a-t-elle déclaré lors d'un déplacement à La Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes.

A noter que l’argent devrait être versé au début du mois de septembre sur les comptes bancaires des ménages concernés par cette aide : les allocataires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation adultes handicapés (AAH), du minimum vieillesse (Aspa) ou de l’aide personnalisée au logement (APL).

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Azrael68
30/juin/2022 - 06h17 - depuis l'application mobile

Vous l’avez voulu … vous l’avez eu ! Facile de venir se plaindre maintenant ! Mettre le bon bulletin de vote était la solution ! A coup de chèque énergie , de chèque alimentaire, de prime bidon , il vous enfume et il attend encore qu’on lui dise merci ? Macron n’est pas et n’a jamais été à la hauteur de la tâche ! La solution est pourtant simple ! Suppression de la TVA sur toutes les énergies, tous produits alimentaires et l’auto suffisance en France !

Portrait de Enigma
29/juin/2022 - 23h56

Et les chômeurs qui n'ont même pas le smic en indemnités.... Ils peuvent se brosser :'(  ??

Portrait de delors757118
29/juin/2022 - 20h34
Avalonze66 a écrit :

ceux qui ont le plus besoin, ne sont toujours pas les cassos qui ne foutent rien , ce sont ceux qui font entre 20 et 100 bornes par jour pour aller bosser  pour un salaire de merde

vous n'avez  rien compris c'est  un cheque alimentaire   pour manger pas un cheque pour l'essence

Portrait de delors757118
29/juin/2022 - 20h33
Hugo Drax a écrit :

Le gouvernement crée le problème, puis s'érige comme solution. Il confisque les moyens de subsistance puis les redonne au compte goutte selon son bon vouloir. Il souffle le chaud et le froid comme un pervers manipulateur.

Un pansement par ci, un pansement par là, un chèque alimentaire, un chèque énergie, une prime... 

C'est un conditionnement qui rend les gens dépendants, et qui les imprègne de reflexes pavloviens de soumission et de subjugation.

Il s'agit de forger une nation de mendiants, en réalité d'esclaves.

 

vous ecrivez  n'importe quoi comme la nupes  nous ne sommes pas en economie communiste  les prix sont libres    apres faites votre boulot de consommateur et  faites vos courses comme il faut en econ  

Portrait de Harriet
29/juin/2022 - 20h02

Est ce le rôle de l'état de perfuser de la sorte ?

la dette étant abyssale et désormais empruntée en "positif" ...

Qui va payer cette gabegie d'argent public saupoudré sans que  rien ne soit réglé , à l'arrivée ? smiley

Portrait de remarques
29/juin/2022 - 18h49
bergil a écrit :

Certains vont pouvoir changer de smartphone !

Comme l'allocation de rentrée. Les enfants se coltinent du matériel scolaire 1 er prix mais la nouvelle télé HIGHT TECH trône en même temps dans le caddy.

Ma femme a été hôtesse de caisse longtemps et le constatait hélas chaque année !

Portrait de bergil
29/juin/2022 - 17h48
Avalonze66 a écrit :

ceux qui ont le plus besoin, ne sont toujours pas les cassos qui ne foutent rien , ce sont ceux qui font entre 20 et 100 bornes par jour pour aller bosser  pour un salaire de merde

Certains vont pouvoir changer de smartphone !

Portrait de cyriusa
29/juin/2022 - 17h09

C'est vraiment du foutage de gueule !!! ça fait "2 ans !!!" qu'ils disent qu'ils vont le mettre en place ! D'ailleurs "Quotidien" a souvent mis le problème en avant. En 2 ans t'as le temps de crever de faim. Et le pire dans tout ça, c'est qu'ils vont présenter, comme par hasard, le texte de loi à l'assemblée, et si c'est retoqué par l'opposition ça sera d'leur faute ! (alors qu'ils avaient 2 ans pour mettre le chèque alimentaire en place). C'est vraiment prendre les gens dans le besoin pour des abrutis !