28/06 10:16

Le gouvernement annonce que les fonctionnaires vont voir leurs salaires augmenter de 3,5% dès le 1er juillet

Le salaire des 5,7 millions d'agents publics va être revalorisé de 3,5% dès le 1er juillet, a annoncé mardi le ministère de la Fonction publique à l'AFP. Ces 3,5%, qui constituent selon le ministère la plus forte hausse en pourcentage depuis 37 ans, "s'additionnent" à l'augmentation moyenne de 1,5% constatée chaque année sur les traitements des fonctionnaires et contractuels. Grâce à la mesure, "plus aucun agent" ne sera rémunéré au niveau du Smic dès le 1er juillet, a assuré le ministère, alors que la reprise de l'inflation avait précipité près de 700.000 agents dans cette situation.

Alors que l'inflation a atteint 5,2% sur un an en mai selon l'Insee, les services du ministre Stanislas Guerini insistent sur la complémentarité de ces augmentations "naturelles" et du dégel de 3,5% du point d'indice, le mécanisme qui sert de base au calcul de la rémunération des agents publics.

Concrètement, cette revalorisation se verra sur la fiche de paie des agents publics au mois de juillet ou au mois d'août avec effet rétroactif pour le mois de juillet, a indiqué l'entourage de M. Guerini.

Le premier dégel du point d'indice depuis février 2017 représentera un coût total de 7,5 milliards d'euros, réparti entre l'Etat et les collectivités, selon le ministère.

Stanislas Guerini a également annoncé quatre mesures additionnelles pour soutenir le pouvoir d'achat des agents, via des primes, des aides au transport et à la restauration et des mesures visant les agents de catégorie B.

Si l'augmentation de 3,5% consentie mardi rompt avec une décennie pauvre en mesures salariales générales, le syndicat CGT des agents de l'Etat a immédiatement jugé qu'elle "ne permet pas de stabiliser le pouvoir d'achat de millions d'agents" publics.

"Pour nous, le minimum est (une augmentation) de 10% avec rétroactivité au 1er janvier 2022 et indexation à l'inflation", a fait valoir Céline Verzeletti, co-secrétaire générale de l'UFSE-CGT.

"Les mesures annoncées aujourd'hui sont un premier pas, non négligeable. Une hausse de la valeur du point d'indice de 3,5% est inédite", a salué pour sa part la CFDT Fonctions publiques.

"Mais le contexte d'inflation est tout aussi inédit", a d'emblée tempéré Mylène Jacquot, secrétaire générale du deuxième syndicat de la fonction publique.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Calla
28/juin/2022 - 18h05

Et sur les retraites une augmentation de 4% soit disant 

Une personne qui gagne 500 euros = 20 euros 

Une personne qui gagne 4 000 euros  = 160 euros

C'est une injustice sociale :  la personne qui a 500 euros de retraite en a plus besoin que celle qui gagne 4000 euros

 

Portrait de Suricate68
28/juin/2022 - 16h07
Noël Flantier a écrit :

Et donc les calculs sont pas bons, Kévin ! Il en manque encore beaucoup plus !!

eh oui Brandon, mais s'il faut remonter jusqu'à Mathusalem pour faire les calculs on n'est pas sortis de l'auberge.

Ce qu'il faut c'est redorer notre service public en attirant des jeunes motivés (et capables) - pas comme (lu dernièrement dans le canard enchaîné) pour le concours de gardien de la paix pour lequel il a fallu descendre jusqu'à la note de 8/20 pour recruter et ceci est vrai pour tous les versants de la fonction publique.

On laisse tout se casser la gueule pour faire des (mauvaises) économies :

- 3 mois pour avoir un RDV en mairie pour refaire la carte d'identité ou le passeport + 1 mois pour le recevoir - pourquoi ? car l'état a supprimé tous ces postes dans les préfectures et les sous-préfectures

- scandales sanitaires (buitoni et Cie) :; pourquoi ? le nombre des agents de la concurrence ont été divisés par 4 (voire peut-être même 5) dans mon département en 15 ans - un restaurant se fait contrôler en moyenne tous les 30 ans

- hôpitaux : tout est fait pour que les cliniques privées se fassent des c..lles en or

- notre armée doit cannibaliser 2 hélicos pour en faire voler un 3ème 

etc, etc, etc...

 

Portrait de Noël Flantier
28/juin/2022 - 15h38
Suricate68 a écrit :

et donc ?

Et donc les calculs sont pas bons, Kévin ! Il en manque encore beaucoup plus !!

Portrait de Suricate68
28/juin/2022 - 15h37
Noël Flantier a écrit :

Ben, je rajouterai que le point d'indice a aussi été gelé entre 2010 et 2013.

et donc ?

Portrait de Noël Flantier
28/juin/2022 - 15h15
Suricate68 a écrit :

et sur le fond quelles sont vos remarques ?

Ben, je rajouterai que le point d'indice a aussi été gelé entre 2010 et 2013.

Portrait de Suricate68
28/juin/2022 - 14h51
Noël Flantier a écrit :

0,04 point, pas %.

et sur le fond quelles sont vos remarques ?

Portrait de Noël Flantier
28/juin/2022 - 11h48
Suricate68 a écrit :

Merci pour rectification super importante (pour une différence de 0,04 % par an)

Connaissant le niveau de certaines personnes sur ce site, je ne voulais pas trop rentrer dans les détails pour aller à l'essentiel (mais effectivement 9 lignes pour cette de différence de taille...)

comme quoi, il faudrait aussi mettre de la logique au lycée

0,04 point, pas %.

Portrait de COLIN33
28/juin/2022 - 11h40 - depuis l'application mobile

Enfin ! tous les français vont être riches.....

Portrait de Suricate68
28/juin/2022 - 11h35
vivelesmaths a écrit :

Bonjour, votre calcul est tout faux. Je ne prends pas position, juste je vous explique votre erreur. Vous calculez votre évolution en pourcentage sur 11 ans , donc 12.36 % (et votre calcul est juste). En revanche, là où vous vous plantez c'est en divisant par 19. (12.35/19= 0.65 %) . Or, les pourcentages ne s'additionnent pas... deux augmentations de 10% ne font pas une augmentation de 20 % (programme de ... 3ème). Si vous voulez calculer l'évolution moyenne en pourcentage, il faut calculer la moyenne harmonique, donc la racine 19e de votre pourcentage de départ. ou si vous préférez (1.1235)^(1/19), ce qui fait une augmentation de 0.61 %, pas 0.65%. C'est moins ! Alors vous allez me dire que c'est pareil... je vous réponds que chaque chiffre compte et que gagner 65 € c'est mieux que 61 smiley . Comme quoi il faut remettre les maths au lycée ! 

Merci pour rectification super importante (pour une différence de 0,04 % par an)

Connaissant le niveau de certaines personnes sur ce site, je ne voulais pas trop rentrer dans les détails pour aller à l'essentiel (mais effectivement 9 lignes pour cette de différence de taille...)

comme quoi, il faudrait aussi mettre de la logique au lycée

Portrait de vivelesmaths
28/juin/2022 - 11h29
Suricate68 a écrit :

Vous êtes trop bon Monseigneur, mais le compte n'y est pas.

Pas d'augmentation du point d'indice depuis le 1/1/2017

Inflation depuis cette date (calcul sur le site France inflation) : 8 %

augmentation moyenne de 1,5 % par an (j'aimerais savoir d'où sort ce chiffre) - il suffit d'aller voir la grille des rémunérations de l'échelle C1 (par laquelle j'ai débuté mais j'ai eu la chance de réussir des concours et tout le monde n'est pas nommé lorsqu'il réussi un concours) : c'est public :

indice de départ (échelon 1) 343 soit 1.593 € brut 

indice de fin (échelon 11 au bout de 19 ans) 382 soit 1790 € brut

Augmentation moyenne : 0,65 % / an

Bonjour, votre calcul est tout faux. Je ne prends pas position, juste je vous explique votre erreur. Vous calculez votre évolution en pourcentage sur 11 ans , donc 12.36 % (et votre calcul est juste). En revanche, là où vous vous plantez c'est en divisant par 19. (12.35/19= 0.65 %) . Or, les pourcentages ne s'additionnent pas... deux augmentations de 10% ne font pas une augmentation de 20 % (programme de ... 3ème). Si vous voulez calculer l'évolution moyenne en pourcentage, il faut calculer la moyenne harmonique, donc la racine 19e de votre pourcentage de départ. ou si vous préférez (1.1235)^(1/19), ce qui fait une augmentation de 0.61 %, pas 0.65%. C'est moins ! Alors vous allez me dire que c'est pareil... je vous réponds que chaque chiffre compte et que gagner 65 € c'est mieux que 61 smiley . Comme quoi il faut remettre les maths au lycée ! 

Portrait de Suricate68
28/juin/2022 - 10h52

Vous êtes trop bon Monseigneur, mais le compte n'y est pas.

Pas d'augmentation du point d'indice depuis le 1/1/2017

Inflation depuis cette date (calcul sur le site France inflation) : 8 %

augmentation moyenne de 1,5 % par an (j'aimerais savoir d'où sort ce chiffre) - il suffit d'aller voir la grille des rémunérations de l'échelle C1 (par laquelle j'ai débuté mais j'ai eu la chance de réussir des concours et tout le monde n'est pas nommé lorsqu'il réussi un concours) : c'est public :

indice de départ (échelon 1) 343 soit 1.593 € brut 

indice de fin (échelon 11 au bout de 19 ans) 382 soit 1790 € brut

Augmentation moyenne : 0,65 % / an

Portrait de Alexdelouest
28/juin/2022 - 10h47

Le résultat est toujours inférieur à l’inflation donc = perte de revenu.